Broche à glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir broche.

Une broche à glace est un système de point d'ancrage en alpinisme et escalade glaciaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est Willo Welzenbach qui réalise et expérimente les premières broches à glace. Welzenbach connaissait déjà les pitons à rocher qu'Hans Dülfer et Hans Fiechtl avaient utilisés les premiers et songe à employer sur la glace un procédé similaire. Il fait usage des broches à glace pour la première fois le lors de la première ascension de la face nord du Grosses Wiesbachhorn. Franz et Toni Schmid utilisent aussi des broches lors de la première ascension de la face nord du Cervin en 1931, de même que Mathias Rebitsch en 1937 puis Anderl Heckmair en 1938 sur la face nord de l'Eiger. L'emploi des broches à glace n'est universellement admis qu'après la Seconde Guerre mondiale.

Les premiers modèles de broches à glace étaient en fait de longs pitons crantés. Vinrent ensuite successivement les broches tubulaires percées de trous dans lesquels la glace regèle mais qui sont difficiles à retirer, les broches « tire-bouchons » et enfin les broches à vis plus actuelles.

Description[modifier | modifier le code]

La broche à glace tubulaire actuelle est généralement constituée d'un tube fileté qu'on l'on visse à la main dans la glace. Une broche à glace tubulaire bien mise peut soutenir un poids de 1 000 à 2 500 kg contrairement à une broche « tire-bouchon » qui ne peut pas soutenir un poids de plus de 200 kg, et qui n'est plus commercialisée[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Hagenmüller, François Marsigny, François Pallandre, L'alpinisme : des premiers pas aux grandes ascensions, édition Glénat, coll. « Montagne randonnée », 2009, p. 35, (ISBN 2723462153)

Liens externes[modifier | modifier le code]