Britches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Britches

Description de cette image, également commentée ci-après

Britches, retrouvé dans sa cage.

Naissance 20 avril 1985
Université de Californie à Riverside

Britches (né en mars 1985) est un macaque ours né dans un laboratoire de l'Université de Californie à Riverside (UCR). Il a été retiré de sa mère dès sa naissance, ses paupières ont été cousues et un sonar électronique a été installé sur sa tête dans le but d'expériences de privation sensorielle d'une durée de trois ans qui impliquait au total 24 bébés singes[1]. Ces expériences ont été faites pour étudier le développement neurologique et comportemental de ces singes dépourvus de fonctions visuelles[2],[3].

Cette expérience dénoncée par un étudiant, le Front de libération des animaux (FLA) libère Britches des laboratoires le 20 avril 1985, alors qu'il n'était âgé que de cinq semaines[4]. Durant le raid, 467 souris, chats, opossums, pigeons, lapins et rats ont été libérés, et des dégâts estimés à 700 000 dollars ont été occasionné[5]. Un porte-parole de l'université dément toute maltraitance faite aux animaux, et note que ce raid a occasionné des dégâts qui ont considérablement retardé les projets de recherche[6].

Étude[modifier | modifier le code]

L'étude a été menée par le psychologue David H. Warren[7]. Cinq groupes de quatre macaques ont été élevé dès leur naissance durant trois mois, et un groupe durant six mois, aveuglés et portant un appareil électronique. À la fin de l'expérience, les singes ont été tués, ainsi les zones cérébrales peuvent être étudiées[7].

Raid[modifier | modifier le code]

Newkirk note que le FLA a été alerté par un étudiant ayant expliqué la situation dans laquelle se trouvait Britches au groupe de protection des animaux, Last Chance for Animals. Un membre du FLA a entendu ce message et a rencontré l'étudiant pour obtenir plus informations[8]. Le 21 avril 1985, les activistes du FLA, en plus de Sally S, une femme d'affaires âgée d'une trentaine d'années[9] s'infiltrent dans le laboratoire et libèrent Britches ainsi que 467 autres animaux, et prennent des photos qu'ils enverront par la suite à l'organisation PETA[10].

Les activistes rapportent avoir trouvé Britches seul dans une cage entouré de bandages autour de ses yeux avec un sonar électronique attaché à sa tête. Le sonar émettait un bruit strident toutes les minutes. Il a été confié par une volontaire du FLA qui a conduit le singe depuis la Californie jusqu'en Utah, où il a été examiné par un pédiatre retraité. D'après les sources liées à l'UCR, le FLA a également causé des dommages matériels estimés à 700 000 dollars[11].

Rapport médical[modifier | modifier le code]

Un vétérinaire-ophthalmologue, Ned Buyukmihci de l'Université de Californie à Davis, et fondateur de Veterinarians for Animal Rights, note après avoir analysé Britches que les sutures utilisées étaient trop large et que les bandages étaient sales[4]. Bettina Flavioli, un pédiatre retraité, a également examiné le singe. Selon lui, le bébé démontre des signes de photophobie, que son pénis était plein d'œdèmes et inflammé et des accumulations de smegma. Il rapporte aussi une musculature très faible, la peu sèche et une forte odeur corporelle[4].

Réaction[modifier | modifier le code]

People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) diffuse un film intitulé Britches montrant des photos du raid ainsi que l'état du singe après sa libération par le LFA[4],[12]. Ce film a été sujet de nombreuses critiques faites par d'autres scientifiques à l'égard de ces expériences[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Voir Newkirk, Ingrid. Free the Animals, Lantern Books, 2000, pp. 271–294; "Abstract: Trisensor rearing with infant macaques", Crisp; and Behav Neurosci. octobre 1987 ;101(5):738-41.
  2. (en) Behav Neurosci. 1987 Oct;101(5):738-41: "The ability of neonate macaque monkeys to learn to respond to artificial spatial sensory information was studied through the use of compact, head-worn, electronic spatial sonars with audible displays, which translate spatial information into auditory dimensions specifying distance, direction, and surface characteristics. Three animals were born in the dark and raised without vision for 1 to 3 months while wearing either the Binaural Sensory Aid (Animal 1; Kay, 1974) or the Trisensor (Animals 2 and 3; Easton & Jackson, 1983) airborne sonars. Each animal demonstrated alertness to information transmitted by the devices in spontaneous reaching or reinforced discrimination tasks, and more device-related, perceptual-motor activities were observed when the sensors were switched on than when they were switched off. The results show that neonate monkeys can learn effective use of information obtained from sensory substitution devices through unstructured interaction with the environment.
  3. (en) Seeing with Sound
  4. a, b, c et d (en) "The Story of Britches", film produit par le PETA, Google video, consulté le 11 mars2010.
  5. (en) Franklin, Ben A. " Going to Extremes for 'Animal Rights'", The New York Times, 30 août 1987.
  6. (en) "Group Says It 'Rescued' 260 Animals From Lab," Associated Press, 21 avril 1985.
  7. a et b (en) "Abstract: Trisensor rearing with infant macaques", Crisp.
  8. (en) Newkirk, Ingrid. Free the Animals, Lantern Books, 2000, p. 274.
  9. (en) Steinbach, Alice. "Whose Life is more Important: An Animal's or a Child's," Glamour magazine, 1990.
  10. (en) Le Chicago Tribune rapporte dans un premier lieu 260 animaux disparus (21 avril 1985, p. 20.), plus tard 467 (25 avril 1985). The New York Times rapporte 460 animaux disparus (Franklin, Ben A. " Going to Extremes for 'Animal Rights'", The New York Times, 30 août 1987). Deborah Blum reporte 460 (Blum, Deborah. The Monkey Wars, Oxford University Press, 1994, p. 116).
  11. "Raid on animal lab 'sets back' research", Chicago Tribune, Apr 22, 1985, p. 10.
  12. (en) Phelps, Norm. The Longest Struggle: Animal Advocacy from Pythagoras to PETA. Lantern Books, 2007, p. 292.
  13. (en) Newkirk, Ingrid. Free the Animals, Lantern Books, 2000, p. 288, 294. Also see Best, Steven & Nocella, Anthony J. Terrorist or Freedom Fighters? Reflections on the Liberation of Animals. Lantern Books, 2004, p. 22.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Britches tribute website "www.britches.org.uk"
  • (en) Warren, David H. and Strelow, Edward R. Electronic Spatial Sensing for the Blind. Proceedings of the NATO Advanced Research Workshop on Visual Spatial Prosthesis for the Blind. Held at Lake Arrowhead, Californie, Septembre 10–13, 1984. Springer, 1985.
  • (en) Khan, Ali Yousaf Ali. "Angels of Mercy", Channel 4, 24 juin 2006; inclut des photos de Britches.
  • (en) Mann, Keith. From Dawn 'Til Dusk. Puppy Pincher Press, 2007; expose Britches sur la coverture.
  • (en) NIH Reauthorization and Protection of Health Facilities: Hearings before the Subcommittee on Health and the Environment of the Committee on Energy and Commerce, Washington 1991.
  • (en) "Pro-Animal ALF Flouts Law in Name of Compassion," Sacramento Bee, 15 février 1998.
  • (en) Philadelphia Inquirer, p. A10, 22 avril 1985.