Brezina (Slovaquie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brezina.
Brezina
Vue de Brezina en hiver
Vue de Brezina en hiver
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Košice
District Trebišov
Statut Village
Starosta (maire) Magdaléna Balogová (Indépendant)
mandat : 2010-2013
Code postal 076 12 (poste Kuzmice)
Plaque
minéralogique
TV
Code LAU 2 528218
Démographie
Population 706 hab. (31 déc. 2011)
(362 hommes – 344 femmes)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 33″ N 21° 33′ 05″ E / 48.5425, 21.551548° 32′ 33″ Nord 21° 33′ 05″ Est / 48.5425, 21.5515  
Altitude 179 m (min. : 160 m) (max. : 350,9 m)
Superficie 1 296 ha = 12,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

Voir sur la carte administrative de la Région de Košice
City locator 15.svg
Brezina

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

Voir sur la carte topographique de la Région de Košice
City locator 15.svg
Brezina

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 15.svg
Brezina

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 15.svg
Brezina
Liens
Site web http://www.brezina.ocu.sk/
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk [1]
http://www.statistics.sk [2]

http://www.slovakregion.sk/ [3]

Brezina (hongrois : Kolbása[4]) est un village de la région de Košice, district de Trebišov dans l'est de la Slovaquie, dans la région historique de Zemplin. Sa population est d'environ 700 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Rivière Izra au milieu du village de Brezina

Le village de Brezina se situe dans la région du Bas-Zemplin dans le sud-ouest du district de Trebišov. C’est une région de plaine entouré par les collines de Slanec et les colline de Zemplen à environ 2 km de la frontière hongroise. La rivière Izra coule à travers le village. L’altitude se situe entre 160 (rivière Izra) et 350,9 m dans la forêt de Nižný Les[5] et l'altitude moyenne est de 179m[2]. Un chemin de randonnée balisé part de Brezina : Brezina - Lac d’Izra - Čatorňa (Babia-hegy, Entre les collines de Zbojník (hongrois : Tolvaj-hegy) et Lipovec (hongrois : Hársas-hegy) duquel il est possible de continuer en Hongrie dans le village de Pusztafalu.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Brezina jouxte 5 communes. L'une d'elle, Slanská Huta, est dans le district de Košice-Okolie et le village n'est accessible par la route qu'en faisant un détour de 21 km[6]. Seules les communes de Kuzmice et Kazimír sont accessibles par la route sans passer par le territoire d'une autre commune.

Communes limitrophes de Brezina[5].
Kuzmice
Slanská Huta Brezina[5]. Lastovce
Byšta Kazimír

Microrégion[modifier | modifier le code]

Brezina fait partie depuis 2007 de la microrégion de Roňava. les autres villages fessant partie de la microrégion sont Byšta, Čeľovce, Egreš, Kazimír, Kuzmice, Lastovce, Luhyňa, Michaľany (siège), Nižný Žipov, Slivník, Stanča, Veľaty et Zemplínska Nová Ves. Le nom Roňava provient de la rivière homonyme affluente du Bodrog[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Plaque commémorant la libération du village par l'armée rouge

La première mention écrite du village remonte à 1300[2]. À cette époque le village était connu sous le nom de Kulkassa ou Kulbasa[8]. Le village fit partie des terres du château des familles Szatancsi à partir de 1455, Erdelyi à partir de 1460, Torma à partir de 1561 et Vekey à partir de 1592[9]. En 1920, le village est renommé Kolbáš, du hongrois Kolbása et devient Kolbaš en 1927[4]. Après le premier arbitrage de Vienne et durant la Seconde Guerre mondiale, Brezina est resté sous administration tchécoslovaque, avant de passer sous le régime de première république slovaque de Mgr Tiso[10]. C’est un des seuls villages slovaques proches de la frontière hongroise qui n'ait pas été occupé durant la Seconde Guerre mondiale par la Hongrie. Le village a donc subi les lois d'aryanisation de l'État slovaque. En 1940, le village comptait 731 habitants dans 173 maisons. 15 de ses habitants (en 1942) était juifs et ont été déportés[10]. Un cimetière juif est toujours visible de nos jours sur les hauteurs du village. Avant d'être libéré par les troupes soviétiques le 17 décembre 1944, le village a été endommagé par les Allemands[11]. Le 11 juin 1948 le village a été renommé Brezina[12].

Économie[modifier | modifier le code]

L’économie du village a toujours été de type agricole avec une minorité se consacrant aux activités artisanales : forgerons, bucherons[9]. En 2001, la population active représentait 47 % de la population totale et 37 % de la population active était sans emploi[2]. On compte actuellement une entreprise de menuiserie[13] trois épiceries[14] et un café[15].

Démographie[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par croyance en 2001[2].

Vers 1850, la population, pour un total de 544 habitants, se répartissait en 42 % (229) de catholiques byzantins, 33 % (180) adhérant à l'Église réformée, 16 % (87) de catholiques romains, 7 % (36) de Juifs, 2 % (12) de Luthériens[16].

La population du village a atteint un pic en 1970 avec 932 habitants, depuis la population est en régression[17]. Selon de recensement de 2001 la population était de 702 habitants dont 86,2 % (605) se déclaraient Slovaques, 7,7 % (54) Roms et 0,43 % (3) Hongrois et 0,1 % (1) Ruthène. 51 % sont de confession catholique byzantine, 24 % catholique romaine, et 11 % orthodoxe[2].

Évolution démographique
1850 1880 1890 1900 1940 1970 1991 2001 2002
544[16] 598[18] 614[19] 523[20] 731[10] 932[2] 737[2] 702[2] 713[21]
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
710[21] 710[21] 707[21] 705[21] 708[21] 703[21] 704[21] 713[21] 706[21]




Tableau et graphe représentant l'évolution de la population de Brezina depuis 1850.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

intérieur de l'église des Saints Pierre et Paul

Malgré le petit nombre relatif d’habitants, le village comporte 4 églises en activité :

Culture[modifier | modifier le code]

Le village possède une petite bibliothèque[25], une école maternelle construite en 1976 et une école primaire construite en 1941 limitée aux quatre premières classes[26].

Chaque année, depuis 1993[9], le troisième dimanche de juillet a lieu un festival folklorique[27].

Politique[modifier | modifier le code]

Le conseil communal est composé de 7 membres[28] élus pour 4 ans au suffrage proportionnel. À sa tête, le starosta est élu au suffrage universel direct en un tour. Il est l'organe exécutif et représentatif de la commune.

Liste des Starostas (maires)[29]
Nom Parti politique Date de l'élection Fin du mandat
Margaréta Kurucová SDĽ 6-7.12.2002 Déc. 2006
Margaréta Kurucová SMER ĽS-HZDS SNS 02.12.2006 Déc. 2010
Magdaléna Balogová Candidate indépendante 27.11.2010 Déc. 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sk) « Obec Brezina », sur www.e-obce.sk (consulté le 28 janvier 2010)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i (sk) (en) « Mestská a obecná štatistika SR » (consulté le 28 janvier 2010)
  3. (sk) « Brezina », sur www.slovakregion.sk,‎ 9 juillet 2009 (consulté le 28 janvier 2010)
  4. a et b (sk) (en) Názvy obcí Slovenskej republiky (Vývin v rokoch 1773 – 1997)
  5. a et b (sk) « Geoportál ÚGKK SR », sur www.geoportal.sk (consulté le 20 février 2010)
  6. (fr) « Itinéraire Brezina - Slanská Huta », sur www.viamichelin.fr (consulté le 20 février 2010)
  7. (sk) « Vzniká mikroregión Roňava », sur www.trebisov.sk, Ville de Trebišov,‎ 9 mars 2007 (consulté le 6 avril 2010)
  8. (hu) Universitas Debreceniensis Cathedra Linguistica Hungarica, « Településnevek változási hajlandósága » (consulté le 16 mars 2010)
  9. a, b et c (sk) Mikroregión Roňava,‎ 2009 (ISBN 973-8089258-51-2[à vérifier : isbn invalide])
  10. a, b et c (sk) (en) Ústav pamäti národa 2006-2009 consulté le 13 décembre 2009
  11. a, b et c (sk) Ottova praktická encyklopédia Slovensko, vol. 1, Český Těšín,‎ 2008, 672 p. (ISBN 978-80-7360-668-8), p. 50
  12. (sk) Daniel Okáli, « A-311/16-II/3-1948 : List1 »,‎ juin 1948 (consulté le 20 septembre 2010)
  13. (sk) GoJobs, « Databáza firiem STOLÁRSTVO-S, s.r.o. » (consulté le 22 mars 2010)
  14. (sk) « Zoznam predajni COOP Jednota » (consulté le 22 mars 2010)
  15. (sk) http://www.brezina.ocu.sk/index.php?ids=6 Brezina Oficiáne stranky obce Súčasnosť
  16. a et b (hu) Magyarország geographiai szótára, mellyben minden város, falu és puszta, betürendben körülményesen leiratik., Pest,‎ 1851 (lire en ligne)
  17. (sk) http://www.brezina.ocu.sk/index.php?ids=5 Brezina Oficiáne stranky obce História
  18. (hu) A Magyar Kir. Központi Statistikai Hivatal, Magyarország helységnévtára, 1882, Budapest,‎ 1882 (lire en ligne), p. 430
  19. (hu) A Magyar Kir. Központi Statistikai Hivatal, Magyarország helységnévtára, 1892, Budapest,‎ 1892 (lire en ligne), p. 1276
  20. (hu) A Magyar Kir. Központi Statistikai Hivatal, Magyarország helységnévtára, 1902, Budapest,‎ 1902 (lire en ligne), p. 866
  21. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (sk) « Bilancie pohybu obyvateľstva », Štatistický úrad SR
  22. (sk) « Evidencia národných kultúrnych pamiatok na Slovensku », sur http://www.pamiatky.sk, Pamiatkový úrad SR (consulté le 1 décembre 2012)
  23. (sk) « ARCIDEKANÁT PRE OKRES TREBIŠOV », sur www.orthodox.sk (consulté le 1er février 2010)
  24. (sk) Ján Bugata, « Nový kostol v Brezine », sur www.katnoviny.sk, Katolícke noviny,‎ 28 novembre 2004 (consulté le 6 mars 2010)
  25. (sk) « Katalóg slovenských firiem », sur hodnoteniefiriem.sk
  26. (sk) (sk) Regionálne osvetové stredisko Trebišov, « Vzdelávanie>ZŠ-roč.I. stupeň>Košický kraj>okres Trebišov>Brezina », sur www.skg.sk (consulté le 22 novembre 2010)
  27. (sk) Regionálne osvetové stredisko Trebišov, « Folklórne slávnosti Brezina », sur www.rostv.sk,‎ 2007 (consulté le 1er février 2010)
  28. (sk) Štatistický úrad Slovenskej republiky, « Výsledky volieb podľa obcí, miest, mestských častí », sur www.statistics.sk,‎ 3 décembre 2006 (consulté le 29 janvier 2010)
  29. (sk) Štatistický úrad Slovenskej republiky, « Zoznam zvolených starostov obcí, primátorov miest a starostov mestských častí », sur www.statistics.sk (consulté le 29 janvier 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article(sk) Mikroregión Roňava,‎ 2009, 25 p. (ISBN 973-8089258-51-2[à vérifier : isbn invalide]), p. 4-5