Bruant chanteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bruant chanteur

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Melospiza melodia

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Emberizidae
Genre Melospiza

Nom binominal

Melospiza melodia
(Wilson, 1810)

Répartition géographique

alt=Description de l'image Melospizamelodia habitat.PNG.


     /    habitat permanent

     /    zone de nidification

     /    zone d'hivernage

Statut de conservation UICN

( LC)
LCUICN 3.1 : Préoccupation mineure

Le Bruant chanteur (Melospiza melodia) est une espèce de passereau de la famille des Emberizidae, qui vit en Amérique du Nord.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Il en existe 52 sous-espèces ce qui en fait l'une des espèces ayant le plus grand nombre de sous-espèces de l'Amérique du Nord.

Description[modifier | modifier le code]

Mesurant 15 à 17 centimètres de long, le corps, sauf le ventre, est brun avec des filets plus sombres sur le dos. L'abdomen est clair avec quelques plumes foncées et une tâche brune au milieu de la poitrine. La face est grise avec un trait foncé au niveau de l'œil.

Son chant est composé de plusieurs mélodies (5 à 15), le nombre de ces dernières étant un élément de choix pour la femelle qui désire s'accoupler. Les chants ont également un rôle de communication entre deux mâles en concurrence, pouvant signifier de l'indifférence, ou au contraire de l'agressivité vis-à-vis de l'autre (changement rapide de mélodies ou chant d'amplitude faible)[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit dans les fourrés et les buissons, en particulier dans ceux bordant les cours d'eau et les étangs, dans les lisières forestières et les grandes haies.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il a un régime alimentaire essentiellement granivore. En périodes de nidification il se nourrit d' insectes et de baies

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Il n'est migrateur que dans les contrées les plus nordiques, là où l'hiver est trop rude. Le mâle chante inlassablement au printemps (environ 300 fois par heure), d'où son nom.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Son nid est une coupe d'herbes, écorces et feuilles, dissimulé dans un buisson ou de hautes herbes, où la femelle pond 3 à 5 œufs, qu'elle couve seule pendant 12 à 13 jours (même si le mâle la ravitaille, ainsi que la nichée).

Repartition[modifier | modifier le code]

L'espèce niche en Amérique du Nord. Elle est accidentelle en Europe, le plus souvent en Grande-Bretagne, mais aussi en Suisse, en Norvège, en Belgique ou en Suède.

Les jeunes sont indépendants à l'âge de 4 semaines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Searcy W, Nowicki S, Un chant d'oiseau honnête, Pour la Science, Août 2008, p60-66

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :