Breaking the Silence (ONG)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Breaking The Silence

Breaking The Silence (BtS) (hébreu : שוברים שתיקה Shovrim Shtika) est une organisation non-gouvernementale israélienne établie en 2004 à Jérusalem Ouest par des soldats et vétérans des forces de défense israéliennes (IDF). Ces derniers recueillent et collectionnent des témoignages en rapport avec les service militaire effectué en Cisjordanie, la bande de Gaza et Jérusalem Est depuis la deuxième Intifada, donnant ainsi une plate-forme permettant aux soldats et réservistes de décrire de manière confidentielle leur expériences dans les territoires occupés[1].

Projets[modifier | modifier le code]

La mission déclarée de l'organisation est de « briser le silence » des soldats IDF qui retournent à la vie civile et qui « découvrent le gouffre entre la réalité qu'ils ont vécu dans les territoires occupés et le silence qu'ils rencontrent à la maison »[2]. Breaking the Silence mène depuis 2004 un projet de récolte de témoignages nommé « Soldiers speak out », et a obtenu plusieurs centaines des témoignages de la part de « ceux qui ont, pendant leur service avec l'IDF, les gardes frontières ou les forces de sécurité, joué un rôle dans les territoires occupés ». En publiant ces récits, Breaking the Silence espère « forcer la société israélienne à confronter la réalité qu'elle a créée » et à faire face à la vérité concernant « les abus vis-à-vis des Palestiniens, le pillage et la destruction des biens » que les soldats connaissent bien[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Israeli Soldiers Talk Of Abuses, CBSNews.com, 11 juillet 2005
  2. Description des buts sur le site de l'association
  3. (en)Israeli Soldiers Stand Firm, but Duty Wears on the Soul, New York Times, 23 mars 2007