Bruit cosmique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bruit (homonymie).

Le bruit cosmique est un bruit qui a pour origine l'extérieur de l'atmosphère terrestre.

Explications[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques du bruit cosmique sont semblables à celles de bruit thermique. Sa fréquence est estimée légèrement au-dessus de 15 Mhz. Ces mesures ont été effectuées en pointant l'antenne non seulement vers le soleil, mais aussi vers certaines autres régions du ciel semblables au centre de la Galaxie.

Problème du bruit cosmique dans les observations radioastronomiques[modifier | modifier le code]

En astrophysique, plus particulièrement dans les observations faites en cosmologie, on utilise des types de télescopes qui captent des ondes électromagnétiques et collectent ces informations en provenance de sources électromagnétiques dans l'univers éloignées du système solaire : radiotélescopes, télescopes spatiaux.

Dans le cas de sources qui sont en dehors du spectre visible, on enregistre les ondes électromagnétiques à l'aide d'ordinateurs. Les signaux sont généralement très faibles, et sont noyés dans le « bruit » de l'univers.

L'intégration des enregistrements a pour effet de faire diminuer le « bruit cosmique » par effet statistique, sans affecter le signal, puisqu'on pointe toujours vers la même source.

Les enregistrements numérisés doivent être cumulés sur des périodes de temps assez longues (souvent plusieurs mois), afin de faire diminuer le « bruit » de l'univers, et de faire apparaître l'amplitude du signal en provenance de la source électromagnétique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]