Brassó (comitat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brassó
Brassó (comitat)
Image illustrative de l'article Brassó (comitat)
Administration
Pays Drapeau du Royaume de Hongrie Royaume de Hongrie
Siège Brassó
Démographie
Population 101 199 hab.
Densité 68 hab./km2
Géographie
Superficie 1 492 km2
Entités suivantes

Le comitat de Brassó (Brassó vármegye en hongrois, comitatul Brașov en roumaine, Komitat de Kronstadt en allemand) est un ancien comitat du royaume de Hongrie, situé au sud-est de la Transylvanie. Son chef-lieu était la ville de Brassó, de nos jours Brașov, dans le județ de Brașov, en Roumanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le comitat de Brassó avait une superficie de 1 492 km2 pour une population de 101 199 habitants (densité : 67,8 hab/km2). Il s'étendait dans les Carpates du sud (Monts Bucegi, Massif Piatra Mare) et l'Olt formait sa limite nord.

Il était limité au nord par le comitat de Nagy-Küküllő, à l'est par le comitat de Háromszék, au sud par le royaume de Roumanie et à l'ouest par le comitat de Fogaras.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le comitat a été formé en 1876 sur des territoires colonisés par des populations germaniques depuis le XIIe siècle. Il a existé jusqu'en 1920.

Dès 1918, il a été occupé par les forces roumaines et le traité de Trianon a confirmé son appartenance à la Roumanie.

Il est maintenant inclus dans le județ de Brașov.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le comitat de Brassó était composé d'un district urbain et de trois districts ruraux.

District urbain
District Chef-lieu
Brassó Brassó
Disticts ruraux
District Chef-lieu
Alvidék Földvár
Felvidék Feketehalom
Hétfalus Hosszúfalu

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1900, le comitat comptait 95 565 habitants[1] dont 33 886 Roumains (35,46 %), 31 191 Hongrois (32,64 %) et 29 415 Allemands (30,78 %)[2].

En 1910, le comitat comptait 101 199 habitants[1] dont 35 372 Hongrois (34,95 %), 35 001 Roumains (34,59 %) et 29 542 Allemands (29,19 %)[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]