Brivet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 17′ 16″ N 2° 10′ 27″ O / 47.2878, -2.17417

le Brivet
Bateaux accostés sur le long du Brivet.
Bateaux accostés sur le long du Brivet.
Caractéristiques
Longueur 35 km
Bassin ?
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source source
· Localisation Dreffeac
· Coordonnées 47° 28′ 04″ N 2° 04′ 08″ O / 47.4678, -2.0689 (Source - le Brivet)  
Confluence la Loire
· Localisation Saint-Nazaire
· Coordonnées 47° 17′ 51″ N 2° 10′ 50″ O / 47.2975, -2.18056 (Confluence - le Brivet)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Sources : SANDRE, Géoportail

Le Brivet est une rivière[1] de la Loire-Atlantique, dernier affluent de la Loire, en rive droite, traversant les Marais de Grande Brière.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 35,2 km[1]. Sa source n'est pas connue : le Haut Brivet apparaît dans les prés humides et drainés du petit bassin sédimentaire de Saint-Gildas-des-Bois - Campbon. La consultation de la carte IGN au 1/25 000 montre que le Brivet commence à exister sous ce nom, en tant que rivière, légèrement au nord-ouest du hameau de My, en Sainte-Anne-sur-Brivet. À cet endroit, on le voit déjà large aux allures de canal. C'est que ses eaux proviennent de plus haut et ont été rassemblées en ce point par un réseau de canaux rayonnants et rectilignes traçant leur éventail au cœur d'un espace situé entre Drefféac, Saint-Gildas-des-Bois et Sainte-Anne-sur-Brivet. Lequel de ces canaux, celui de la Curée, celui de la Fleur, ou encore le canal Joseph, peut être considéré comme le "père" du Brivet ? La réponse n'est pour l'instant pas connue, mais ils sont surement tous à l'origine du cours d'eau. Donc le Brivet serait l'une de ces peu nombreuses rivières de France qui n'ont pas UNE source, mais des dizaines...

Le Brivet traverse le Sillon de Bretagne par une entaille profonde, à Pontchâteau, et se déverse dans les Marais de Grande Brière, pour déboucher dans l'estuaire de la Loire.

Les berges de cette rivière ont été habitées depuis la Préhistoire, comme en témoignent les nombreuses découvertes de barques et d'outils du Néolithique dans la vase vers Sainte-Anne-sur-Brivet ou vers son embouchure actuelle situé à la limite des communes de Saint-Nazaire et Montoir-de-Bretagne.

Ses anciennes divagations obstruées ont créé un port naturel de mouillage à Penhoët, actuel quartier de Saint-Nazaire, qui a été fréquenté de l'âge du Bronze à l'époque gallo-romaine, et dans lequel certains auteurs ont voulu voir Brivates Portus, nommé par les auteurs antiques, d'après les découvertes archéologiques faites au moment de la construction du port de Saint Nazaire et des extensions des Chantiers de l'Atlantique. Lors de travaux importants de curage du Brivet, de nombreuses barques monoxyles ou en planches ajustées ont été découvertes dans les années 1980 - 1990, confirmant par là les découvertes antérieures, la plus ancienne datant de -1430 ans av. JC[2],[3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Brivet (M85-0300) » (consulté le 24 mai 2014)
  2. Devals C, Les épaves du Brivet in La Loire dessus-dessous, éditions Faton, p81
  3. Le Chasse-Marée N°98 "Les pirogues du Brivet P.58