Bregaglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Val Bregaglia.
Bregaglia
Blason de Bregaglia
Héraldique
Localité de Vicosoprano
Localité de Vicosoprano
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Grisons
District Maloja
Localité(s) et communes limitrophes
(voir carte)
Localités :
Borgonovo, Coltura, Montaccio, Maloja, Stampa, Vicosoprano, Bondo, Soglio, Castasegna
Communes limitrophes :
Sils im Engadin/Segl, Villa di Chiavenna (IT)
Code postal 7603 Vicosoprano
7605 Stampa
7606 Bondo
7608 Castasegna
7610 Soglio
N° OFS 3792
Démographie
Population 1 601 hab. (31 décembre 2010)
Densité 6,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 36″ N 9° 35′ 26″ E / 46.3434, 9.59062446° 20′ 36″ Nord 9° 35′ 26″ Est / 46.3434, 9.590624  
Altitude 1 331 m
Superficie 25 147 ha = 251,47 km2
Divers
Langue Italien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons

Voir sur la carte administrative du Canton des Grisons
City locator 14.svg
Bregaglia

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bregaglia

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bregaglia
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bregaglia est une commune suisse du canton des Grisons, à cheval sur le col du Maloja

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a fusionnée le 1er janvier 2010 avec les anciennes communes du Val Bregaglia,et Maloja se trouvant sur le versant de l'Inn (Eno en italien, En en romanche) donnant son nom à la vallée de l'Engadine


Localité[modifier | modifier le code]

La commune est composée de plusieurs localités : Borgonovo, Coltura, Montaccio, Maloja, Vicosoprano, Stampa, Bondo, Soglio, Castasegna et Maloja Le chef-lieu de la commune se situe dans la localité de Stampa.

Religion[modifier | modifier le code]

Lors des dernières statistiques concernant la religion majoritaire en 2010, la commune est la seule commune italophone de Suisse à majorité protestante, ce qui contraste avec un monde italophone ultra-majoritairement acquis au Catholicisme.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)