Brest Albatros Hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albatros de Brest

alt=Description de l'image Albatros de Brest logo.png.
Fondé en 1985 activé en 1991
Siège Patinoire de Bellevue rue de Savoie
29200 Brest
Patinoire (aréna) Rinkla Stadium
(1 100 places)
Couleurs bleu et rouge
Ligue Ligue Magnus équipe 1re
Division Division 3 équipe 2
Entraîneur-chef Flag of France.svg Sébastien Oprandi
Président Flag of France.svg Jean-Louis de Bougrenet de la Tocnaye
Site web Albatrosbrest.com

Le Brest Albatros Hockey est un club de hockey sur glace français dont l'équipe première évolue cette saison en Ligue Magnus (1re échelon national) et l'équipe réserve en Division 3 (4e échelon national). L'équipe porte le nom des Albatros de Brest.

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts (1991-1994)[modifier | modifier le code]

Après quelques apparitions en championnat de France[1] dans les années 1980, Brest est représentée régulièrement par le Brest Albatros Hockey, fondé en 1985 mais réellement activé en 1991[2]. Les albatros finissent leur première saison en Division 3 en finale nationale[3] et sont repêches en Division 2[4], en raison des nombreux bouleversements de la ligue élite. Brest recrute massivement des joueurs d'élite et devient champion de Nationale 2[4] dès la première année. En 1993-1994, les Albatros évoluent donc pour la première fois en élite, pouvant toujours compter sur un sponsoring important[5], se qualifient pour la nouvelle Nationale 1A et finissent au 5e national.

Les belles années (1994-1998)[modifier | modifier le code]

ancien logo du club de 1994 à 2008

Dans une élite à 8 clubs, Brest tient une place importante. Lors de la saison 94-95, les Albatros arrivent en finale contre le club de Rouen mais perdent en mort subite après deux matchs nuls. L'année suivante restera la plus belle de l'histoire du club de Hockey de Brest, avec l'arrivée de nombreux finlandais qui ajouteront aux Bretons des forces considérables. Toujours contre Rouen, l'équipe dispute une finale en 3 matchs qu'elle remporte finalement, dans une patinoire du quartier de Bellevue bien trop en piteux état pour accueillir une rencontre de ce niveau ; cependant, l'ambiance est à son paroxysme.

L'année suivante, des restructurations importantes ont lieu. La ligue décide de passer l’Élite de 8 à 12 clubs, ajoutant des équipes au niveau insuffisant pour rivaliser avec les Albatros ou Rouen. Face à ces problèmes, les finances doivent être revues, et le président Bounoure décide qu'à la fin de la saison 1996-1997, les Albatros se retireraient d'un pareil championnat. Cependant, malgré cette décision prise avant la fin du championnat, les joueurs se battent pour remporter un deuxième titre consécutif contre les Gothiques d'Amiens, en 3 matchs.

Une période de transition (1998-2004)[modifier | modifier le code]

En se retirant de l'Élite, les Albatros descendent en 3e division. Petit à petit, l'équipe remonte vers l'élite. C'est d'abord un titre de champion de 3e division qui les propulse en division supérieure ; l'année suivante, c'est ce même championnat qui est remporté. Lors de la saison 1999-2000, les Albatros remportent une fois de plus un autre championnat, leur permettant de rejoindre l'Élite. Mais un autre problème intervient, et il touche cette fois-ci la patinoire. Cherchant à rejoindre un nouveau stade, ils se retrouvent dans un local en piteux état, où les spectateurs ne pourraient même pas être accueillis. Face à ce constat, il est décidé pour la seconde fois de retirer Brest du plus haut niveau français de hockey.

La ligue décide d'infliger à Brest 2 ans de division 2. La première saison, Brest termine premier du championnat, sans avoir la possibilité de participer aux play-offs ; mais dès 2001-2002, Brest regagne les play-offs et devaient accéder à la division 1. Cependant, la Ligue forme le Super 16 à la place de l'Élite, et c'est Brest, par un concours de circonstance, qui se retrouve à nouveau dans les clubs les plus importants de France... Pour 2 ans seulement.

Depuis 2005[modifier | modifier le code]

ancien logo du club de 2008 à 2011
Les Albatros en défense devant le but d'Arnaud Goetz

Faute à des subventions de la part de la ville de Brest jugées trop peu élevées, le président décide une nouvelle fois de redescendre en division 3. À partir de là, c'est une remontée progressive qui s'amorce, avec, comme souvent, des hauts et des bas.

Lors de la saison 2008-2009 en Division 2, et fortifiés par l'arrivée de nouveaux joueurs comme Mathieu Brunelle qui, dès son premier match, marque 9 points (6 buts, 3 assistances), les Albatros balayent tout sur leur passage lors de la saison régulière, avec notamment de très larges victoires contre l'ACBB (22-0) ou contre Meudon (27-3).

Brest finit premier de la poule Nord avec des statistiques incroyables. En 18 matchs, les Bretons ont gagné 16 fois et ont été mis en échec 2 fois. 209 buts ont été marqués, ce qui fait des Albatros la meilleure attaque de la Division 2, et seuls 44 buts ont été encaissés par la paire Bozik/Olivet.

La suite est logique. En play-offs, contre Clermont puis La Roche-sur-Yon, Brest remporte de larges victoires. En demi-finale, ils affrontent les autres favoris, les Lions de Lyon, pour la montée en division 1. Après une défaite à Lions de Lyon sur le score de 2-1, les Albatros enflamment la patinoire remplie du Rinkla Stadium de Brest et marquent 6 fois avec un hat-trick de Brunelle contre la meilleure défense de la division. En finale, les Albatros sont opposés à Mulhouse et perdent le match aller 6 à 7. Lors du match retour à Brest, les Albatros marquent 8 fois et sont déclarés champion de Division 2 à la fin du match. Ils gagnent alors leur billet pour la D1.

La saison suivante, les Albatros caracolent en tête du championnat de D1, juste derrière les Drakkars de Caen. Ces deux équipes se retrouvent d'ailleurs en finale du championnat pour l'obtention du titre et surtout pour l'accession à la Ligue Magnus. Le premier match voit la victoire des Normands au Rinkla Stadium sur le score de 3-2. Au match retour, les Albatros s'inclinent à 8 secondes de la fin du match après avoir mené 2-1. Les Albatros de Brest terminent donc vice-champions de Division 1.

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Division Phases Résultats Classement final[6]
1991-1992 Division 3 Poule Bretagne-Pays de Loire
Poule Nord
1er
6e/6
49e
en augmentation Repêché en Nationale 2
1992-1993 Nationale 2B Poule B
Poule finale
2e/6
1er/8
17e
Champion de France Division 1
en augmentation Montée en Nationale 1
1993-1994 Nationale 1A Poule B
Poule de qualification
Poule 5e place
2e/4
5e/8
1er/4
5e
1994-1995 Nationale 1AA Saison régulière
Quarts de finale
Demi-finales
Finale
2e/8
Symbol support vote.svg Angers
Symbol support vote.svg Chamonix
Symbol oppose vote.svg Rouen
Vice-champion de France
1995-1996 Ligue ÉliteA Saison régulière
Quarts de finale
Demi-finales
Finale
2e/8
Symbol support vote.svg Angers
Symbol support vote.svg Amiens
Symbol support vote.svg Rouen
Champion de France
1996-1997 Nationale 1AA Première phase
Poule élite
Quarts de finale
Demi-finales
Finale
2e/12
1er/6
Symbol support vote.svg Bordeaux
Symbol support vote.svg Grenoble
Symbol support vote.svg Amiens
Champion de France
en diminution Rétrogradation volontaire
1997-1998 Division 3 Poule Bretagne/Normandie
Poule Nord
Tour final
1er/6
2e/6
1er/4
41e
en augmentation Montée en Nationale 2
1998-1999 Nationale 2C Poule Ouest
Poule finale
1er/8
1er/8
26e
Champion de France Nationale 2
en augmentation Montée en Nationale 1
1999-2000 Nationale 1B Poule Nord
Poule finale
Demi-finales
Finale
2e/8
1er/8
Symbol support vote.svg Briançon
Symbol support vote.svg Mulhouse
10e
Champion de Nationale 1
en diminution Rétrogradation volontaire
2000-2001 Division 2 Poule Nord
Poule de maintien B
1er/9
1er/6
30e
2001-2002 Division 2 Poule Nord
Demi-finales
Finale
2e/12
Symbol support vote.svg Chamonix
Symbol support vote.svg Asnières
22e
Champion de France Division 2
en augmentation Montée en Super 16
2002-2003 Super 16A Poule Nord
Poule finale
3e/8
5e/8
5e
2003-2004 Super 16 Poule Ouest
Poule finale
Quart de finale
Demi-finale
Match 3e place
3e/8
4e/8
Symbol support vote.svg Villard-de-Lans
Symbol oppose vote.svg Grenoble
Symbol oppose vote.svg Anglet
4e
en diminution Rétrogradation volontaire
2004-2005 Division 3 Poule Ouest 2e/6 66e
2005-2006 Division 3 Poule Ouest
Poule Nord-Ouest
Tour final
Barrage de promotion
1er/6
1er/6
2e/4
Symbol support vote.svg Français Volants
48e
en augmentation Montée en Division 2
2006-2007 Division 2 Poule Nord
demi-finale
Finale
Barrage
4e/8
Symbol support vote.svg Reims
Symbol oppose vote.svg Belfort
Symbol oppose vote.svg Limoges
32e
2007-2008 Division 2 Poule Ouest
Huitièmes de finale
Quart de finale
1er/10
Symbol support vote.svg Chambéry
Symbol oppose vote.svg Dunkerque
33e
2008-2009 Division 2 Poule Ouest
Huitièmes de finale
Quart de finale
Demi-finale
Finale
1er/10
Symbol support vote.svg Clermont-Ferrand
Symbol support vote.svg La Roche-sur-Yon
Symbol support vote.svg Lyon
Symbol support vote.svg Mulhouse
29e
Champion de France Division 2
en augmentation Montée en Division 1
2009-2010 Division 1 Saison régulière
Quart de finale
Demi-finale
Finale
2e/14
Symbol support vote.svg Avignon
Symbol support vote.svg Mulhouse
Symbol oppose vote.svg Caen
16e
2010-2011 Division 1 Saison régulière
Quart de finale
Demi-finale
Finale
1er/14
Symbol support vote.svg Mulhouse
Symbol support vote.svg Reims
Symbol oppose vote.svg Neuilly-sur-Marne
16e
2011-2012 Division 1 Saison régulière
Quart de finale
Demi-finale
3e/14
Symbol support vote.svg Lyon
Symbol oppose vote.svg Mulhouse
17e
2012-2013 Division 1 Saison régulière
Quart de finale
Demi-finale
Finale
1er/14
Symbol support vote.svg Neuilly-sur-Marne
Symbol support vote.svg Reims
Symbol support vote.svg Lyon
15e
Champion de France Division 1
en augmentation Montée en Ligue Magnus
2013-2014 Ligue Magnus Saison régulière
Play-Down
13e/14
Symbol oppose vote.svg Caen
14e
en diminutionDescente en Division 1

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Joueur du Brest Albatros Hockey.

Effectif Division 1[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2011-2012 :

Liste des joueurs[7]
No Nom Nat. Position Arrivée
30 Goetz, ArnaudArnaud Goetz Drapeau : France G
35 Macrez, LandryLandry Macrez Drapeau : France G
3 Ballet, FrancisFrancis Ballet Drapeau : France D
2 Gréverend, AurélienAurélien Gréverend Drapeau : France D
37 Hennebert, DavidDavid Hennebert Drapeau : France D
4 Holík, VladimírVladimír Holík Drapeau : République tchèque D
23 Poulin, DavidDavid Poulin Drapeau : Canada D
39 Avenel, JonathanJonathan Avenel Drapeau : France A
44 Croteau, DavidDavid Croteau Drapeau : Canada A
6 Lefebvre, AlexandreAlexandre Lefebvre Drapeau : France A
11 Lemoine, TristanTristan Lemoine Drapeau : France A
71 Motreff, NicolasNicolas Motreff Drapeau : France A
86 Papaux, MansMans Papaux Drapeau : France A
14 Pard, NicholasNicholas Pard Drapeau : Canada A
80 Prosvic, JaroslavJaroslav Prosvic Drapeau : Slovaquie A
7 Ševčík, DanielDaniel Ševčík Drapeau : Slovaquie A


Effectif Division 3[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs[8]
No Nom Nat. Position Arrivée
32 Fortemaison, JohanJohan Fortemaison Drapeau : France G
89 Dantec, GermainGermain Dantec Drapeau : France G
18 Bounoure, GabrielGabriel Bounoure Drapeau : France D
91 Callec, AnthonyAnthony Callec Drapeau : France D
25 Chapron, OscarOscar Chapron Drapeau : France D
17 Gonzales, ClémentClément Gonzales Drapeau : France D
20 L'Arvor, MaximeMaxime L'Arvor Drapeau : France D
81 Marc, NicolasNicolas Marc Drapeau : France D
11 Perras, AleksanderAleksander Perras Drapeau : Russie Drapeau : France A
24 Bourhis, YannYann Bourhis Drapeau : France A
86 Colin, GuillaumeGuillaume Colin Drapeau : France A
63 Cormier, JérémyJérémy Cormier Drapeau : France A
10 Grimshaw, SachaSacha Grimshaw Drapeau : France A
41 L'Arvor, WilliamWilliam L'Arvor Drapeau : France A
30 Le Bauzec, Jean-MarieJean-Marie Le Bauzec Drapeau : France A
19 Letort, FabriceFabrice Letort Drapeau : France A
12 Olaya, NicolasNicolas Olaya Drapeau : France A
94 Scarfiglieri, HugoHugo Scarfiglieri Drapeau : France A
58 Toukmatchev, SergueïSergueï Toukmatchev Drapeau : Russie Drapeau : France A
58 Wikström, SamiSami Wikström Drapeau : Finlande A

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Classement français de 1973/74 à 1997/98
  2. Fiche du club sur hockeyareanas.net
  3. Championnat de France 1991/92
  4. a et b Championnat de France 1992/93
  5. Championnat de France 1993/94
  6. Classement des clubs français : 1973/98 et depuis 1999
  7. « Effectif de Brest 2011-2012 », sur www.albatrosbrest.com (consulté le 4 août 2012)
  8. « Effectif de Brest 2 2011-2012 », sur www.albatrosbrest.com (consulté le 4 août 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]