Brocadia anammoxidans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brocadia anammoxidans

Description de l'image  Defaut 2.svg.
Classification
Règne Bacteria
Embranchement Planctomycetes
Classe Planctomycetia
Ordre Brocadiales
Famille Brocadiaceae
Genre Brocadia

Nom binominal

Candidatus Brocadia anammoxidans
Strous, 2000 ; Jetten et al., 2001[1]

Candidatus Brocadia anammoxidans est une bactérie de l'embranchement (phylum) des Planctomycetes et le premier microorganisme identifié capable de réaliser un processus d'anammox, c'est-à-dire l'oxydation anaérobie de l'ammoniac NH3 par les nitrites NO2 avec dégagement d'azote N2 via la réaction chimique globale :

NH4+ + NO2N2 + 2 H2O.

L'enzyme clé de ce processus, l'hydrazine oxydoréductase, est localisée dans une structure intracellulaire appelée anammoxosome, dont la membrane contient des acides gras de type ladderane tels que l'acide pentacycloanammoxique, sans doute afin de limiter la diffusion hors de l'annamoxosome des intermédiaires hydrazine N2H4 et hydroxylamine NH2OH formés au cours de la réaction d'anammox.

Cette réaction a été découverte dans les années 1980 dans une station d'épuration des eaux usées à Delft, aux Pays-Bas. Elle est de ce fait utilisée pour l'élimination de l'azote dans le traitement des eaux usées[2] de façon plus simple et plus rentable économiquement que la dénitrification bactérienne, cette dernière utilisant de l'oxygène qui doit être apporté par du méthanol CH3OH, ce qui consomme de l'énergie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence NCBI : Brocadia anammoxidans (en)
  2. (en) B. Kartal, J. G. Kuenen et M. C. M. van Loosdrecht, « Sewage Treatment with Anammox », Science, vol. 328, no 5979,‎ 7 mai 2010, p. 702-703 (lire en ligne) DOI:10.1126/science.1185941