Brunate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brunate
Brunate vue de Côme
Brunate vue de Côme
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lombardy.svg Lombardie 
Province Côme 
Maire Davide Bodini
08/06/2009
Code postal 22034
Code ISTAT 013032
Code cadastral B218
Préfixe tel. 031
Démographie
Gentilé brunatesi
Population 1 805 hab. (31-12-2010[1])
Densité 921 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 49′ 00″ N 9° 06′ 00″ E / 45.81667, 9.1 ()45° 49′ 00″ Nord 9° 06′ 00″ Est / 45.81667, 9.1 ()  
Altitude Min. 715 m – Max. 715 m
Superficie 196 ha = 1,96 km2
Divers
Saint patron André (apôtre)
Fête patronale 30 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Brunate

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Brunate

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Brunate
Liens
Site web http://www.comune.brunate.co.it

Brunate est une commune de la province de Côme en Lombardie (Italie).

Brunate est connue sous le nom de Balcone sulle Alpi (Balcon sur les Alpes) car, par beau temps, sont visibles les sommets des Alpes occidentales, en particulier le Mont Rose) et également la Plaine du Pô, jusqu'aux Apennins.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Brunate est Brünàa en dialecte.

L'origine du terme Brunate est incertaine. Il dériverait du mot brunear qui signifie « mont d'orient ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Brunate est située au pied du Monte Tre Croci (Mont des Trois Croix), sur une hauteur à 715 mètres d'altitude, à l'est de Côme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des premières traces d'habitations à Brunate apparaissent en 1240. Un siècle plus tard est fondé le monastère de Sant'Andrea. À partir de ce moment, Brunate est connue comme lieu d'ermitage, du fait, en partie, de la difficulté d'accès au village.

Entre le XIXe et le XXe siècle, Brunate devient une destination réputée pour la bourgeoisie milanaise qui bâtit de nombreuses villas de style Liberty. Le 11 novembre 1894 est inauguré le funiculaire qui relie toujours Côme à Brunate.

Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Brunate possède un casino.

En 1943, Brunate devient un hameau de Côme puis redevient une commune à part entière à la demande de la population.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Brunate est un lieu de vacances populaire accueillant des touristes de toutes nationalités.

Centre historique[modifier | modifier le code]

Le centre historique est caractérisé par des ruelles à degrés en pavés qui grimpent sur la pente et sont traversées par la via P. e M. Monti, la rue principale du centre historique.

Monuments[modifier | modifier le code]

Monuments religieux[modifier | modifier le code]

  • Église de Sant'Andrea Apostolo (piazza della Chiesa)
  • Église Madonna di Pompei (au coin des rues P. et M. Monti et A. Manzoni, dans le centre historique)
  • Église Sacro Cuore (via ai Piani)
  • Église San Maurizio (dans le hameau de même nom, via G. Scalini)
  • Église Santa Rita (sanctuaire situé dans le hameau Cao, via alle Colme)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Villas de style anglais du XIXe siècle et XXe siècle se trouvant surtout dans les rues Pissarottino, Roma, A. Pirotta et G. Scalini
  • Faro Voltiano, phare octogonal de 29 mètres de hauteur, bâti au sommet du Monte Tre Croci en 1927 pour célébrer le 100e anniversaire de la mort d'Alessandro Volta.

Transports[modifier | modifier le code]

Transports routiers[modifier | modifier le code]

En 1817 est tracé un chemin muletier appelé Sentierone per Como, reliant Côme à Brunate. Beaucoup plus tard, deux routes carrossables, étroites et tortueuses, viennent en complément, l'une arrivant de Côme, l'autre de Tavernerio.

Funiculaire[modifier | modifier le code]

Le Funiculaire Côme-Brunate, inauguré le 11 novembre 1894 relie en quelques minutes les deux communes en progressant sur environ 500 mètres avec des pentes de 55 %. L'arrivée se trouve sur la piazza Alberto Bonacossa.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • La Strada Regia (Route Royale) est une promenade inaugurée en 2006 après des travaux de restauration. Elle commence auprès du centre sportif du Nidrino et elle arrive à Bellagio empruntant des sentiers à mi-côte. Autrefois, ce parcours servait de chemin muletier pour relier entre eux les villages de la rive orientale du lac de Côme avant la construction de la nouvelle route carrossable. En marchant sur ce sentier on peut apercevoir des monuments naturels comme les blocs erratiques dont les massi avello (blocs erratiques évidés pendant l'âge barbare pour servir de sépulcres) ;
  • la Dorsale du Triangolo Lariano (région entre les deux branches du lac de Côme) est une promenade qui arrive elle aussi à Bellagio, mais par un sentier qui passe auprès des sommets des monts du Triangolo Lariano (Monts Boletto, Bolettone, Palanzone et San Primo). Ce parcours, surplombant le lac de Côme, peut être fait en vélo tout terrain.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Brunate[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Stèle à Penčo Slavejkov
  • Alessandro Volta (1745-1827), savant. Il habitait à Brunate pendant son enfance.
  • Penčo Slavejkov, poète bulgare. Il meurt le 10 juin 1910 (28 mai selon le calendrier julien) dans un hôtel de Brunate (deux stèles sur une façade de l'hôtel rappellent sa mémoire). Un buste en bronze inauguré en 2007 se trouve dans les jardins de la bibliothèque municipale.
  • Alberto Bonacossa (1883-1953), chimiste, dirigent sportif et propriétaire du journal La Gazzetta dello Sport. Sa famille a une villa à Brunate, où elle habite toujours.
  • Claudio Gentile (1953-), footballeur. Il habitait à Brunate pendant son enfance.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Davide Bodini Viviamo Brunate Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

San Maurizio, Cao

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Blevio, Côme

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés

Brunate compte 1792 habitants au 31 décembre 2007 selon le Bureau de l'État civil de la commune.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Sur les autres projets Wikimedia :