Brian St. Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brian St. Pierre

Description de cette image, également commentée ci-après

St. Pierre, en 2007, avec les Steelers de Pittsburgh

Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 28 novembre 1979 (34 ans)
Lieu de naissance Salem (Massachusetts)
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 102 kg (224 lb)
Numéro 2 (Pittsburgh/Arizona)
6 (Caroline)
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
1998-2002 Eagles de Boston College
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 163e au total en 2003 par les
Steelers de Pittsburgh
2003-2004
2005
2006-2007
2008-2009
2010
Steelers de Pittsburgh
Ravens de Baltimore
Steelers de Pittsburgh
Cardinals de l'Arizona
Panthers de la Caroline
Carrière pro. 2003 – 2010

(en) Statistiques sur NFL.com

Brian St. Pierre, né le 28 novembre 1979 à Salem dans le Massachusetts, est un joueur américain de football américain, qui évolue au poste de quarterback.

St. Pierre commence à se faire remarquer au lycée lorsqu'il joue pour l'équipe de football américain de la St. John's Preparatory School de Danvers avec qu'il remporte le titre de joueur de l'année pour l'État du Massachusetts et de la Nouvelle-Angleterre (Massachusetts and New England Gatorade Player of Year) en 1997, lors de sa dernière année. Recruté par le Boston College, il commence à jouer avec l'équipe des Eagles en 1999 et devient le quarterback titulaire en 2001. Il offre, pour sa dernière année à l'université, la victoire au Motor City Bowl 2002 durant lequel il est nommé MVP (Meilleur joueur).

Sélectionné lors de la draft de la National Football League de 2003 par les Steelers de Pittsburgh, St. Pierre ne va jamais réussir à se faire une place en professionnel, bien souvent relégué au poste de remplaçant. En huit saisons en NFL, il connaît quatre équipes et ne joue que trois matchs dont seulement un comme titulaire dans sa carrière professionnelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Brian St. Pierre voit le jour le 28 novembre 1979 dans la ville de Salem dans le Massachusetts. Il est le deuxième enfant de David (« Dave ») et Luanne St. Pierre[1]. Son père est franco-canadien alors que sa mère est italienne[2]. Il entre à la St. John's Preparatory School de Danvers car son père est le médecin de l'équipe de football américain ; celui-ci fut joueur, dans son enfance, dans cet établissement[3]. Brian intègre les équipes de football américain, basket-ball et baseball. Durant trois saisons, St. Pierre s'impose au poste de quarterback des Eagles de St. John's Prep (St. John's Prep Eagles) en football américain, entraîné par James O'Leary. En effet, il bat l'ensemble des records individuels sur une saison ou une carrière de l'établissement pour les passes réussies, tentées, passes pour touchdown, course pour touchdown, pourcentage de réussite et matchs joués. Ses passes permettent à St. John's de parcourir 3 700 yards[4].

En 1994, lorsque Brian commence à jouer dans cette équipe, au début de sa scolarité, il apprend beaucoup car il joue avec des joueurs plus âgés que lui dans cette équipe. Il n'a alors que 14 ans. Pour sa première saison comme titulaire, il réalise à la passe 1 183 yards et 959 en 1996[3].

La dernière saison de St. Pierre le voit devenir capitaine de l'équipe de football américain où joue son jeune frère Andy St. Pierre ayant un an de moins que lui. Lors des premiers matchs de cette dernière saison, il se fait une entorse de la cheville et rate un match malgré sa demande de jouer à son entraîneur. Il est remplacé par Alan Rich. L'équipe de St. John's Prep sera invaincu lors de cette saison, affichant le score de onze victoires pour aucune défaite. L'équipe gagne le Super Bowl régional face au Whalers de New Bedford High School (New Bedford Whalers) grâce à un touchdown à la course de St. Pierre dans les derniers instants du match. Il s'illustre aussi lors de ce match pour ses qualités au poste de safety. Cette victoire permet aux Eagles de figurer à la vingt-deuxième place des équipes du pays, en 1997, par l'USA Today. Pour cette saison, il affiche la statistique de 68 % de réussite à la passe, 1 020 yards parcourus à la passe et quinze passes pour touchdown[3].

St. Pierre est nommé, durant trois saisons consécutives, dans l'équipe de la saison de la conférence catholique[1]. Il se voit décerné le titre de All-America à son poste par Tom Lemming du PrepStar College Recruiting et remporte aussi de nombreuses récompenses comme le titre de co-meilleur joueur de l'année pour le USA Today's Massachusetts (USA Today's Massachusetts co-player of the year) ainsi que de joueur de l'année pour le Massachusetts et la Nouvelle-Angleterre (Massachusetts and New England Gatorade Player of the Year)[1],[5]. Il est également récompensé par la National Football Foundation comme athlète lycéen[3].

En basket-ball, il fait partie de l'équipe des Eagles qui remporte le titre de champion de la conférence catholique 1997-1998 alors qu'en baseball, il sera cité à deux reprises parmi les meilleurs joueurs de la conférence catholique[1].

En 2008, Brian St. Pierre est introduit dans le Temple de la renommée de St. John's avec onze autres athlètes dont le joueur professionnel Wayne Lucier[6].

Université[modifier | modifier le code]

1998 - 2000 : Remplaçant[modifier | modifier le code]

À la sortie du lycée, Brian reçoit des offres pour jouer dans différentes universités du pays. Il suscite l’intérêt de l'université de Syracuse, l'université d'État de l'Ohio ainsi que l'université Notre-Dame[2]. Néanmoins, il refuse ses offres et décide d'accepter la proposition du Boston College[2]. L'équipe des Eagles du Boston College (Boston College Eagles) vient de faire une mauvaise saison 1997 avec un score de quatre victoires et sept défaites lors de la saison régulière[7]. De plus, c'est la dernière année du quarterback titulaire Matt Hasselbeck qui est sélectionné au sixième tour lors de la draft de 1998 par les Packers de Green Bay[8].

La saison 1998 voit St. Pierre faire son année de redshirt, qui désigne un athlète-étudiant qui ne joue aucun match officiel pour sa première année dans son école[9]. Cette saison n'est encore une fois pas bonne pour l'équipe, entraîné par Tom O'Brien, qui finit avec le même score que la saison précédente, soit 4-7 en saison régulière[10]. Le départ de Scott Mutryn laisse la place de titulaire à Tim Hasselbeck, frère de Matt, et Saint-Pierre prend le poste de remplaçant. Le 16 octobre 1999, face au Panthers de Pittsburgh (Pittsburgh Panthers), il dispute son premier match universitaire comme titulaire après qu'Hasselbeck est déclaré forfait à cause d'une blessure à l'épaule[1],[11]. Durant ce match, il réussit neuf passes sur quinze et envoie sa première passe pour touchdown. Néanmoins, il devra sortir à cause d'une commotion cérébrale[1]. Après cette première saison en NCAA, Brian réussit vingt-cinq passes pour quarante tentées ainsi qu'une passe pour touchdown et deux interceptions[12]. Il joue quelques instants du Insight.com Bowl 1999 contre les Buffaloes du Colorado (Colorado Buffaloes), match qui se solde par une lourde défaite 62 à 28[13].

Pour la saison 2000, Saint-Pierre reste le second quarterback, toujours derrière Hasselbeck. Il donne sa première passe pour touchdown de la saison, pour Josh Cervi, dans les derniers instants du match contre les Midshipmen de la Navy (Navy Midshipmen) le 23 septembre[14],[15]. Lors du neuvième match de la saison, contre les Owls de Temple, il remplace Hasselbeck lors du second quart-temps, victime d'une entorse du genou[16]. Il réussit onze passes sur seize pour un gain de 155 yards ainsi qu'une passe pour touchdown de dix-sept yards pour Dedrick Dewalt dans un match que les Eagles remportent 31-3[17],[1]. Il se fera aussi intercepter sa première passe de la saison par Jamal Wallace[17],[18].

Hasselbeck déclare forfait pour le match suivant, face aux redoutables Fighting Irish de Notre Dame (Notre Dame Fighting Irish). C'est donc la deuxième fois de sa carrière universitaire que Saint-Pierre est nommé titulaire[16]. Néanmoins, sur la première possession du match, il se fait intercepter par Anthony Weaver, un ballon perdu qui permet à Notre Dame d'ouvrir le score[16],[19]. Malgré cette erreur, il tente de se rattraper, notamment en second mi-temps, où il donne deux passes pour touchdown à Ryan Utzler et Dedrick Dewalt[19]. Il se fait intercepté une autre passe, en fin de match par Ron Israel, en cherchant un touchdown[16]. Au final, le Boston College s'incline 28-16. Saint-Pierre déclare à la fin de ce match que « nous n'avons pas bien joué en première mi-temps, de [ce fait,] un trou s'est creusé [entre eux et nous] »[19].

La dernière apparition de Saint-Pierre en 2000 est lors du Aloha Bowl 2000, contre les Sun Devils d'Arizona State (Arizona State Sun Devils), où il tente une passe qu'il rate. Néanmoins, le Boston College remporte le bowl sur un score de 31-17[19].

2001-2002 : Titulaire[modifier | modifier le code]

Le départ de Tim Hasselbeck permet à Brian d'être nommé titulaire au début de la saison 2001. Le journaliste Mel Kimer pense que St. Pierre « a acquis beaucoup d'expérience comme doublure » et que l'entraîneur Tom O'Brien lui a permis de se développer, notamment en faisant son quarterback remplaçant, tout le temps, au début du troisième quart-temps. Cependant, pour Kimer, le nouveau chef de l'attaque des Eagles « s'appuiera beaucoup sur William Green », le running back, lors des premiers matchs de saison[20].

St. Pierre commence bien sa saison. Il fait un excellent match face à la Navy, le 18 septembre 2001, où il réussit dix-neuf passes dans le match, son record, dont quatre pour des touchdowns[21],[22]. Il parvient à devenir un élément-clé du Boston College, dépassant la barre des deux cent yards à la passe lors de trois matchs, face à la Navy, les Panthers de Pittsburgh et les Orange de Syracuse[23],[24]. Le 10 novembre 2001, face au Hurricanes de Miami, numéro un au classement de l'Associated Press, les Eagles s'inclinent de justesse 18-7. Dans les dernières minutes du match, cherchant Ryan Read pour un touchdown, sa passe est déviée par un cornerback avant d'être intercepté par Matt Walters. Le Boston College s'incline 18-7[25].

Carrière[modifier | modifier le code]

Professionnel[modifier | modifier le code]

Deux ans chez les Steelers[modifier | modifier le code]

St. Pierre est drafté lors du cinquième tour de la draft de 2003 par les Steelers de Pittsburgh. Il passe sa première saison en tant que rookie et devient le troisième quarterback de la franchise derrière Tommy Maddox et Charlie Batch. Il doit attendre la saison suivante pour fouler la pelouse de la NFL pour la première fois contre les Bills de Buffalo en finale de conférence. Le 3 septembre 2005, il est laissé libre par Pittsburgh.

Quatre saisons sans match[modifier | modifier le code]

Les Ravens de Baltimore intègrent St. Pierre à leur équipe réserve le 22 septembre 2005 mais devient un membre dans l'effectif professionnel le 8 décembre. Cependant, le joueur originaire du Massachusetts est poussé vers la sortie par Baltimore dès la fin de la saison et ne joue aucun match.

Le 4 septembre 2006, il revient chez les Steelers et intègre l'équipe d'entrainement. Il est appelé, deux jours après son arrivée, à faire partie de l'effectif professionnel après le forfait de Ben Roethlisberger à cause d'une appendicectomie. Il est le 14 octobre, évincé de l'effectif avant de revenir deux jours plus tard. Un mois plus tard, il quitte l'équipe mais encore une fois, il re-signe. Le 27 mars 2008, Brian signe pour les Cardinals de l'Arizona et retrouve l'ancien coordinateur défensif des Steelers et entraîneur de cette équipe des Cardinals Ken Whisenhunt. Néanmoins, il fait une autre saison vierge.

Dernière saison avec les Cardinals[modifier | modifier le code]

St. Pierre joue son premier match depuis cinq ans le 3 janvier 2010 contre les Packers de Green Bay et réussit sa première passe en NFL à l'âge de trente ans. Tramon Williams intercepte une passe du quarterback et fait concéder au joueur sa première passe interceptée. En revanche, il réalise sa première passe pour touchdown à Larry Fitzgerald. Brian est libéré à la fin de la saison 2009.

Arrivée chez les Panthers[modifier | modifier le code]

Brian St. Pierre intègre l'équipe d'entrainement des Panthers de la Caroline le 11 novembre 2010 et intègre l'effectif professionnel cinq jours plus tard après la blessure de Jimmy Clausen, victime d'une commotion cérébrale contre les Buccaneers de Tampa Bay lors du précédent match. Il débute le match contre les Ravens de Baltimore et réussit 13 passes sur 28 pour 173 yards, une passe pour touchdown et deux passes interceptées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Player Bio: Brian St. Pierre - Boston College Eagles », sur bceagles.com (consulté le 5 novembre 2012)
  2. a, b et c (en) « Snapshot: Brian St. Pierre », sur Scout.com (consulté le 12 novembre 2012)
  3. a, b, c et d (en) « The Dandy Dozen: The Top North Shore Quarterbacks of the Last 40 Years No. 1: Saint-ly Signal Caller Prep's St. Pierre is the unquestioned No. 1 QB in modern North Shore history », sur salemnews.com (consulté le 5 novembre 2012)
  4. (en) « Arizona Cardinals: Brian St. Pierre » (consulté le 5 novembre 2012)
  5. (en) « Who are the top 5 fastest quarter backs on the video game ncaa football 09? », sur answerparty.com (consulté le 5 novembre 2012)
  6. (en) « Athletic Hall of Fame », sur stjohnsprep.org (consulté le 5 novembre 2012)
  7. (en) « 1997 Boston College Eagles », sur totalfootballstats.com (consulté le 12 novembre 2012)
  8. (en) « Matt Hasselbeck, qb », sur totalfootballstats.com (consulté le 12 novembre 2012)
  9. (en) « Redshirt – definition », sur basketball-universitaire.com (consulté le 12 novembre 2012)
  10. (en) « 1998 Boston College Eagles », sur totalfootballstats.com (consulté le 12 novembre 2012)
  11. (en) « Brian St. Pierre - Spokeo », sur spokeo.com (consulté le 12 novembre 2012)
  12. (en) « 1999 Boston College Eagles », sur totalfootballstats.com (consulté le 13 novembre 2012)
  13. (en) « Colorado vs. Boston College », sur usatoday (consulté le 14 novembre 2012)
  14. (en) « Navy 7, Boston College 48 », sur sports-reference.com (consulté le 13 novembre 2012)
  15. (en) « Boston College 48, Navy 7  », sur sportsillustrated.com (consulté le 13 novembre 2012)
  16. a, b, c et d (en) « No. 12 Notre Dame 28, Boston College 16 », sur espn.go.com (consulté le 14 novembre 2012)
  17. a et b (en) « Boston College 31, Temple 3 », sur sportsillustrated.com (consulté le 14 novembre 2012)
  18. (en) « Temple 3, Boston College 31 », sur sports-reference.com (consulté le 14 novembre 2012)
  19. a, b, c et d (en) « Boston College vs. Notre Dame », sur usatoday (consulté le 14 novembre 2012)
  20. (en)Mel Kimer, « Boston College football preview », sur ESPN,‎ 3 août 2001 (consulté le 21 juillet 2014)
  21. (en)« Football Downs Navy, 38-21 », sur Boston College,‎ 22 septembre 2001 (consulté le 21 juillet 2014)
  22. (en)« Boston College 38, Navy 21 », sur sport-reference.com (consulté le 21 juillet 2014)
  23. (en)« BC Topples Pittsburgh, 45-7 », sur Boston College,‎ 20 octobre 2001 (consulté le 21 juillet 2014)
  24. (en)Tom Canavan, « Football Rolls Over Rutgers, 38-7 », sur Boston College,‎ 17 novembre 2001 (consulté le 21 juillet 2014)
  25. (en)« Eagles Lose Heartbreaker To No. 1 Miami, 18-7 », sur Boston College,‎ 10 novembre 2001 (consulté le 21 juillet 2014)