Bristol Freighter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bristol type 170 Freighter
Image illustrative de l'article Bristol Freighter

Rôle Avion de transport
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Bristol Aeroplane Company
Premier vol 2 décembre 1945
Mise en service 1946
Retrait 1999
Client principal British European Airways
Production 214
Variantes Mark I, II, XI, 21, 31, et 32.
Dimensions
Longueur 20,83 m
Envergure 32,92 m
Hauteur 6,60 m
Aire alaire 138,10 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 12,013 t
Max. au décollage 18,144 t
Passagers 15/32
Fret 5 670 kg
Motorisation
Moteurs 2 moteurs en étoile Bristol Hercules Mk. 672.
Puissance unitaire 1 690 kW
Performances
Vitesse de croisière maximale 265 km/h
Vitesse maximale 314 km/h
Autonomie 790 km
Plafond 7 470 m

Le Bristol Type 170 Freighter est un avion de transport mixte passagers et fret conçu au Royaume-Uni au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de cet avion remontent au comité Brabazon, un club de réflexion fondé en 1943 par l'aviateur et homme d'affaire John Moore-Brabazon en vue de définir l'avenir du transport aérien britannique, une fois la Seconde Guerre mondiale terminée et la paix revenue. Ce comité[1] avait notamment anticipé l'arrivée massive d'avion militaires "civilisés" à la hâte comme les Douglas C-47 Skytrain. Le comité Brabazon avait donc défini des priorités industrielles et celles-ci avaient débouchées sur la conception de plusieurs avions[2] très différents comme l'Avro Tudor, le de Havilland Dove, ou encore le Vickers Viscount. Les responsables de Bristol proposèrent alors une formule toute nouvelle désigné « ferry volant[3] » destiné à fournir un avion permettant de franchir la Manche avec passagers et fret, en l'objet dans ce second cas des voitures. Cependant le comité Brabazon refusa le programme et l'avion, désigné Bristol Type 170, fut lancé sur fonds propres.

Cet avion qui devait initialement pouvoir réaliser des vols court-moyen-courriers entre le Royaume-Uni et ses voisins européens les plus directs comme la Belgique, la France, ou encore les Pays-Bas fut donc pensé de la manière la plus radicale qui soit. Il fallait en faire un avion pratique, facile d'emploi, bon marché, et surtout robuste. Dès le départ le type 170 fut pensé en deux versions, le Freighter pour des vols mixtes fret et passagers, et le Wayfarer pour le seul transport de passagers[4]. Le programme fut officiellement lancé fin 1944 et lorsque son premier vol intervint en 1945 l'avion semblait surprenant avec ses formes inhabituelles.

Bien que conçu pour les besoins civils, c'est auprès des militaires que l'avion suscita le plus d'engouement. En effet sur un total de 214 avions construits, 114 le furent pour des clients militaires. Le premier d'entre eux fut livré à la Fuerza Aérea Argentina dès la fin 1946. La Royal Air Force de son côté ne tarda pas à lui emboîter le pas, ses Freighter participant même[5] au pont aérien de Berlin en 1949.

Mais le Bristol type 170 reste indubitablement attaché à l'aventure aéronautique de l'homme d'affaires Sir Freddie Laker et sa compagnie Channel Air Bridge . En effet, c'est avec le Freighter qu'il se lança activement dans les vols bons marchés entre les deux rives de la Manche.

En 1953, apparut la version Mark 32 qui fut rapidement rebaptisée Superfreighter dont 18 exemplaires furent construits. Certains d'entre eux, appartenant au transporteur civil français Compagnie générale de transport participèrent même à la Guerre d'Indochine[6] pour des ravitaillements aux troupes terrestres. Le Superfreighter était légèrement plus grand que les premières versions mais surtout sa puissance était fortement accrue puisque portée à 1 980 ch. par moteur.

Au total le Bristol type 170 a volé sous les cocardes et/ou les immatriculations d'une vingtaine de pays différents. Le dernier avion à avoir volé le fut en 1999 alors qu'il appartenait à la compagnie canadienne Hawkair. Cinq ans plus tard il reprit cependant l'air pour rejoindre le Reynold Alberta Museum[7] à Wetaskiwin. Ce fut le tout dernier fois vol d'un Bristol type 170.

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Le Bristol Type 170 était un monoplan à aile haute bimoteur de construction métallique. Disposant d'un train d'atterrissage tricycle fixe à large voie il était équipé d'un empennage monodérive classique. Sa propulsion était assurée par deux moteurs en étoile construits par la branche motoriste de Bristol. Outre son cockpit biplace côte à côte surélevé l'une des particularités de l'avion résidait dans sa double porte avant, dite en coquille (voire photo en haut à droite) comme sur celles dont avait été dotés, mais à l'arrière, les Noratlas français.

Versions[modifier | modifier le code]

Freighter & Wayfarer[modifier | modifier le code]

  • Séries du Freighter Mk.I, produite au total à 24 exemplaires.
    • Freighter Mk. I : Désignation donnée à la version initiale de série.
    • Freighter Mk. IA : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. I destinée à accueillir seize passagers.
    • Freighter Mk. IB : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. I destinée à la compagnie British European Airways.
    • Freighter Mk. IC : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. IA destinée à la compagnie British European Airways.
    • Freighter Mk. ID : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. IA destinée à la compagnie British South American Airways.
  • Séries du Wayfarer Mk. II, produite au total à 19 exemplaires.
    • Wayfarer Mk. II : Désignation donnée à la version initiale de série.
    • Wayfarer Mk. IIA : Désignation donnée à une version spécifique destinée à accueillir trente-deux passagers.
    • Wayfarer Mk. IIB : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. IIA destinée à la compagnie British European Airways.
    • Wayfarer Mk. IIC : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. II à accueillir vingt passagers et du fret léger.
  • Séries du Freighter Mk. XI, produite au total à 4 exemplaires.
    • Freighter Mk. XI : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. I avec des réservoirs de carburant agrandis.
    • Freighter Mk. XIA : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. XI destiné à des vols expérimentaux.
  • Séries du Freighter Mk. 21, produite au total à 61 exemplaires.
    • Freighter Mk. 21 : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. I dotés de moteurs plus puissants.
    • Freighter Mk. 21E : Désignation donnée à une version spécifique aménagé pour accueillir trente-deux passagers.
  • Séries du Freighter Mk. 31, produite au total à 88 exemplaires.
    • Freighter Mk. 31 : Désignation donnée à une version allégée du Mk. 21E.
    • Freighter Mk 31E : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. 31 destinée à servir comme convertible passagers/fret.
    • Freighter Mk 31M : Désignation donnée à une version spécifique du Mk. 31 destinée au marché militaire

Superfreighter[modifier | modifier le code]

Superfreighter britannique
  • Série du Freighter Mk. 32, produite au total à 18 exemplaires
    • Freighter Mk 32 : Désignation d'une version agrandie et remotorisée du Mk. 21.

Versions projetées[modifier | modifier le code]

  • Type 179 Freighter : Désignation donnée à une version bipoutre jamais réalisée.
  • Type 179A Freighter : Désignation donnée à une version dotée d'une rampe de chargement de fret jamais réalisée.
  • Type 216 Freighter : Désignation donnée à une version dotée de deux turbopropulseurs Rolls & Royce Dart jamais réalisée.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Le Bristol type 170 a connu des opérateurs tant civils que militaires.

Opérateurs civils[modifier | modifier le code]

Bristol type 170 de la compagnie Atlantic Air Service
    • Air Charter
    • Air Ferry
    • Air Kruise
    • Airwork
    • Atlantic Air Transport
    • Autair
    • Aviation Traders
    • Northeast Airlines
    • British Aviation Services
    • British Air Ferries
    • British European Airways
    • British United Air Ferries
    • Channel Air Bridge
    • Channel Airways
    • Channel Island Airways
    • Dan-Air
    • Hunting Aerosurveys
    • Instone Airlines
    • Manx Airlines
    • Midland Air Cargo
    • Ministère britannique de l'air
    • Silver City Airways
    • Trans European Aviation
  • Drapeau de la Suède Suède
    • Trafik-Turist-Transportflyg
  • Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
  • Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe
    • Central African Airways

Opérateurs militaires et parapublics[modifier | modifier le code]

Bristol Freighter de la Royal Australian Air Force

Accidents[modifier | modifier le code]

Le Bristol Type 170 a connu plusieurs accidents dont au moins huit furent mortels[8].

  • F-BECR : 10 mars 1950 Société Indochinoise de Transport Aériens, quatre personnes décédées, à Saïgon.
  • G-AHJJ : 21 mars 1950 Bristol Company, quatre personnes décédées, à Cow Bridge.
  • F-BENF : 29 juillet 1950 Air Transport, 26 personnes décédées, à Tanezrouft, Algérie.
  • EC-AEG : 04 décembre 1953 Aviaco, 23 personnes décédées, à Somosierra.
  • F-VNAI : 16 août 1954 Air Vietnam, 47 personnes décédées, à Paksé.
  • VR-NAD : 05 février 1955 West African Airways, 13 personnes décédées, à Calabar.
  • EC-ADI : 09 mai 1957 Aviaco, 37 personnes décédées, à Madrid.
  • G-AICS : 27 février 1958 Silver City Airways, 35 personnes décédées, à Bolton.
Bristol type 170 de la compagnie irlandaise Aer Lingus

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]