Brevirostres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Brevirostres sont un clade des crocodiliens qui comprend les Alligatoroidea et les Crocodyloidea. Les Brevirostres sont des crocodiliens à museau court, ce qui les distinguent des gavials à long museau. Brevirostres est défini d'un point de vue phylogénétique comme le clade comprenant le plus récent ancêtre commun d’Alligator mississippiensis (l'alligator américain) et de Crocodylus niloticus (le crocodile du Nil) ainsi que tous ses descendants[1]. Ci-dessous un cladogramme montrant les relations phylogénétiques de Brevirostres selon Brochu (1997)[2] :

Crocodylia 

Gavialoidea




Borealosuchus




Pristichampsus


 Brevirostres 

Alligatoroidea



Crocodyloidea






Brevirostres a été créé par Karl Alfred von Zittel en 1890. Von Zittel considérait le gavial comme étroitement lié au genre Tomistoma, représenté par le faux-gavial de Malaisie, et les a exclus tous deux du groupe. Tomistoma, comme son nom l'indique, est un genre qui n'est traditionnellement pas considéré comme étroitement lié à Gavialis, mais plutôt classé comme un Crocodylidae. Selon cette classification, tous les membres de Brevirostres sont à museau court. De récentes analyses moléculaires vont dans le sens de la classification de Zittel en plaçant Tomistoma comme un proche parent du Gavialis[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Brevirostres vient du latin brevis, « court », et rostrum, « museau, groin... ».

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • von Zittel, 1890 : Handbuch der Palaeontologie, vol. 3, p. 1-900 (texte intégral).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) C. A. Brochu, « Phylogenetic approaches toward crocodylian history », Annual Review of Earth and Planetary Sciences, vol. 31,‎ 2003, p. 357–97 (DOI 10.1146/annurev.earth.31.100901.141308, lire en ligne)
  2. (en) C.A. Brochu, « A review of "Leidyosuchus" (Crocodyliformes, Eusuchia) from the Cretaceous through Eocene of North America », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 17, no 4,‎ 1997, p. 679–697 (DOI 10.1080/02724634.1997.10011017, JSTOR 4523857)
  3. (en) C.A. Brochu, « Phylogenetics, taxonomy, and historical biogeography of Alligatoroidea », Memoir (Society of Vertebrate Paleontology), vol. 6,‎ 1999, p. 9–100