Brink's

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Brink’s Company

alt=Description de l'image The Brink’s Company logo.svg.
Création 1859
Siège social Drapeau des États-Unis Richmond (États-Unis)
Effectif 134 000 (Décembre 2011)
Site web www.brinks.com

The Brink's Company est une firme de sécurité et de protection dont le siège est situé à Richmond, en Virginie. Elle se compose de deux ensembles de base, Brink’s, Incorporated, et Brink’s Home Security. En 2005, cette firme comptait environ 54 000 employés dans plus de 50 pays. Fondée en 1859 par Perry Brink, Brink's Incorporated était au départ un service de transport blindé.

Attaques contre la Brink's[modifier | modifier le code]

Toyota Hilux de la filiale thaïlandaise de la Brink's en 2013.

La perspective de butins astronomiques a poussé des organisations clandestines à s'en prendre à des voitures blindées ou à des dépôts de Brink's, les plus connus de ces braquages sont:

  • l'attaque d'un fourgon blindé le 20 octobre 1981 par des membres de la May 19th Communist Organization (dans laquelle se trouve d'ex-membres ou proches du Weather Underground) et de la Black Liberation Army (notamment composé d'anciens des Black Panthers), qui se conclut par un échec.
  • l'attaque d'un dépôt de fourgons blindés à Rochester (État de New York) en 1993, le cinquième cambriolage des États-Unis par le montant dérobé, 7,4 millions de dollars U.S., qui a été attribué à quatre suspects (dont un prêtre catholique et un policier) liés à l'I.R.A.[1]
  • l'attaque d'un dépôt de fourgons blindés à Kehlen (Luxembourg) le 17 avril 2000, avec un butin estimé entre 15 et 17 millions d'euros, par une bande composée notamment d'Abdellatif Bekhti et d'Abdelkader Belliraj ; seul le premier fut arrêté, et condamné à 20 ans de prison à Luxembourg en janvier 2003, mais ses complices le firent évader deux mois plus tard ; les deux sont arrêtés au Maroc en janvier et en février 2008, cette fois pour suspicion (le procès a été fixé, après deux reports, au 26 décembre 2008) de trafic d'armes, de blanchiment, de préparatifs d'attentats, le tout dans le cadre d'une organisation islamiste clandestine[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]