Breakfast on Pluto (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Breakfast on Pluto)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Neil Jordan. Pour la bande originale du film, voir Breakfast on Pluto.

Breakfast on Pluto est un film britanno-irlandais réalisé par Neil Jordan, sorti en 2005.

Le tournage a débuté en septembre 2004 et s'est déroulé au Royaume-Uni et en Irlande.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Enfant sensible, délicat, mais "illégitime", fruit efféminé de la passion inavouable du Père Liam McIver pour sa femme de ménage, sosie de l'actrice Mitzi Gaynor, Patrick Brady, alias "Kitten", quitte son Irlande natale à la mort de son ami Bobbi Golsborow, victime d'un attentat à la bombe, dans l'espoir de retrouver sa mère naturelle, rebaptisée "la dame fantôme", expatriée dans la ville qui ne dort jamais.

Menant pour cela une nouvelle vie dans le tourbillon du Londres des années 1970, il devient elle et se trouve embarqué comme l'égérie du chanteur d'un groupe de Glam rock "Billy Hatchet and the Mohawks", agissant clandestinement pour l'IRA.

Sans domicile, Kitten saisit bien malgré lui toutes les opportunités passant à sa portée, poussée à la prostitution, elle échappe de justesse à l'agression de son premier client, celui-ci s'avérant être un tueur en série (interprété par Bryan Ferry), grâce à l'utilisation d'un vaporisateur de parfum en aveuglant son bourreau d'une touche de N° 5 de Chanel.

Couchant chaque mésaventure de sa quête dans son journal intime, elle devient tour à tour l'assistante et le jouet d'un magicien hypnotiseur (joué par un Stephen Rea faisant le clin d'œil à The Crying Game), gigolo, hôtesse travesti au Xanadu, peep show organisé en coopérative en plein cœur du quartier chaud.

Puis retrouve enfin la trace de sa génitrice, grâce à l'intervention de son père biologique. Kitten réussira finalement à rencontrer anonymement sa vraie mère et son demi frère en se faisant passer pour une enquêtrice des télécoms, puis par se réconcilier avec son père, "adoptant" sa meilleure amie et son fils après que le géniteur de ce dernier, membre de l'IRA, fut abattu comme "balance" par ses anciens complices.

Le film se clôt par la pirouette irrévérencieuse de deux rouge-gorges apparus de manière récurrente au long du film, citant le poète Oscar Wilde. "J'adore parler de tout et de rien, car c'est bien la seule matière en laquelle j'ai de vagues compétences".

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Nomination au prix du meilleur acteur pour Cillian Murphy, lors des Satellite Awards 2005.
  • Nomination au Golden Globe du meilleur acteur pour Cillian Murphy en 2006.

Voir aussi[modifier | modifier le code]