Brooks Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clifford Brooks Stevens né le à Milwaukee et mort le dans la même ville est un designer et styliste industriel américain.

En 1944, il cofonde, avec Raymond Loewy et huit autres partenaires, l'Industrial Designers Society of America (en)[1].

À sa mort en 1995, le New York Times désigne Stevens comme un « pilier du design industriel »[trad 1],[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, il est atteint de polio et est confiné au lit. Il est encouragé par son père à dessiner, ce qui influence probablement son choix de carrière.

De 1929 à 1933, il étudie l'architecture à l'Université Cornell. En 1934, il ouvre une firme de design à Milwaukee[2]. La direction de Brooks Stevens Design Associates (en) sera reprise par son fils Kipp Stevens jusqu'à la fin de l'année 2008.

En 1959, Brooks ouvre un musée à Mequon (Wisconsin) (en), qui devient par la suite une salle d'exposition de modèles (dont les siens) et une usine de production de Wienermobile à la fin des années 1980. Le musée ferme en 1999[3].

Obsolescence programmée[modifier | modifier le code]

Stevens est reconnu pour avoir cristallisé et définit l'idée d'obsolescence programmée[4], bien que son rôle à ce niveau soit sujet à débats[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « a major force in industrial design. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) John Holusha, « Brooks Stevens, 83, Giant in Industrial Design », The New York Times,‎ 7 janvier 1995
  2. (en) Stevens, Brooks 1911-1995, Dictionary of Wisconsin History (Wisconsin Historical Society)
  3. (en) « Lost Museums: Brooks Stevens Automotive Museum, Milwaukee, Wisconsin », Hemmings Motor News,‎ 2011
  4. (en) « The Modern Hygiene Vacuum Cleaner »
  5. (en) « Industrial Strength Design »,‎ 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]