Brian Williams (journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brian Williams.
Brian Williams
Image illustrative de l'article Brian Williams (journaliste)
Brian Williams, lors d'un gala, en 2011.

Nom de naissance Brian Douglas Williams
Naissance 5 mai 1959
Elmira, État de New York
États-Unis
Nationalité américaine
Profession journaliste
Années d'activité depuis les années 1980
Médias
Média principal télévision
Pays États-Unis
Télévision NBC Nightly News (NBC)
Rock Center with Brian Williams (NBC)
Fonction présentateur

Brian Williams est un journaliste américain né le 5 mai 1959 à Elmira dans l'État de New York.

Il présente le journal télévisé NBC Nightly News sur NBC News depuis 2004. En février 2015, NBC suspend le présentateur pour six mois sans salaire. Son magazine d'information Rock Center with Brian Williams, lancé en 2011, est déprogrammé en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Durant sa jeunesse, Brian Williams est pompier volontaire. Il effectue également de petits boulots afin d'aider sa famille à régler ses frais de scolarité. Le jeune homme intègre l'université catholique d'Amérique et l'université George Washington, mais abandonne ses études sans passer de diplôme. Il effectue un stage, puis obtient un poste subalterne à la Maison-Blanche sous la présidence de Jimmy Carter. Il est employé par la National Association of Broadcasters (NAB), qui défend les intérêts des chaînes de radio et de télévision[1],[2].

Carrière de journaliste[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Brian Williams débute sa carrière journalistique à Pittsburg, où il est employé comme reporter par KOAM-TV. Il travaille ensuite à Washington pour WTTG-TV, où il opère le générateur de caractères de la station avant d'obtenir un poste de reporter[3]. Il est ensuite engagé par WCAU-TV, une station de Philadelphie. En 1987, Williams intègre WCBS-TV, station de télévision new-yorkaise du réseau CBS[2].

NBC[modifier | modifier le code]

Williams est recruté par le réseau NBC en mars 1993. Nommé correspondant à la Maison-Blanche, il présente chaque samedi soir le journal du réseau de télévision[1]. Lorsque Tom Brokaw, qui présente NBC Nightly News durant la semaine, doit s'absenter de l'antenne, il est remplacé par Williams[4]. Celui-ci est également le présentateur et chef d'édition (managing editor) de The News with Brian Williams, émission diffusée en prime time sur la chaîne câblée d'information en continu MSNBC à partir de 1996[2]. À la fin des années 1990, il est considéré comme « l'enfant chéri de l'information télévisée » et le probable successeur de Brokaw, en poste depuis 1982[4],[5].

Brian Williams présente NBC Nightly News à partir de décembre 2004. Alors que les réseaux CBS et ABC doivent respectivement faire face au départ de Dan Rather et à la mort de Peter Jennings, NBC Nightly News reste le journal du soir le plus regardé[6]. Williams se distingue notamment lors du passage de l'ouragan Katrina, qu'il couvre pendant plusieurs jours depuis La Nouvelle-Orléans[7].

À partir d'octobre 2011, il présente Rock Center with Brian Williams, le premier magazine d'information diffusé en première partie de soirée par l'un des grands groupes de télévision depuis 60 Minutes II, diffusé entre 1998 et 2005 par CBS. L'émission est retirée de l'antenne en juin 2013 en raison de chiffres d'audience jugés insuffisants par NBC[8].

Fin 2014, son journal est regardé par neuf millions d'américains. Il signe un nouveau contrat de cinq ans qui doit lui rapporter dix millions de dollars par an[9]. En février 2015, il essuie de nombreuses critiques après avoir raconté à l'antenne un souvenir datant de l'invasion de l'Irak, qu'il a couverte en 2003. Des témoignages de soldats remettent en cause l'exactitude de son récit. Il s'en excuse le 4 février et reconnaît une « erreur »[10]. Il est également soupçonné d'avoir déformé des évènements datant du passage de l'ouragan Katrina. Le 7 février, il annonce son retrait provisoire de l'antenne alors que le réseau lance une enquête interne. Il est finalement suspendu sans salaire pour une durée de six mois[9].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Brian Williams est connu pour son sens de l'humour. Il prend goût à la comédie durant son enfance en regardant les émissions de l'humoriste Johnny Carson. Le présentateur apprécie notamment le travail de Richard Pryor et Sam Kinison (en)[11]. Il assiste plusieurs fois par an à l'émission humoristique Saturday Night Live. Au cours de sa carrière, Williams est invité dans des talk-shows animés par Jay Leno, Conan O'Brien, ou encore Jon Stewart[12]. En 2007, il est l'invité principal d'un épisode de Saturday Night Live et participe à l'écriture de son monologue introductif. Il apparaît à plusieurs reprises dans la série télévisée 30 Rock[11].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

En 2007, Williams figure dans le Time 100, la liste des cent personnes les plus influentes dans le monde établie par le magazine Time[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Pour sa couverture de l'ouragan Katrina, l'équipe de NBC News reçoit un Peabody award[14], un Alfred I. duPont–Columbia University Award (en), un Edward R. Murrow Award, ainsi qu'un Emmy[15].

Vie privée et famille[modifier | modifier le code]

Brian Williams est le cadet d'une famille de quatre enfants. Ses parents sont catholiques, d'origine irlandaise. Durant les années 1960, son père est employé par l'entreprise Corning Glassworks. La famille vit à Elmira, puis s'installe à Middletown dans le New Jersey en 1969 lorsque celui-ci perd son emploi[16],[17].

En 1986, Brian Williams épouse la productrice Jane Stoddard, dont il a fait la connaissance alors qu'il travaillait pour WTTG-TV à Washington[3]. Leur fille Allison Williams interprète Marnie dans la série Girls[18].

Il apprécie la course automobile et suit le championnat NASCAR depuis son enfance[19].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Michael D. Murray, Encyclopedia of Television News, Greenwood Publishing Group,‎ 1999, 315 p. (ISBN 9781573561082, lire en ligne), p. 283
  2. a, b et c (en) Marc Gunther, « The Cable Guy », American Journalism Review,‎ janvier-février 1997
  3. a et b (en) Robert Strauss, « The Life Of Brian, Annotated », The New York Times,‎ 27 octobre 2002
  4. a et b (en) Steve Johnson, « Once Obscure Brian Williams Is Golden Child Of Tv News », Chicago Tribune,‎ 26 août 1998
  5. (en) Marjorie Williams, « Man of the Hour », Vanity Fair,‎ janvier 1999
  6. (en) Howard Kurtz, « NBC's Brian Williams, On Top of the News », The Washington Post,‎ 5 décembre 2005
  7. (en) Bill Carter, « Career-Maker for Williams as the Anchor at NBC », The New York Times,‎ 4 septembre 2005
  8. (en) Brian Stelter, « Disappointing Fall for ‘Rock Center,’ a News Program With Big Ambitions », The New York Times,‎ 21 juin 2013
  9. a et b Nebia Bendjebbour, « La star de NBC, Brian Williams est suspendu pour six mois », L'Obs,‎ 9 février 2015
  10. (en) Paul Farhi, « Brian Williams admits that his story of coming under fire while in Iraq was false », The Washington Post,‎ 4 février 2015
  11. a et b (en) John Swansburg, « The Comic Stylings of Brian Williams », New York,‎ 24 avril 2011
  12. (en) Bill Carter, « Live From New York, It’s Not Quite the News! », The New York Times,‎ 3 novembre 2007
  13. (en) Walter Isaacson, « The 2007 TIME 100: Brian Williams », Time,‎ 3 mai 2007
  14. (en) « NBC News: Coverage of Hurricane Katrina (NBC) », Peabody Awards
  15. « Ned Martel, The Life of Brian, Men's Vogue » (version du 20 février 2007 sur l'Internet Archive)
  16. (en) Peggy McGlone, « Brian Williams' Brilliant Disguise », The Star-Ledger,‎ 15 mai 2009
  17. (en) David Chmiel, « His Heart Belongs to Jersey », New Jersey Monthly,‎ 9 juin 2008
  18. (en) Nick Bryant, « Brian Williams and the decline of the US news anchor », BBC News,‎ 5 février 2015
  19. (en) Richard Deitsch, « Anchor Fan NBC newsman Brian Williams has been closely tracking NASCAR since he was a kid », Sports Illustrated,‎ 22 décembre 1999

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :