Brisingr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brisingr
Auteur Christopher Paolini
Genre Fantasy
Version originale
Titre original Brisingr
Éditeur original Alfred A. Knopf
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 20 septembre 2008
ISBN original 978-0-3758-2672-6
Version française
Traducteur Danièle Laruelle
Lieu de parution Paris
Éditeur Bayard Jeunesse
Date de parution 12 mars 2009
Type de média Livre papier
Couverture John Jude Palencar
Nombre de pages 825
ISBN 978-27470-1456-4
Série L'Héritage
Chronologie
Précédent L'Aîné L'Héritage Suivant

Brisingr est le troisième tome du cycle de L'Héritage écrit par Christopher Paolini. La couverture est noire et représente Glaedr, le dragon d'Oromis. Il est sorti le 20 septembre 2008 en anglais, le 12 mars 2009 en France (traduit par Danièle Laruelle) et le 2 avril 2009 au Québec.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Malgré une victoire très difficile sur l'Empire dans les Plaines Brûlantes, les Vardens doivent poursuivre leur résistance contre le tyran Galbatorix et ses armées. Plus que jamais déterminé à délivrer Katrina, Roran, accompagné d'Eragon, encore sous le coup des terribles révélations de Murtagh, (au service de Galbatorix) se dirige vers Dras-Leona, au cœur même du repaire des Ra'zacs, en Helgrind. Avec certaines difficultés, Eragon et Roran réussissent à tuer tous les Ra'zacs et délivrent Katrina. Eragon découvre également Sloan, le boucher, dans une cellule adjacente à Katrina. Pour le punir d'avoir révélé à l'Empire tout ce qu'il savait d'Eragon et d'avoir tué un honnête villageois de Carvahall, il envoie le boucher au pays des elfes pour qu'il se repente de ses crimes. Aussi, il le défend de jamais avoir de contact avec sa fille, que Sloan aime plus que tout. Pendant ce temps, Saphira ramène Roran et Katrina, qui ne savent rien de la punition de Sloan (Eragon leur mentant en disant qu'il l'avait retrouvé mort), au camp des Vardens. Eragon est alors obligé de revenir à pied, ce qui lui prend quelques jours. Sur le chemin du retour, il croise un mystérieux ermite nommé Tenga et Arya qui partait à sa rencontre. Ils discuteront de leurs devenirs et Arya lui révèle l'existence de son premier amour, Faölin. S'en suivra une rencontre avec des esprits qui en remerciement de la délivrance de leurs compagnons prisonniers dans Durza, donneront naissance à des lys de métal précieux vivant. Une fois rentrés au camp, un détachement d'elfes arrive de la part de la reine des elfes pour protéger Eragon et Saphira. Peu après qu'Eragon fut revenu, Roran lui demande de le marier à Katrina celle-ci étant enceinte. Alors que les préparatifs de mariage sont en cours, l'Empire attaque avec à sa tête le nouveau Dragonnier. Les troupes de l'Empire ne ressentent plus la douleur car Galbatorix leur a jeté un sortilège ce qui cause beaucoup de perte aux Vardens. Grâce à l'aide des elfes, Eragon et Saphira réussissent à repousser Murtagh.

Eragon célèbre le mariage de Roran, et leur offre des bagues permettant de toujours savoir où est l'autre, et de les appeler lui ou Saphira s'ils sont en danger. Eragon doit ensuite partir seul pour la cité des nains afin de participer à l'élection du nouveau roi des nains qui doit si possible être favorable à la cause Varden. Saphira le rejoint après l'élection pour reconstituer Isidar Mithrim, la gemme brisée en mille morceaux vers la fin de la bataille de Farthen Dûr. Finalement et au prix d'une tentative d'assassinat sur le Dragonnier, Orik est élu 43e roi des nains, et Eragon et Saphira partent au Du Weldenvarden pour finaliser leur apprentissage et si possible pour qu'Eragon ait une autre épée de Dragonnier bien que le temps leur soit compté. Une fois arrivé, Oromis leur explique l'extraordinaire puissance de Galbatorix qui réside dans la possession de nombreux "cœurs des cœurs" de dragon (autrement appelé Eldunarí). Eragon apprend le déplacement instantané des objets. Oromis lui révèle également certaines choses concernant ses origines: il n'est pas en réalité le fils de Morzan comme le lui avait révélé à tort Murtagh, mais le fils de Brom. Après, suite à la prédiction de Solembum (le chat-garou), il trouve le métal spécial nécessaire à la construction de l'épée d'un Dragonnier: le vif-acier, caché dans la forêt (près de l'arbre Meona qui se met en colère). Il forge l'épée à l'aide de Rhunön (à travers lui par la pensée) et la nomme Brisingr mais lorsqu'il prononce son nom, la magie s'active sur l'épée et elle prend feu, sans bien sûr l'abîmer.

Juste avant qu'Eragon reparte chez les Vardens, Oromis donne un artefact magique très puissant à Eragon et Saphira, ce qui augmente leur puissance et leur permet d'avoir une connexion avec l'elfe où qu'ils soient. Il s'agit de l'Eldunarí de Glaedr. Oromis dit qu'il va également partir combattre aux côtés des elfes, parce que cela ne sert plus à rien d'attendre au Du Weldenvarden pour un nouvel élève dragonnier. Alors qu'Eragon revient chez les Vardens, le siège de Feinster a commencé et Eragon y prend part. Tout va bien jusqu'au moment où trois mages à la solde de Galbatorix veulent invoquer un Ombre. Eragon et Arya essayent de les en empêcher mais ils n'y arrivent pas. Cependant, ils tuent l'Ombre en combat. Eragon apprend la mort d'Oromis et celle, physique, de Glaedr (qui reste ensuite piégé dans son Eldunarí) grâce à l'artefact, tués à Gil'ead par Galbatorix à travers Murtagh. Les Vardens prennent Feinster et s'apprêtent à prendre Belatona puis Dras-Leona et enfin Urû'Baen, la capitale où Galbatorix est caché, tandis que les elfes avancent par le nord et ont pris Ceunon et Gil'ead et s'apprètent a marcher sur Bullridge avant de rejoindre les Vardens à Uru'baen pour la grande bataille entre Galbatorix et Eragon.

Éditions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]