Braslaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Braslaw
Браслаў
Blason de Braslaw
Héraldique
Drapeau de Braslaw
Drapeau
Hôtel de ville de Braslaw
Hôtel de ville de Braslaw
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Vitebsk
Raïon Braslaw
Code postal BY 211970
Indicatif téléphonique +375 2153
Démographie
Population 9 689 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 55° 38′ 36″ N 27° 03′ 41″ E / 55.643333, 27.06138955° 38′ 36″ Nord 27° 03′ 41″ Est / 55.643333, 27.061389  
Divers
Première mention 1065
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Braslaw

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Braslaw
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Braslaw (en biélorusse : Браслаў ; łacinka : Brasłaŭ) ou Braslav (en russe : Браслав ; en polonais : Brasław) est une ville de la voblast de Vitebsk, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Braslaw. Sa population s'élevait à 9 689 habitants en 2014

Géographie[modifier | modifier le code]

Braslaw est située sur la rive nord du lac Drivyaty, à 203 km au nord-ouest de Vitebsk et à 13 km de la frontière lettone.

Histoire[modifier | modifier le code]

Braslaw est une ancienne cité de Biélorussie. Au IXe siècle, le site était peuplé par des Latgaliens et des Krivitches. Dans une chronique de 1065, elle est mentionnée sous le nom de Bryatchislavl, d'après le nom d'un prince de Polatsk, Bryatchislav Izyaslavitch, qui y fit bâtir une forteresse. Au XIVe siècle, Braslaw fut la possession du grand-duc Gediminas et plus tard de son fils Iavnout. Au XVe siècle, Braslaw devint le centre d'un povet. Le 8 octobre 1500, le grand-duc de Lituanie Alexandre lui accorda des privilèges urbains (droit de Magdebourg). Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Braslaw eut à souffrir de divers conflits et fut détruite plusieurs fois. Sur une fameuse carte du graveur de Niasvij T. Makovski, qui date du début du XVIIe siècle, Braslav est représentée comme une puissante forteresse hérissée de tours, bâtie au sommet d'une colline. Les ruines du château subsistèrent jusqu'au XVIIIe siècle. Stanislas Auguste Poniatowski lui donna son blason actuel (confirmé en 2006) symbolisant la Trinité. Après la troisième partition de la Pologne, en 1795, Braslaw passa sous la souveraineté de l'Empire russe et devint le centre d'un ouïezd au sein du gouvernement de Wilna, jusqu'en 1843.

Braslaw au XXe siècle[modifier | modifier le code]

Braslaw comptait 1 500 habitants en 1913 et avait une distillerie, un hôpital et une école. En février 1922, Braslaw fut incorporée dans la république de Pologne et resta à l'intérieur de ses frontières jusqu'en 1939. Après la signature du pacte germano-soviétique, Braslaw fut occupée par l'Armée rouge en septembre 1939. Peu après l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne nazie, le 22 juin 1941, la ville fut occupée par les forces allemandes. Le 15 avril 1942, les Juifs de Braslaw, qui vivaient dans un climat de terreur permanent depuis le début de l'occupation durent se regrouper dans un ghetto. La liquidation du ghetto et le massacre de ses habitants, sur place ou dans les environs de la ville, commença le 3 juin 1942 et dura trois jours. Le ghetto fut ensuite rempli par les Juifs des localités voisines, qui furent à leur tour massacrés le 12 mars 1943, malgré des actes désespérés de résistance. Au total, environ 2 000 Juifs de Braslaw furent tués[1], notamment par des unités de l'Einsatzgruppe A et leurs collaborateurs, des policiers polonais, lituaniens ou lettons. Des groupes de partisans, généralement constitués de Juifs qui étaient parvenus à s'échapper des ghettos, furent très actifs dans la région pendant la guerre contre les troupes d'occupation et leurs collaborateurs. La ville fut finalement libérée le 6 juin 1944 par l'Armée rouge.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1850 1913 1921 1939* 1959* 1970*
1 220 1 550 1 587 4 900 4 170 5 765
1979* 1989* 1999* 2009* 2013 2014
7 703 9 546 10 100 9 516 9 593 9 689


Transports[modifier | modifier le code]

Braslaw se trouve à 40 km de la gare ferroviaire de Drouïa, sur la ligne Voropaïevo – Drouïa.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. La Commission extraordinaire, créée par un décret du Soviet suprême du 2 novembre 1942, pour enquêter sur les crimes par les « envahisseurs germano-fascistes », établit une liste de 747 noms de victimes [1]
  2. (en) City Population [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]