Brigades de paix internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Brigades de paix internationales (Peace Brigades International, ou PBI) est une organisation fondée en 1981 qui explore et met en œuvre des approches non-violentes du maintien de la paix et du soutien aux droits humains. Sur invitation d'organisations locales, PBI envoie des équipes d'observateurs internationaux dans des régions de répression politique et de conflit.

PBI fournit une présence internationale protectrice à des personnes et des organisations qui ont été menacées de violence politique ou qui endurent des risques similaires. De cette façon, PBI contribue à protéger un espace de liberté où les organisations locales peuvent poursuivre leur lutte en faveur de la justice sociale et des droits humains. Actuellement, Peace Brigades International a des projets à long terme en Colombie, Indonésie, au Guatemala, au Mexique et au Népal.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1983, la première équipe de PBI a été envoyée au Nicaragua en proie à la guerre civile (Contras). Des volontaires ont été présents au Guatemala en 1983-1999 et à nouveau depuis 2003, au Salvador en 1987-1992, au Sri Lanka en 1989-1998, dans les Balkans en 1994-2001, en Amérique du Nord en 1992-1999 (Canada et États-Unis), et à Haïti en 1995-2000.

Des volontaires au Guatemala ont escorté Rigoberta Menchú, Prix Nobel de la Paix, lors de son retour d'exil.

Contrecarrer la violence[modifier | modifier le code]

Dans la plupart des pays, les responsables de violations des droits humains ne désirent pas que le monde extérieur soit témoin de leurs exactions. La présence des observateurs de PBI, soutenue par un réseau d'alerte précoce bien développé, contribue à dissuader les actes de violence dirigés contre les militants locaux. Les observateurs de PBI représentent sur place la pression internationale pour les droits humains relayée par des individus et des organisations à travers le monde.

Cet accompagnement peut prendre plusieurs formes :

  • Escortes individuelles, 24 heures sur 24;
  • Présence dans les bureaux d'une organisation menacée;
  • Accompagnement de communautés déplacées qui retournent dans leur terres;
  • Observation des élections ou des manifestations;
  • interlocution avec les autorités locales et les représentants de la communauté internationale.

PBI a accompagné des milliers de militants des droits humains, paysans, étudiants, dirigeants syndicaux, groupes de femmes, organisations indigènes, réfugiés - par exemple: Rigoberta Menchú, lauréate du Prix Nobel de la paix.

En outre, PBI réalise les activités suivantes :

  • Travail sur la santé mentale avec les membres des organisations locales;
  • Formation à l'action non-violente, la résolution des conflits et les droits humains;
  • Promotion de la réconciliation sociale et politique;
  • Documentation et diffusion dans le monde entier de l'information sur les conflits et initiatives de paix.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Allenbach, Gilles Danroc, Jürgen Störk, Expériences non violentes en Haïti : « La paix est là, nous la cherchons », Paris, Karthala,‎ 2001, 258 p. (ISBN 2-84586-198-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]