Brevet de technicien supérieur - Comptabilité et gestion des organisations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le BTS comptabilité et gestion des organisations (BTS CGO) est un programme qui vise à de former des techniciens spécialisés et performants dans les domaines de la comptabilité de gestion et de la comptabilité financière. Il peut être suivi dans un lycée ou par correspondance.

Processus[modifier | modifier le code]

L’enseignement de la comptabilité et de la gestion s’aborde par processus :

  • P1 : Gestion comptable des opérations commerciales
  • P2 : Gestion des relations avec les salariés et les organismes sociaux
  • P3 : Gestion fiscale et relation avec l’administration des impôts
  • P4 : Production et analyse de l’information financière
  • P5 : Gestion des immobilisations et des investissements
  • P6 : Gestion de la trésorerie et du financement
  • P7 : Détermination et analyse des coûts
  • P8 : Prévision et gestion budgétaire
  • P9 : Mesure et analyse de la performance
  • P10 : Organisation du système d'information comptable et de gestion

Règlement d’examen[modifier | modifier le code]

Intitulés et coefficients des épreuves et unités :

  • E.1. Culture et expression
    • E.1.1 : Français : coefficient 2, écrit 4 heures.
    • E.1.2 : Anglais : coefficient 2, oral 20 minutes.
  • E.2. Mathématiques : coefficient 2, écrit 2 heures.
  • E.3.1 Économie et Droit : coefficient 3, écrit 4 heures.
  • E.3.2 Management : coefficient 1, écrit 3 heures.
  • E.4. Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales : coefficient 4, écrit 4 heures.
  • E.5. Analyses de gestion et organisation du système d'information : coefficient 4, écrit 4 heures.
  • E.6. Conduite et présentation d’activités professionnelles
    • E.6.1 Présentation du mémoire de stage : coefficient 1,5 ; oral 25 minutes.
    • E.6.2 Activités professionnelles de synthèse : coefficient 1,5 ; oral 30 minutes.

Stage en milieu professionnel[modifier | modifier le code]

Le stage obligatoire fait partie des épreuves de l’examen.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le candidat au BTS comptabilité et gestion des organisations doit effectuer un stage dans une entreprise, un cabinet comptable ou une organisation non marchande, afin de compléter sa formation par l’expérience des pratiques professionnelles correspondant aux compétences décrites dans le référentiel. Le stage permet également d’acquérir les qualités relationnelles, les attitudes, les comportements professionnels et de développer le sens des responsabilités par l’adaptation aux réalités et aux exigences de l’emploi. Le stage doit placer les étudiants en situation d’exercer les activités décrites dans le référentiel de certification du domaine professionnel. Le choix de l’entreprise ou de l’organisation d’accueil doit satisfaire à cette exigence.

Organisation[modifier | modifier le code]

La durée du stage est de 8 semaines qui se déroulent pendant la période scolaire. Le stage est organisé par périodes d’une ou plusieurs semaines, consécutives ou non. Les périodes de stages sont fixées à l’initiative de l’établissement de formation. La recherche des entreprises ou des organisations d’accueil et la négociation du contenu du stage sont effectuées conjointement par l’étudiant et l’équipe pédagogique. Le stagiaire élabore obligatoirement un mémoire portant notamment sur les activités et les travaux réalisés au cours du stage d’un volume d’une dizaine de pages. Ce mémoire obligatoire sert de support à l’exposé prévu à l’épreuve E6 et constitue un élément du dossier d’examen. Pour les candidats qui se présentent au titre de leur expérience professionnelle, le certificat de stage peut être remplacé par un ou plusieurs certificats de travail justifiant la nature et la durée de l’emploi occupé.

Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales[modifier | modifier le code]

Objectifs[modifier | modifier le code]

L’épreuve doit permettre d’évaluer les compétences professionnelles et les connaissances associées dans les domaines de la production de l’information comptable, fiscale et sociale. Elle évalue les capacités à :

  • créer, gérer et contrôler l’information comptable, fiscale et sociale ;
  • agir dans le respect des contraintes légales ou réglementaires et des procédures de l’entreprise ;
  • analyser un problème, proposer et justifier des solutions adaptées ou un choix ;
  • assurer la gestion des relations avec les tiers ;
  • formuler des propositions dans une communication écrite formelle (rapport, note,…).

Contenus[modifier | modifier le code]

L’épreuve E4 « Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales » vise à évaluer les compétences et les connaissances associées inscrites dans le référentiel de certification concernant :

  • l’intégralité des processus 1, 2 et 3 ;
  • les processus 4, 5 et 6, pour les aspects relatifs à la gestion des obligations légales, réglementaires et conventionnelles.

Critères d’évaluation[modifier | modifier le code]

L’évaluation prend en compte :

  • la conformité des productions réalisées aux dispositions législatives, réglementaires et conventionnelles ;
  • le respect des procédures de l’entreprise ;
  • la rigueur dans la mise en œuvre des outils et des méthodes d’analyse ;
  • l’exactitude des calculs et des traitements et leur justification ;
  • la rigueur des contrôles effectués ;
  • la qualité et la cohérence des documents produits ;
  • la qualité de la communication écrite (forme et fond).

Épreuve E5 : Analyses de gestion et organisation du système d’information[modifier | modifier le code]

Objectifs[modifier | modifier le code]

L’épreuve permet d’évaluer les compétences professionnelles et les connaissances associées dans les domaines de la gestion, de l’informatique et de l’organisation du système d’information. Elle évalue les capacités à :

  • repérer, collecter, organiser, traiter et produire l’information quantitative et qualitative pour préparer les décisions de gestion ;
  • analyser un problème de gestion financière ou d’organisation ;
  • construire un diagnostic, analyser des performances et formuler des propositions ;
  • participer à l’organisation et à la mise en œuvre du système informatique de gestion et de communication ;
  • participer à la conception et à l’évolution du système d’information comptable et de gestion ;
  • communiquer par écrit, de manière formelle, (rapport, note…) les analyses, diagnostics ou propositions effectués.

Contenus[modifier | modifier le code]

L’épreuve E5 « Analyses de gestion et organisation du système d’information » vise à évaluer les compétences et les connaissances associées inscrites dans le référentiel de certification concernant :

  • l’intégralité des processus 7, 8, 9 et 10 ;
  • les processus 4, 5 et 6, pour ce qui concerne la préparation de décisions de gestion et la participation à l’évolution du système d’information comptable et de gestion.

Critères d’évaluation[modifier | modifier le code]

L’évaluation prend en compte :

  • la pertinence et la cohérence des analyses, des représentations, des diagnostics, des commentaires et des propositions ;
  • la conformité des analyses et des propositions aux objectifs de gestion dans le respect des contraintes de l’organisation ;
  • la rigueur dans la mise en œuvre des outils et des méthodes d’analyse ;
  • la pertinence des solutions et des choix proposés ;
  • l’exactitude des calculs et des traitements ;
  • la qualité et la cohérence des documents produits ;
  • la qualité de la communication écrite (forme et fond).

Épreuve E6 : Conduite et présentation d’activités professionnelles[modifier | modifier le code]

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'épreuve de conduite et présentation d'activités professionnelles vise à évaluer la capacité du candidat à :

  • mener des missions et des analyses à caractère professionnel ;
  • communiquer oralement dans un contexte professionnel en mobilisant les compétences des champs technique, d’organisation et informatique acquises durant la formation ;
  • organiser et conduire une activité sur poste informatique.

Contenus[modifier | modifier le code]

Les compétences évaluées sont formées, d’une part de l’ensemble des compétences en communication et d’autre part des compétences pratiques concernant la mise en œuvre des ressources logicielles et matérielles décrites dans le référentiel.

Forme de l'épreuve[modifier | modifier le code]

L'épreuve, d'une durée totale de 50 minutes (précédée de 25 minutes de préparation), se déroule en trois parties :

  • Première partie : exposé du candidat (10 minutes au maximum) : le candidat présente les travaux professionnels réalisés au cours des périodes de stages et qui sont décrits dans le mémoire qu'il a rédigé. Il choisit de présenter plus particulièrement le compte rendu d’un travail, d’un thème ou de développer une problématique en liaison avec son stage.
  • Deuxième partie : entretien (15 minutes au maximum) : l'entretien mené par les membres de la commission d'évaluation a un caractère professionnel. Il porte sur le mémoire et les travaux réalisés pendant les stages (ou pour les candidats salariés, pendant les périodes d’emploi). Il vise essentiellement à évaluer les compétences en communication.
  • Troisième partie : pratique sur poste informatique (25 minutes au maximum) : les activités professionnelles de synthèse servent de support à l’évaluation de la pratique sur poste informatique. Pendant sa prestation sur le poste informatique, le candidat explique et justifie les démarches, les méthodes et les opérations qu'il a mises en œuvre et peut présenter et commenter les supports ayant servi à la réalisation de l'activité désignée.

Organisation et déroulement de l’épreuve[modifier | modifier le code]

L’organisation de l’épreuve doit comprendre les considérations suivantes :

  • le mémoire est l’objet d’évaluation et support de la deuxième partie de l‘épreuve ; les commissions d’évaluation doivent donc avoir connaissance du mémoire avant le passage de chaque candidat ;
  • la consultation du dossier permet à la commission d’évaluer l’activité qui servira de support à la troisième partie de l’épreuve. Le candidat doit connaître ce choix pour sa préparation de 25 minutes.

Les candidats doivent présenter au moins 5 fiches portant sur des activités à caractère professionnel différentes intégrant la conduite d'activités informatiques. De plus, ces activités doivent avoir un caractère de synthèse et recourir, dans leur ensemble, les domaines de compétences relevant de plusieurs processus du référentiel de certification. Les activités doivent nécessairement pouvoir être mises en œuvre sur le poste de travail informatique pendant l'épreuve.


Organismes formateurs[modifier | modifier le code]

Formation scolaire[modifier | modifier le code]

La formation est assurée par plus d'une centaine de lycées en France. Des écoles privées peuvent également former les étudiants au BTS CGO.

Formation à distance[modifier | modifier le code]

Une dizaine d'organismes préparent les candidats au BTS CGO.

Poursuite des études[modifier | modifier le code]

Le titulaire du BTS comptabilité et gestion des organisations peut chercher immédiatement un emploi ou bien envisager la poursuite des études :