Bruant à gorge noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bruant à gorge noire (Amphispiza bilineata) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Emberizidae.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Cet oiseau de 12 à 14 cm a les parties supérieures de couleur grise, plus sombre sur la tête et plus mate sur les ailes. La queue, noire, présente du blanc sur les bordures, de façon plus importante au niveau des coins gauche et droite. Une fine ligne blanche souligne le dessous de l'œil ; une ligne blanche plus large dessine des sourcils et une moustache. Cet oiseau présente aussi du noir au niveau de la tête : une petite ligne qui surmonte le sourcil blanc et une tache triangulaire qui inclut l'œil. Le bec est gris, plus sombre au niveau de la mandibule supérieure. Le dessous de l'oiseau est blanc, mais une large "bavette" noire occupe la gorge et le haut de la poitrine, parfois jusqu'aux épaules.

Il n'existe pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce. Les juvéniles ne possèdent pas de bavette noire et présentent de fine rayures sur la poitrine.

Comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau adapté à la vie dans le désert se nourrit, en été et au début de l'automne, de graines sèches ; il est alors obligé de boire dans des trous d'eau. Durant les saisons plus humides, il se nourrit de divers végétaux et d'insectes ; il lui est alors inutile de boire[1].

Vocalisation[modifier | modifier le code]

Le chant, au rythme soutenu, débute par deux ou parfois trois phrases mélodieuses rapides, suivies par une trille courte et ascendante.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit dans les déserts nord-américains, même les plus chauds et arides. On le trouve généralement dans les zones à Artemisia tridentata ou à cactus[1].

Son aire de répartition s'étend sur le sud des États-Unis, depuis les États du Nevada et du Wyoming, puis vers le sud, jusqu'au nord du Mexique[1].

Systématique[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe neuf sous-espèces :

  • Amphispiza bilineata bangsi Grinnell 1927
  • Amphispiza bilineata belvederei Banks 1963
  • Amphispiza bilineata bilineata (Cassin) 1850
  • Amphispiza bilineata cana Van Rossem 1930
  • Amphispiza bilineata deserticola Ridgway 1898
  • Amphispiza bilineata grisea Nelson 1898
  • Amphispiza bilineata opuntia Burleigh & Lowery 1939
  • Amphispiza bilineata pacifica Nelson 1900
  • Amphispiza bilineata tortugae Van Rossem 1930

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c MacMahon J.A. (1997) Deserts p 608/609, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 0-394-73139-5

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :