Brian Roberts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Brian Roberts Baseball pictogram.svg
Brian Roberts 2006-09-08.jpg
Agent libre
Deuxième but
Frappeur ambidextre  Lanceur droitier
Premier match
14 juin 2001
Statistiques de joueur (2001-28 juillet 2014)
Moyenne au bâton ,276
Coups sûrs 1527
Circuits 97
Points produits 542
Équipes

Brian Michael Roberts (né le 9 octobre 1977 à Durham, Caroline du Nord, États-Unis) est un joueur de deuxième but des Ligues majeures de baseball qui est présentement agent libre. Il joue brièvement en 2014 chez les Yankees de New York après 13 saisons chez les Orioles de Baltimore. Comme membre des Orioles, Roberts a honoré des sélections au match des étoiles en 2005 et 2007.

Carrière[modifier | modifier le code]

Orioles de Baltimore[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Chapel Hill High School de Chapel Hill (Caroline du Nord), Brian Roberts suit des études supérieures à l'Université de Caroline du Sud et à l'Université de Caroline du Nord.

Il est repêché le 2 juin 1999 au premier tour de sélection (50e choix) par les Orioles de Baltimore[1].

Il passe deux saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 14 juin 2001.

Roberts prend part au Match des étoiles de la Ligue majeure de baseball en 2005 et 2007 et mène la Ligue américaine pour les doubles en 2004 et pour les buts volés en 2007.

Le 21 septembre 2008, lors de la défaite des Orioles contre les Yankees de New York, Roberts est le dernier joueur retiré dans l'histoire du légendaire Yankee Stadium.

En février 2009, il signe une prolongation de contrat de quatre ans pour 40 millions de dollars avec les Orioles, qui devrait lui permettre de demeurer avec l'équipe jusqu'en 2014[2]. Il mène le baseball majeur pour le nombre de doubles (56) pendant la saison 2009. Il claque 16 circuits, établit son record personnel de points produits (79) en une année et frappe pour ,283 de moyenne au bâton. Avec 110 points marqués, il est aussi 3e de la Ligue américaine derrière Dustin Pedroia et Chone Figgins[3]. Il se classe dans le top 10 de cette ligue pour les coups sûrs de plus d'un but (73) et les buts volés (30)[3].

Ennuyé par des maux de dos, il ne joue que 59 parties en 2010. Mais un geste inusité en fin de saison est lourd de conséquences : le 27 septembre 2010, après avoir été retiré sur des prises par Joaquín Benoit des Rays de Tampa Bay, Roberts s'assène un coup sur le casque protecteur avec son bâton[4]. Souffrant d'une commotion cérébrale, il rate les 6 dernières parties de l'année[5]. Il amorce la saison 2011 avec les Orioles mais ne joue plus après le 16 mai[6] alors qu'il subit une autre commotion cérébrale après une glissade tête première au premier but[7]. Il rate 123 des 162 matchs des Orioles en 2011.

Roberts ne prend part qu'à 17 matchs des Orioles en 2012 et rate les séries éliminatoires auxquelles la franchise prend part pour la première fois en 15 ans.

Le 4 avril 2013, au troisième match de la nouvelle saison des Orioles, Roberts se blesse au tendon du genou droit en volant le deuxième but contre les Rays de Tampa Bay[8]. Il revient au jeu et dispute 77 matchs des Orioles, son plus haut total en une saison depuis 2009. Il réussit 8 circuits et produit 39 points pour aller avec sa moyenne au bâton de ,249.

Yankees de New York[modifier | modifier le code]

Le 14 janvier 2014, Roberts signe un contrat d'un an à deux millions de dollars avec les Yankees de New York[9]. Il a la lourde tâche de chausser les souliers de Robinson Canó, le joueur de deuxième but étoile des Yankees qui, devenu agent libre, a quitté pour signer chez les Mariners de Seattle l'hiver précédent. En 91 matchs des Yankees, Roberts frappe pour ,237 avec 5 circuits et 21 points produits. Ses performances sont jugées insatisfaisantes et il est libéré par l'équipe lorsque celle-ci fait l'acquisition, le 31 juillet 2014, de l'arrêt-court Stephen Drew[10] et annonce son intention de lui confier le deuxième coussin pour le reste de l'année[11].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[12]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2001 Baltimore 75 273 42 69 12 2 3 17 12 0,253
2002 Baltimore 38 128 18 29 6 0 1 11 9 0,227
2003 Baltimore 112 460 65 124 22 4 5 41 23 0,270
2004 Baltimore 159 641 107 175 50 2 4 53 29 0,273
2005 Baltimore 143 561 92 176 45 7 8 73 27 0,314
2006 Baltimore 138 563 85 161 34 3 10 55 36 0,286
2007 Baltimore 156 621 103 180 42 5 12 57 50 .290
2008 Baltimore 155 611 107 181 51 8 9 57 40 .296
2009 Baltimore 159 632 110 179 56 1 16 79 30 .283
2010 Baltimore 59 230 23 64 14 0 4 15 12 .278
Totaux 1194 4720 757 1338 332 33 81 458 268 0,283

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :