Frères Quay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Brothers Quay)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quay.

Frères Quay

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Stephen Quay et Timothy Quay

Naissance 17 juin 1947 (67 ans)
Philadelphie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Réalisateur
Films notables Institut Benjamenta

Stephen Quay et Timothy Quay sont des jumeaux américains nés à Philadelphie en Pennsylvanie (États-Unis) en 1947 plus connus sous le nom des Frères Quay (the Brothers Quay ou Quay Brothers en anglais).

Stephen Quay est un réalisateur, acteur, scénariste, directeur de la photographie et animateur.

Timothy Quay est un réalisateur, scénariste, directeur de la photographie et animateur.

Ils sont spécialisés dans le court métrage d'animation qu'ils ont influencé. Leur studio se trouve à Londres où ils résident. Ils travaillent pour la publicité (Nikon, Coca-Cola,…), la musique (le clip Sledge Hammer de Peter Gabriel), ou la télévision (MTV).

Stephen et Timothy Quay sont de grands admirateurs de Jan Švankmajer à qui ils ont dédié un de leurs courts métrages : The Cabinet of Jan Švankmajer (1984).

Biographie[modifier | modifier le code]

Les frères grandissent à Norristown en Pennsylvanie et s'inscrivent au Philadelphia College of Art, une école en illustration. C’est pendant cette période dans cette école qu’ils voient pour la première fois les films de Bunuel, Dreyer, Tarkovski et Bergman dans les cours consacrés au cinéma. Ils décident alors de réaliser eux-mêmes quelques courts métrages de fiction et deux films d'animation utilisant comme procédé des collages. Après l'obtention de leur diplôme en 1969, ils s'inscrivent au Royal College of Art de Londres et réalisent à cette époque trois petits films d'animation : Der Loop der Loop, Il Duetto et Palais en flammes.

Les Quay montrent un goût particulier pour les influences ésotériques. Ils commencent avec les animateurs Polonais Walerian Borowczyk et Jan Lenica et continuent ensuite avec les écrivains Franz Kafka, Bruno Schulz, Robert Walser et Michel de Ghelderode, Wladyslaw Starewicz et Richard Teschner et les compositeurs Leoš Janáček, Zdeněk Liška et Leszek Jankowski. Ce dernier a orchestré une grande partie de ses compositions pour les frères Quay.

Ils travaillent plus tard comme graphistes aux Pays-Bas, ils vont faire une rencontre déterminante : Keith Griffiths, un autre étudiant du Royal College of Art, qui travaille pour le British Film Institute et les poussera à mettre en scène en 1979 un film de marionnettes intitulé Nocturna Artificiala. Il produira tous leurs films. Une fois cette animation terminée, les frères Quay créèrent leur propre société de production avec le producteur Keith Griffiths, la Koninck, grâce à laquelle ils réaliseront quelques documentaires dont Le Cabinet de Jan Svankmajer (1984), commandité par Channel Four, ainsi que des courts métrages sur Stravinski : The Paris Years en 1983 ou encore l'Art de l'anamorphose (De Artificiali Perspectiva) en 1991. La Koninck résidera dans le sud de Londres dans la ville de Southwark.

La plupart de leurs films sont réalisés dans une ambiance sombre, lunatique. Leur travail le plus connu est Street of Crocodiles (en), basé sur la courte histoire de l’auteur polonais et artiste Bruno Schulz. Ce film a été sélectionné par le directeur et l’animateur Terry Gilliam comme l’un des 10 meilleurs films d’animations de tous les temps. Ils ont aussi dirigé une séquence d’animation dans le film Frida.

Malgré quelques exceptions, leurs films ne possèdent que de petits dialogues, beaucoup n’en possèdent pas comme The Comb (1990) qui inclut un fond de multi langage de charabia.

Leurs films dépendent beaucoup de leurs compositions musicales, dont la plupart furent écrites spécialement pour eux par le compositeur Polonais Leszek Jankowski. En 2000, ils vont contribuer à un court métrage de la série Sound On Film de la BBC dans lequel ils mettent en image une piece de 20 minute écrite par le compositeur Karlheinz Stockhausen. Dès qu’ils le peuvent, les frères Quay préfèrent travailler avec de la musique pré-enregistrée.

Ils ont aussi créé des musiques de vidéos pour His Name Is Alive (Are We Still Married, Can't Go Wrong Without You), Michael Penn (Long Way Down (Look What the Cat Drug In)) et 16 Horsepower (Black Soul Choir).

Beaucoup de personnes pensent que les Quay sont responsables de plusieurs musiques de vidéos alors qu’elles ont été créées par Fred Stuhr et Adam Jones qui travaillent sous l’influence des frères Quay. Bien qu’ils ont travaillé sur la vidéo Sledgehammer (1986) de Peter Gabriel comme animateurs, ce projet a été dirigé par Stephen R. Johnson (en) et les frères Quay n’ont pas été satisfait de sa contribution pensant qu’il imitait trop le travail de Švankmajer.

Parallèlement à leur carrière de cinéastes, les frères Quay créent des décors pour le théâtre, des productions d’opéra dirigées par Richard Jones : The Love for Three Oranges de Prokofiev, A Flea in Her Ear de Feydeau, Mazeppa de Tchaikovsky, et la pièce de théâtre de Molière Le Bourgeois gentilhomme. Ils créent aussi des décors pour The Chairs de Ionesco qui a été nominées au Tony Award en 1998. Ils réalisent aussi des intermèdes pour des chaînes de télévision et aussi des spots publicitaires.

Mais c'est en 1995 que tous deux se lancent dans la réalisation de long métrage de fiction avec Institut Benjamenta ou This Dream People Call Human Life. Dix ans plus tard, L'Accordeur de tremblements de terre, sera une libre adaptation du roman L'Invention de Morel d'Adolfo Bioy Casares dans laquelle évolue Amira Casar. Entre-temps, les Quay ont continué à travailler pour le théâtre, à participer à des expositions organisées par le British Museum et la Tate Modern et à réaliser des courts métrages dont In Absentia en 2000 sur une partition spécialement écrite par Karlheinz Stockhausen.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteurs[modifier | modifier le code]

Réalisateurs[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts et moyens-métrages[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2000 - Courts métrages d'animation 1979-2003 des Frères Quay
    • DVD 1, films : Le Cabinet de Jan Svankmajer (1984), Cet innommable petit balai (1985), La Rue des crocodiles (1986), Répétitions pour des anatomies défuntes (1987), Stille Nacht I-IV (1988-93), Le Peigne (1990), Anamorphosis (1991), In Absentia (2000), Le Musée fantôme (2003)
    • DVD 2, post-scriptum : Film identitaire BFI Distribution (1991), Introduction des Frères Quay (2006), Nocturna Artificialia (1979), Le Calligraphe (1991), Le Sommet (1995), The Falls (extrait) (1980), Interview (2000)
  • 2000 - The Brothers Quay Collection : Ten Astonishing Short Films 1984-1993
    • Acteurs : Feliks Stawinski, Joy Constaninides, Witold Scheybal
    • Réalisateurs : Stephen Quay, Timothy Quay, Keith Griffiths
  • 2000 - Institute Benjamenta, ou ce rêve qu'on appelle la vie humaine
    • Acteurs : Mark Rylance, Alice Krige, Gottfried John, Daniel Smith (IX), Joseph Alessi
    • Réalisateurs : Stephen Quay, Timothy Quay
  • 2007 - L'accordeur De Tremblements De Terre
    • Acteurs : Amira Casar, Gottfried John, Assumpta Serna et Cesar Sarachu
    • Réalisateurs : Stephen Quay, Timothy Quay

BLU-RAY[modifier | modifier le code]

  • 2010 - Institute Benjamenta, or This Dream People Call Human Life

(Dvd + Blu-Ray - Import Uk)

Liens externes[modifier | modifier le code]