Bricta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la religion gallo-romaine, Bricta ou Brixta était une déesse gauloise, épouse de Luxovius, dieu des eaux de Luxeuil-les-Bains (Luxovium dans l'antiquité).

Inscriptions[modifier | modifier le code]

Bricta se retrouve dans les inscriptions suivantes de Luxeuil-les-Bains:

[Lus]soio / et Brictae / Divixti/us Cons/tans / v(otum) s(olvit) <l=T>(ibens) m(erito) (CIL 13, 05425)
Luxovio / et Brixtae / G(aius) Iul(ius) Fir/manus / v(otum) s(olvit) l(ibens) m(erito) (AE 1951, 00231; CIL 13, 05426)

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce théonyme gaulois est dérivé du mot brixtom ou brixta qui signifie, magique. Le mot apparaît aussi sur l'inscription de Chamalières. (Delamarre pp.76-77 avec des références et l'étymologie comparative)

Références[modifier | modifier le code]

  • Année Epigraphique volume 1951.
  • Corpus Inscriptionum Latinarum (CIL), volume 13, Tres Galliae.
  • Delamarre, X. (2003). Dictionnaire de la Langue Gauloise. 2nd edition. Paris, Editions Errance. ISBN 2-87772-237-6
  • Nicholson, Francine (1999) Brighid: What Do We Really Know?. Celtic Well, electronic version. (en)
  • John Arnott MacCulloch, The Religion of the Ancient Celts, Dover Publications, New York, 2003, [réédition intégrale de la version originale publiée par T. & T. Clark à Edimbourg, en 1911], (ISBN 0-486-42765-X), p.43 (ouvrage périmé)


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brixia (groupe).

Notes et références[modifier | modifier le code]