Brooks Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clifford Brooks Stevens né le 7 juin 1911 à Milwaukee et mort le 4 janvier 1995 dans la même ville est un designer et styliste industriel américain.

En 1944, il cofonde, avec Raymond Loewy et huit autres partenaires, l'Industrial Designers Society of America (en)[1].

À sa mort en 1995, le New York Times désigne Stevens comme un « pilier du design industriel »[trad 1],[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, il est atteint de polio et est confiné au lit. Il est encouragé par son père à dessiner, ce qui influence probablement son choix de carrière.

De 1929 à 1933, il étudie l'architecture à l'Université Cornell. En 1934, il ouvre une firme de design à Milwaukee[2]. La direction de Brooks Stevens Design Associates (en) sera reprise par son fils Kipp Stevens jusqu'à la fin de l'année 2008.

En 1959, Brooks ouvre un musée à Mequon (Wisconsin) (en), qui devient par la suite une salle d'exposition de modèles (dont les siens) et une usine de production de Wienermobile à la fin des années 1980. Le musée ferme en 1999[3].

Obsolescence programmée[modifier | modifier le code]

Stevens est reconnu pour avoir cristallisé et définit l'idée d'obsolescence programmée[4], bien que son rôle à ce niveau soit sujet à débats[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « a major force in industrial design. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) John Holusha, « Brooks Stevens, 83, Giant in Industrial Design », The New York Times,‎ 7 janvier 1995
  2. (en) Stevens, Brooks 1911-1995, Dictionary of Wisconsin History (Wisconsin Historical Society)
  3. (en) « Lost Museums: Brooks Stevens Automotive Museum, Milwaukee, Wisconsin », Hemmings Motor News,‎ 2011
  4. (en) « The Modern Hygiene Vacuum Cleaner »
  5. (en) « Industrial Strength Design »,‎ 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]