Bride Stories

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bride Stories

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Loge de l'édition française du manga.

乙嫁語り
(Otoyomegatari)
Type Seinen
Genre Romance historique
Manga
Auteur Kaoru Mori
Éditeur Drapeau du Japon Enterbrain
Drapeau de la France Ki-oon
Prépublication Drapeau du Japon Fellows!, Harta
Sortie initiale 14 octobre 2008en cours
Volumes 6

Bride Stories (乙嫁語り, Otoyomegatari?, litt. Histoire(s) d'une jeune mariée) est un seinen manga sous forme d'histoire d'amour historique écrit et dessiné par Kaoru Mori, également connue pour son œuvre Emma. Il est sérialisé depuis octobre 2008 par l'éditeur Enterbrain dans le magazine Harta, et six tomes sont sortis en janvier 2014.

La version française est licenciée par l'éditeur Ki-oon depuis le 9 juin 2011, et six tomes sont sortis au 20 mars 2014. La série est également publiée en grand format depuis octobre 2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule au XIXe siècle dans un petit village d'Asie centrale au sud-est de la Mer d'Aral, sur la route de la soie.

Sur fonds de Grand Jeu, le lecteur suit en parallèle les tribulations de Henry Smith, ethnologue travaillant sur les traditions de l'Asie centrale, et accessoirement agent de renseignement pour le gouvernement britannique, et d'Amir et Karluk, un jeune couple autochtone.

Le manga débute avec le mariage d'Amir, 20 ans, avec Karluk 12 ans, son cadet et membre d'un clan voisin. Autre village, autres mœurs… La jeune fille, issue d’un clan nomade et chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et bien sûr, Smith, qui tente de se faire aussi discret que possible.

L'histoire d'Amir et Karluk[modifier | modifier le code]

Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, Numaji, le clan Hargal (clan d’Amir), décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte[1]. Une annulation du mariage négociée (avec force menaces) ayant été rejetée, la famille d'Amir tente un coup de force. Celui-ci échoue. Les membres du clan, capturés, sont humiliés mais laissés libres.

Numaji ayant coupé toute relation et interdit ses paturages aux Hargal, le clan décide de se rapprocher du clan Berdan, allié des Russes. Les Hargal approchent les Berdan en invoquant d'anciens liens familiaux. Les Berdan acceptent pour des motifs militaires et exigent plus ou moins que les Hargal se reconnaissent comme leurs vassaux.

Voulant laver l’affront dont son clan a fait l’objet, Beruk, le père d’Amir décide de détruire le village où vit la famille de Karluk, qui est prévenu de l’attaque par Joruk. Les Berdan proposent de préparer l’attaque avec leur artillerie, mais trahissent rapidement leurs alliés. Les Hargal ayant joué le rôle de chair à canon, les Berdan lance à leur tour un assaut et tuent indistinctement villageois et Hargal. Azher, comprenant rapidement ce ui se passe, parvient à tuer le chef Berdan et tente de sauver à la fois son clan et les villageois. L’attaque prend fin avec l’arrivée de la garde du Khan (c’est à dire l’armée). Les femmes du village témoignent en faveur d’Azher, laissé libre. Beruk, blessé et délirant, est achevé par Balkirsh.

L'histoire d'Henry Smith[modifier | modifier le code]

Le responsable de Smith lui fait savoir qu'il doit abandonner sa mission et rejoindre Ankara. En chemin, il rencontre Talas, une jeune veuve. Tous deux tombent amoureux et décident de se marier. Les fiançailles sont scellées par la montre en argent que Smith offre à Talas. Leurs plans sont annulés par l'oncle de Talas, qui est devenu son tuteur légal en se fiançant à sa belle-mère. Dépité, Smith reprend sa route. Il jette alors dans le désert sa montre, que Talas lui avait rendue.

A son étape suivante, parce qu'il rétablit une vieillard souffrant d'une épaule démise, Smith est pris pour un médecin de talent et immobilisé par les foules qui viennent se faire soigner. Il est hébergé par la famille de Layla et Leyly, qui sont en âge de se marier, et donnent l'occasion au lecteur d'observer les préparatifs pour une telle cérémonie, du choix des fiancés aux travaux traditionnels de broderie, en passant par la négociation de la dot. La cérémonie du mariage se révèle une véritable épreuve pour les jeunes épouse qui doivent se tenir tranquilles et faire bonne figure, et ne peuvent profiter de la fête. Les réjouissances terminées, Smith et Ali reprennent leur route.

Le tome 4 se termine lorsqu'un homme, dont on peut penser qu'il est un éclaireur russe, trouve la montre de Smith dans le désert.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Amir Hargal (アミル・ハルガル?) : Jeune femme de 20 ans du clan Hargal. Elle a été mariée à Karluk par sa famille pour nouer une alliance. Elle est très douée pour les activités liées à la chasse comme le tir à l'arc.
  • Karluk Eihon (カルルク・エイホン?) : Âgé de 12 ans au début du récit, il est le nouvel époux de Amir. Il est le fils héritier de la famille Eihon. Il faut noter qu'Amir, à son âge, est considérée comme une vieille fille (donc un assez mauvais parti), ce qui explique le mariage malgré leur différence d'âge;
  • Henry Smith (ヘンリー・スミス?) : Explorateur anglais, il loge chez les Eihon pour étudier leur vie sociale. Il est souvent vu comme un "parasite" mais il est toujours bien traité. Ses yeux bleus sont la plupart du temps dissimulés derrière ses lunettes. On apprend dans le tome 3 qu'il possède une propriété dans le Raj.
  • Azher (アゼル?) : Frère ainé de Amir. Il veut, sur ordre de son oncle, récupérer sa sœur pour la marier à un autre clan. Il semble cependant sceptique sur la politique du chef de clan. Il apparait pour la première fois dans le chapitre 4.
  • Pariya (パリヤ?) : Jeune femme du village de Karluk. Extrêmement timide, elle réagit aux sollicitations en se mettant en colère et fait fuir ceux qui l'ont abordée. Amir devient sa première amie. Malhabile en broderie, elle a développé d'autres talents. Elle a un béguin pour Henry Smith qui ne s'enfuit pas en la voyant réagir, mais se fait facilement une raison lorsque celui-ci reprend la route. Pariya apparaît la première fois au chapitre 6.
  • Ali (アリ?) : Guide chargé de conduire Henry Smith à Ankara. Toujours célibataire alors qu'il a passé l'âge de se marier, il travaille dur pour se constituer la dot qui lui permettra d'épouser un bon parti et de subvenir aux besoins de sa future famille. Ainsi, il a été caravanier avant de devenir guide. Ali est d'un caractère enjoué et fêtard. Il apparaît pour la première fois au chapitre 15.
  • Talas (タラス?) : Jeune veuve qui a perdu cinq maris. En effet, selon la coutume, elle a épousé les frères de son premier époux, qui sont malheureusement décédés à leur tour. Sa situation sociale étant précaire, son mariage prévu avec Henry Smith la mettrait à l’abri de la convoitise de son oncle qui entend la marier à son propre fils, tout en assurant l'avenir de sa belle-mère. Talas apparaît pour la première fois au chapitre 12.
  • Layla (ライラ?) et Leyly (レイリ?) : Deux jumelles extraverties d'un village de pêcheur, sur la mer d'Aral, Muynak. Ayant hâte de se marier, elles échafaudent des plans grandioses qui échouent lamentablement, mais font prendre conscience à leur père qu'il est temps de prendre le sujet en main. Il les fiance à deux frères du village. Si ses filles sont initialement déçues, chacune découvre les qualités secrètes de son promis et se satisfait de son sort. Les jumelles apparaissent pour la première fois au chapitre 19.
  • Saman (サマーン?) et Farsami (ファルサーミ?): Deux frères de Muynak, respectivement fiancés à Layla et Leyly. Tous quatre sont amis d'enfances. Saman séduit Layla en lui promettant de l'emmener s'amuser en ville et Farsami séduit Leyly par sa volonté de s'enrichir par le travail. Ils apparaissent pour la première fois au chapitre 20.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • La famille Eihon : La mère de Karluk s'appelle Sanila (サニラ?), son père Akunbek (アクンベク?). Sa sagesse et sa fortune en font l'un des notables du village. Ils vivent avec sa grande sœur Seyleke (セイレケ?), son mari Yussuf (ユスフ?) et leur quatre enfants, Tileke (ティレケ?) qui aime les faucons, Tokcan (トルカン?), Chalg (チャルグ?) et Rostem (ロステム?), passionné d'ébénisterie. Partagent également la demeure les grand-parents paternels de Karluk, Mahatbek (マハトベク?) et Balkirsh (バルキルシュ?). Balkirsh est également du clan Hargal, ce qui en fait la confidente d'Amir. Malgré son grand âge, elle reste une archère de talent. Tous apparaissent dès le premier chapitre. Au chapitre 3, on rencontre également l'un des oncles de Karluk, Umak (ウマクお?), qui vit en nomade.
  • Le clan Hargal : Le clan est dirigé par Beruk (ベルクワト?), le père d’Amir et d’Azher. Le déclin du clan lui fait perdre son jugement, et son alliance avec le clan Berdan manque de tous les exterminer. Il apparaît formellement pour la première fois au chapitre 30 et décède au chapitre 35. Baimat (バイマト?) et Joruk (ジョルク?) sont les cousins d'Azher, ils l'accompagnent dans ses séances de pourparlers avec les autres clans. Joruk se révèle particulièrement gourmand et insouciant, au contraire de Baimat, beaucoup plus mûr, réfléchi et introverti. Ils apparaissent pour la première fois au chapitre 4. Enfin, Toghan est l’oncle d’Amir et joue le rôle de lieutenant de Beruk. C’est lui qui décide de la première attaque sur le village. Il apparait pour la première fois au chapitre 7.
  • Numaji (ヌマジ?) : Chef de clan brutal. Il a épousé deux sœurs d'Amir, Aterui (アテルイ?) et Karahiya (カラヒガ?), qui sont décédées dans des conditions suspectes, probablement battues. C'est le second veuvage qui pousse le clan Hargal à vouloir récupérer Amir. Son personnage n'est pas apparu pour le moment (4 premiers tomes).
  • La famille de Talas : Talas vit avec sa belle-mère, une vieille femme nomade, dont l'unique souci et d'assurer l'avenir de Talas. C'est pourquoi elle tente de convaincre Smith d'épouser sa bru, puis accepte d'épouser l'oncle de la jeune femme, un homme possessif. La belle-mère apparait pour la première fois au chapitre 12, l'oncle au chapitre 13.
  • Le prétendant de Pariya : Le père de ce jeune homme a remarqué Pariya lors du repas public improvisé sur un marché. Il n'hésite pas à faire avec son fils les 4 jours de route jusque chez la jeune fille pour discuter d'un éventuel mariage. Loin d'être effarouché par le comportement de Pariya, il est séduit par sa force de caractère. Le fils semble plus partagé, ayant fait les frais des accès d'humeur de la jeune fille. Ils apparaissent pour la première fois dans le chapitre 16.
  • Les familles de Muynak : Le père des jumelles est un homme qui a élevé ses filles "à la dure", punissant leurs bêtises en le frappant sur le haut du crâne. Il apparait pour la première fois au chapitre 19. Leur mère se montre également très sévère. Elle apparaît pour la première fois au chapitre 20. Le père des garçon est le meilleur ami de celui des jumelles. Dès que le principe du mariage est acquis, il tente de négocier la dot à la baisse. Il apparaît pour la première fois au chapitre 20.
  • Ortam (オル=タムス?) : Chef du clan Berdan. Allié des Russes, il est prêt à tout pour gagner du pouvoir et leur bienveillance. Sournois, il utilise le clan Hargal comme troupe d’assaut avant de le prendre pour cible. Il apparaît pour la première fois au chapitre 18 et décède au chapitre 33.

Description culturelle[modifier | modifier le code]

Bien au-delà de l'histoire des personnages, le manga est surtout l'occasion pour l'auteur de décrire les mœurs et coutumes locales. Ainsi, des chapitres entiers sont consacrés à un point particulier, comme par exemple l'ébénisterie. Les costumes, les arts appliqués et l'influence du chamanisme sur les motifs ornementaux permettent de situer l'action le village de Karluk dans l'actuel Kirghizistan (même si cela n'est pas cohérent avec les autresindices géographiques). Le village de Muynak se situe quant à lui dans le Kharezm (Ouzbékistan).

Comme le suggère le titre, le fil conducteur reste les coutumes liées au mariage.

Coutumes liées au mariage[modifier | modifier le code]

Le rôle de la dot, primordial et payé par la famille de l'époux, est régulièrement rappelé.

Le mariage est alors très utilisé pour nouer des alliances. Le clan Hargal s'est ainsi lié à la famille Eihon, puis tente de la récupérer la jeune femme pour la marier à Numaji. L'un des motifs invoqué pour annuler le mariage d'Amir et de Karluk est que le couple n'a pas encore d'enfant, motif considéré comme légitime, mais le couple y réchappe en laissant entendre qu'Amir est enceinte.

L'histoire de Talas révèle qu'une veuve sans enfants épousera en priorité un frère célibataire de son défunt mari.

Une femme explique comment elle a tendu un piège pour épouser l'homme qu'elle convoitait. Alors qu'elle avait intentionnellement mal noué son voile, elle l'a bousculé, ce qui a fait tomber la pièce de tissu. Face au scandale d'avoir terni son honneur, l'homme a été tenu de l'épouser.

En vue de son mariage, la jeune fille doit constituer dès son plus jeune âge un trousseau comprenant de nombreuses pièces de tissu brodées. Ces tissus sont appelés à conserver la mémoire de la famille, car les motifs se transmettent de mère en fille. Le sujet et abordé aux chapitres 10 et 22.

Le mariage des jumelles est l’occassion de découvrir les coutumes du Kharezm. La cérémonie proprement dite dure une semaine au cours de laquelle on fait bombance. Un maximum de personnes sont invitées, y compris des inconnus, afin que tous leurs voeux de bonheur portent chance au jeune couple. Les époux arrivent en paradant et boivent une tasse de lait au beurre, qui symbolise leur acceptation du mariage. Jusqu’à l’arrivée du clerc, les jeunes filles doivent rester immobiles et totalement dissimulées sous un voile. La cérémonie proprement dite a généralement lieu chez les parents du marié. N’y participent que les époux et un oncle de chaque famille. les époux posent la main sur les saints écritures. Le clerc verse de leur farine de blé en accordant sa bénédiction, puis les époux font de même. Ils mangent ensuite pain et viande et boivent un bol d’eau salée. Leur noces sont alors proclamées.

Élevage[modifier | modifier le code]

Les peuples d'Asie centrale élèvent principalement trois types de bétail : le cheval, le mouton et plus rarement le chameau de Bactriane, tous trois adaptés aux difficiles conditions de la steppe. Ils sont capables de trouver leur eau dans leur nourriture, se nourrissent essentiellement d'herbe, sont résistants aux écarts de température et sont relativement autonomes.

Le cheval a un rôle primordial, en particulier chez les nomades. Outre son rôle de monture ou d'animal de bât, il peut être consommé pour sa viande (quoique plus fréquemment en Mongolie) et le lait de la jument est fermenté pour donner une boisson alcoolisée, le Kumiz. Dans le manga:

  • Contrairement aux moutons, chaque cheval a un nom: Sulkik pour celui d'Amir, Çuval pour celui de Talas, Arakala pour celui de Karluk.
  • Lorsque les Hargal viennent enlever Amir, ils commencent à s'intéresser à Sulkik.
  • Lorsque les Hargal sont capturés, les villageois les humilient en coupant la crinière et la queue de leurs chevaux.
  • Talas a reçu Çuval de son beau-père comme cadeau lors de son premier mariage, C'est un cheval de grande valeur.
  • Dans un épisode bonus, Yussuf emmène son fils acheter son premier cheval, véritable rite de passage pour le garçon. Plus loin, Yussuf déclare à sa monture qu'il l'aime plus que son propre fils.
  • Ali évalue la montre en argent de Smith à "5 chevaux gris", probable référence à l'Akhal-Teke, race particulièrement précieuse.
  • Azher se fait la réflexion que, si le mouton représente la fortune du clan, le cheval en représente l’honneur.

Henry Smith utilise comme bête de somme un âne, pourtant peu adapté, comme l'avait fait remarquer en son temps Hérodote : "Les chevaux y soutiennent le froid ; mais les mulets et les ânes ne le peuvent".

Le mouton fournit l'essentiel de la viande et de la laine. La taille du troupeau de mouton est un signe direct de fortune.

Le chameau apparaît peu dans Bride Stories, sinon comme bête de somme, sa principale utilisation. Il peut aussi fournir de la laine, du lait et de la viande.

Artisanat[modifier | modifier le code]

Un chapitre est consacré au travail de l'ébéniste, qui décore toute les pièces de bois appelées à constituer la charpente d'une maison.

Les motifs utilisés dans les broderies comportent des motifs animaliers totémiques, des motifs floraux et des motifs géométriques.

Exemple de motifs Kirghizes

L'amitié d'Amir et de Pariya se noue au chapitre 6 autour de la cuisson du pain. Il s'agit d'une activité publique réalisée dans de grand fours communaux. C'est une tâche dévolue à la plus jeune femme de la famille. Ainsi, depuis le mariage d'Amir et Karluk, ce rôle est passé de Seyleke à Amir. Si Pariya est peu douée en broderie, elle excelle pour décorer le pain. Ces décorations servent notamment à distinguer à qui appartient chaque pain.

On apprend que le père de Pariya est potier. Le sujet de la poterie n'est cependant pas abordé en détail (du moins jusqu'au tome 4).

Autres coutumes[modifier | modifier le code]

Au chapitre 16, sur un marché, Ali, Amir et Karluk improvisent une fête en faisant préparer un plat. Au fur et à mesure, la population se joint au repas en y contribuant.

Un chapitre aborde le sujet de la fauconnerie. La chasse au vol avec des aigles ou des faucons est toujours très pratiquée en Asie centrale.

Dans la postface, l'auteure révèle que le turban blanc porté par les nomade leur servait aussi de linceul.

Si les frères aînés de Karluk ont quitté le foyer familial sitôt mariés, celui-ci reste vivre avec ses parents et héritera de la maison. En effet, chez les peuples turco-mongols, le plus jeune frère, appelé "gardien du foyer" a la responsabilité du foyer familial. À l'inverse, l'aîné est appelé à s'éloigner le plus. Le meilleur exemple est l'héritage de Gengis Khan: Djötchi hérite des territoires les plus à l'ouest, et Tului n'hérite d'aucune terre.

Lorsque les Berdan acceptent l'alliance avec les Hargal, ils invoquent les liens du sang. Ceci va bien au-delà des seuls liens familiaux, et fait référence aux alliances passés, au sang versé ensemble. Le sang a chez les peuple turco-mongols une lourde signification mystique, à laquelle Jean-Paul Roux a d'ailleurs consacré une partie de son ouvrage, Le sang. Mythes, symboles et réalités.

Manga[modifier | modifier le code]

La série écrite et dessinée par Kaoru Mori a débutée dans le magazine Fellows! publié par Enterbrain[2], et le premier volume relié est sorti le 15 octobre 2009. En février 2013, le magazine est renommé Harta et passe à un rythme de dix numéros par an[3]. Un chapitre one shot a été publié dans le magazine Fellows! (Q) en novembre 2011[4].

La version française est éditée par Ki-oon depuis juin 2011[5]. Depuis octobre 2012, la série est éditée en grand format dans la collection Latitudes de l'éditeur[6].

Liste des volumes et chapitres[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 15 octobre 2009[ja 1] ISBN 978-4-047-26076-4[ja 1] 9 juin 2011[fr 1] ISBN 978-2-35592-274-9[fr 1]
Extra :
Dans la version française, le tome 1 (ISBN 978-2-35592-450-7) est sorti en édition grand format le 25 octobre 2012[latitudes 1].

Liste des chapitres :

  • Chapitre 1 : Les jeunes mariés
  • Chapitre 2 : Talisman
  • Chapitre 3 : Les cavaliers
  • Chapitre 4 : Rendez-nous Amir
  • Chapitre 5 : Coup de froid
Amir Hargal, 20 ans et d'un clan nomade, épouse Karluk Eihon, 12 ans. Elle découvre une nouvelle vie, sédentaire, et une nouvelle famille, entre ses neveux et nièces et leurs parents, ses beaux-parents, le couple des grands-parents et Henry Smith, ethnologue anglais qui étudie les us et coutumes de la région. Cependant, le clan d'Amir décide d'annuler le mariage et de récupérer la jeune femme. Les discussions échouent, la famille Eihon prétendant qu'Amir est de toute façon enceinte.
2 15 juin 2010[ja 2] ISBN 978-4-047-26586-8[ja 2] 8 septembre 2011[fr 2] ISBN 978-2-35592-308-1[fr 2]
Extra :
Dans la version française, le tome 2 (ISBN 978-2-35592-496-5) est sorti en édition grand format le 28 février 2013[latitudes 2].

Liste des chapitres :

  • Chapitre 6 : Le four à pain
  • Chapitre 7 : Conflit (1)
  • Chapitre 8 : Conflit (2)
  • Chapitre 9 : Mari et femme
  • Chapitre 10 : Broderies
  • Chapitre 11 : Le départ
Amir fait la connaissance de Pariya au four à pain. Peu après, alors quelles et Karluk emmènent Smith visiter un mausolée isolé dans la campagne, le clan Hargal tente de reprendre Amir. La tentative est déjouée par Smith, mais la nuit venue, les Hargal tentent d'enlever la jeune femme à son domicile. Ils se heurtent à toute la population de la ville, qui les capture avant de les relâcher. Quelque temps plus tard, un messager apporte à Smith des ordres lui intimant de regagner Ankara et, surtout, d'éviter tout contact avec des agents russes.
3 15 juin 2011[ja 3] ISBN 978-4-047-27328-3[ja 3] 8 décembre 2011[fr 3] ISBN 978-2-35592-337-1[fr 3]
Extra :
Dans la version française, le tome 3 (ISBN 978-2-35592-547-4) est sorti en édition grand format le 27 juin 2013[latitudes 3].

Liste des chapitres :

  • Chapitre 12 : Halte forcée
  • Chapitre 13 : La requête
  • Chapitre 14 : Les pensées de Talas
  • Chapitre bonus : Paryia, prête pour le mariage
  • Chapitre 15 : Retrouvailles
  • Chapitre 16 : La cuisine du marché
  • Chapitre 17 : Sur la route d'Ankara
Alors qu'il s'arrête sur un marché pour y chercher son guide, Smith rencontre Talas, une jeune femme qui lui offre l'hospitalité. La marâtre de celle-ci tente alors de leur imposer de se marier, afin d'assurer à sa bru, veuve, un avenir, et débouter son oncle, qui projette de lui faire épouser marier son propre fils. Avant que les choses n'empirent, Talas aide Smith à quitter discrètement le camp. De retour en ville, il est victime d'une dénonciation calomnieuse de la part de l'oncle de Talas et se fait arrêter. Il sera libéré après quelques semaines sur intervention de son guide Ali, enfin arrivé, d'Amir, Pariya et Karluk, qui ont eu vent de son arrestation, et de Talas qui l'innocente. Il découvre alors que Talas est tombé amoureuse et, lui-même troublé par sa beauté, sa ténacité et sa détresse de celle-ci, promet de revenir l'épouser, et lui offre sa montre en gage. Mais tout est annulé car l'oncle et la belle-mère de Talas sont convenus de se marier, ce qui fait de l'homme le tuteur légal de la jeune femme. Smith repart dépité, et jette sa montre dans le désert.
4 14 mai 2012[ja 4] ISBN 978-4-047-28083-0[ja 4] 13 septembre 2012[fr 4] ISBN 978-2-35592-435-4[fr 4]
Extra :
Dans la version française, le tome 4 (ISBN 978-2-35592-585-6) est sorti en édition grand format le 10 octobre 2013[latitudes 4].

Liste des chapitres :

  • Chapitre 18 : Entrevue
  • Chapitre 19 : Les jumelles de la mer d'Aral
  • Chapitre 20 : Un gros poisson
  • Chapitre 21 : Jumelage
  • Chapitre 22 : Entraînement intensif pour une jeune mariée
  • Chapitre bonus : Le marché aux chevaux
Azher négocie une alliance avec le clan Berdan, qui accepte à condition que le clan Hargal lui offre un soutien inconditionnel en cas d'ennuis. Entretemps, Smith a fait une syncope lors de la traversée d'un gué, et est sauvé de justesse par Layla et Leyly, qui le ramènent chez elles. Pris pour un médecin, il est vite obligé de soigner les gens de son mieux, au grand agacement d'Ali qui se lasse de cette halte qui s'éternise. On suit alors les deux jumelles dans leur recherche de fiancé. Elles commencent par user de plans catastrophiques pour trouver un prince charmant, jusqu'à ce que leurs parent comprennent qu'il est temps d'étudier le problème. Décisions est prise de les marier à deux amis d'enfance, Saman et Farsami. Alors que les filles décident laquelle épousera qui, les pères négocient durement sur la dot et le banquet de noce. Viennent enfin les préparatifs et les derniers conseilles maternelles pour devenir de bonnes épouses.
5 15 janvier 2013[ja 5] ISBN 978-4-04-728631-3[ja 5] 12 septembre 2013[fr 5] ISBN 978-2-35592-577-1[fr 5]
Extra :
Dans la version française, le tome 5 (ISBN 978-2-35592-636-5) est sorti en édition grand format le 9 janvier 2014[latitudes 5].

Liste des chapitres :

  • Chapitre 23 : Le banquet de noces (1)
  • Chapitre 24 : Le banquet de noces (2)
  • Chapitre 25 : Le banquet de noces (3)
  • Chapitre 26 : Chants du quotidien
  • Chapitre bonus : La reine des monts escarpés
  • Chapitre 27 : L’oiseau blessé
Muynak termine les préparatifs du mariage des jumelles. On prépare la viande, on décore les maisons et on habille les mariés. La fête commence enfin, mais tourne à la torture pour les deux jeunes filles, qui doivent rester immobiles et assise pendant que tous s’amusent. Sitôt que leurs financés les rejoignent, elles leur imposent une successions de caprices : aller chercher de la nourriture, les aider à s’éclipser… Mais lorsque les noces sont enfin célébrées, elles sont très tristes en réalisant qu’elles quittent leur famille. Smith se remet alors en route, et se trouve submergé de cadeaux e reconnaissance. On retrouve alors Amir et Karluk dans leur quotidien. Un jour, ils découvrent un aigle apprivoisé pour la chasse au vol qui s’est blessé et tentent sans succès de le soigner. Un inconnu vient se présenté comme son propriétaire, mais l’animal a du être achevé. Dans ses discussions avec les villageois, on apprend que la prolifération des bandits, souvent des gens chassés de leurs terres par les Russes.
6 14 janvier 2014[ja 6] ISBN 978-4-04-729396-0[ja 6] 20 mars 2014[fr 6] ISBN 978-2-35592-655-6[fr 6]
Extra :
Dans la version française, le tome 6 (ISBN 978-2-35592-656-3) est sorti en édition grand format le 20 mars 2014[latitudes 6].

Liste des chapitres :

  • Chapitre 28 : Marques de croissance
  • Chapitre 29 : Terres de pâturage
  • Chapitre 30 : Entretien avec les Berdan
  • Chapitre 31 : La canonnade
  • Chapitre 32 : La charge
  • Chapitre 33 : L’offensive d’Azher
  • Chapitre 34 : Soutiens
  • Chapitre 35 : Justes rétributions
Karluk est impatient de grandir et que son épouse le considère davantage comme un homme que comme un enfant. Mais pendant ce temps, Beruk, le père d’Amir, veut sauver son clan et venger l’affront infligé par le village. En effet, l’importance des liens avec Numaji tenait au fait qu’il permettait aux Hargal de profiter de ses pâturages, privilège qu’il a supprimé avec le décès de son épouse. Beruk veut conquérir le village et ses terrain, et convainc les Berdan de l’appuyer. Rejetant une alliance avec un clan dont il se méfie, Ahzer envoie prévenir Amir, qui préfère se battre avec le village que de fuir. Les villageois ne sont onc pas dépourvus lorsque l’attaque commence, mais les canons Berdan sont hors de porté. Les Hargal lancent alors une charge, mais dès que celle-ci s’essouffle, ils sont pris pour cible par les Berdan qui espèrent faire d’une pierre deux coup. Beruk est abattu par ses alliés alors qu’il était sur le point de s’en prendre à Amir et Karluk, et Azher intervient pour les mettre à l’abris, avant d’organiser un semblant de sauvetage du clan et d’abattre le chef des Berdan. L’assaut prend fin avec l’arrivée de la garde du Khan. Azher ayant été reconnu par les villageois pour avoir tenté de les aider, il échappe à la prison. Karluk s’écroule alors, blessé à l’épaule. Quant à Beruk, boitillant et fuyant, il multiplie les promesses de vengeance contre la terre entière avant d’être abattu par Balkirsh.

Bride Stories dans le monde[modifier | modifier le code]

Dans le reste du monde, les éditeurs sont les suivants:

Accueil[modifier | modifier le code]

Le manga, par son style graphique très poussé et son invitation au voyage, attire un important public d'âge mûr[réf. nécessaire].

En 2011, Bride Stories est arrivé en deuxième position pour le prix Manga Taishō, à seulement 20 points de Chika Umino[13]. En 2013, il se classe également deuxième à seulement 11 points de Akimi Yoshida[14]. Finalement, il remporte le prix lors de la septième édition en 2014[15]. Il a également reçu le prix intergénérations au Festival d'Angoulême en 2012[16].

Aux États-Unis, la Young Adult Library Services Association a intégré Bride Stories dans sa liste 2012 des meilleures nouvelles graphiques pour adolescents[17]. En France, les lecteurs de Manga-News l'ont élu meilleur seinen de l'année 2011[18].

Ventes[modifier | modifier le code]

Le premier tankôbon est sorti le 15 octobre 2009 et s'est classé 9e au top des meilleurs ventes au Japon de cette semaine-là[19].

En France, le tome 4 a été initialement tiré à 15000 exemplaires[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bride Stories: 4ème licence Ki-oon », sur http://www.manga-news.com/ (consulté le 7 février 2012)
  2. (en) « Emma's Kaoru Mori Launches Otoyome-Gatari Manga (Updated) », sur Anime News Network
  3. (en) « Fellows! Manga Magazine Renamed as harta », sur Anime News Network
  4. (en) « Enterbrain Starts Fellows! (Q) Manga Mag for New Artists », sur Anime News Network
  5. « Bride Stories, 4ème licence Ki-oon! », sur http://www.manga-news.com/
  6. « Ki-oon lance la collection Latitudes ! », sur http://www.manga-news.com/
  7. (en) « Yen Press Adds Highschool of the Dead, UraBoku (Updated) », sur Anime News Network
  8. (zh)« 姊嫁物語 (1) », sur https://www.kadokawa.com.tw/
  9. (it)« I Giorni della Sposa 001 », sur http://www.j-pop.it/
  10. (de)« Young Bride's Story », sur http://www.tokyopop.de/
  11. (id)« The Brides Stories 01 », sur http://www.elexmedia.co.id/
  12. (pl)« Opowieść Panny Młodej #1 », sur http://studiojg.pl/
  13. (en) « 3 Gatsu no Lion Wins Manga Taisho 2011 », sur http://myanimelist.net/
  14. (en) « Akimi Yoshida's Umimachi Diary Wins 6th Manga Taisho Award », sur Anime News Network
  15. « Bride Stories remporte le Manga Taishô Award 2014 ! », sur http://www.manga-news.com/
  16. « 2 mangas primés à Angoulême ! », sur http://www.manga-news.com/
  17. (en) « U.S. Librarians Rank Wandering Son, Bride's Story in Teens' Top 10 », sur Anime News Network
  18. « Bride Stories lauréat du Tournoi Seinen 2011! », sur http://www.manga-news.com/
  19. « Top manga au japon du 12 au 18 octobre 2009 », sur http://www.manga-sanctuary.com/ (consulté le 7 février 2012)
  20. « Zoom sur les meilleures ventes de bd et de mangas du 17 octobre 2012 », sur http://bdzoom.com/

Édition japonaise[modifier | modifier le code]

Enterbrain

  1. a et b (ja)« Tome 1 »
  2. a et b (ja)« Tome 2 »
  3. a et b (ja)« Tome 3 »
  4. a et b (ja)« Tome 4 »
  5. a et b (ja)« Tome 5 »
  6. a et b (ja)« Tome 6 »

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Ki-oon

Édition de base
  1. a et b (fr)« Tome 1 »
  2. a et b (fr)« Tome 2 »
  3. a et b (fr)« Tome 3 »
  4. a et b (fr)« Tome 4 »
  5. a et b (fr)« Tome 5 »
  6. a et b (fr)« Tome 6 »
Latitudes

Liens externes[modifier | modifier le code]