Brad Wilk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilk.

Brad Wilk

alt=Description de l'image Brad Wilk Montreux Jazz Festival 2005.jpg.
Informations générales
Naissance 5 septembre 1968
Portland (Oregon)
Genre musical Rock, rapcore, funk metal, funkcore
Instruments Percussions
Années actives 1991 - aujourd'hui
Labels SonyBMG
Epic
Interscope

Brad Wilk (né le 5 septembre 1968 à Portland dans l'Oregon) est un batteur Américain. Il vit à Chicago pendant son enfance, et s'installe plus tard dans le sud de la Californie.

Wilk commence à jouer de la batterie à ses 13 ans et il a un kit de batterie à 14 ans. Après avoir répondu à une annonce dans un journal local, Wilk rejoint Tom Morello, Tim Commerford, et Zack de la Rocha pour former Rage Against the Machine. Ils font ensemble 4 albums studio avant leur séparation. Wilk, Morello et Commerford créent alors Audioslave avec le chanteur de Soundgarden, Chris Cornell. Brad est un bouddhiste, et il est vu comme étant très compatissant. Il a un diabète de type 1 et a dit lors d'une interview pour le magazine Countdown que s'il ne faisait pas de la musique, il trouverait un traitement pour la maladie.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Rage Against the Machine[modifier | modifier le code]

Rage Against the Machine est né d'un split d'un groupe ; il est appelé pour auditionner pour Lock Up, qui a réalisé un album (Something Bitchin' This Way Comes) sorti chez Geffen records en 1989 et qui s'est séparé quand l'album a reçu un peu d'attention de la part des médias. Le guitariste de Lock Up, Tom Morello décide de former un groupe il appelle Wilk pour voir s'il est intéressé pour jouer la batterie. Peu de temps après, le duo rencontre Zack de la Rocha, un rappeur écumant les clubs d'Hollywood où il faisait de l'improvisation et son ami d'enfance Tim Commerford qui est bassiste. Rage Against the Machine était né.

Audioslave[modifier | modifier le code]

Quand Zack de la Rocha quitte Rage Against the Machine en 2000, Wilk et les deux membres restants, Tom Morello et Tim Commerford, décident de rester ensemble pour former un nouveau groupe de rock. Le producteur Rick Rubin suggère de faire une jam-session avec Chris Cornell. Ils se rencontrent et décident de former tous les quatre Audioslave.

Autres[modifier | modifier le code]

Brad Wilk a enregistré la batterie du dernier album de Black Sabbath, 13, sortit le juin 2013.

Équipement[modifier | modifier le code]

Ce qui suit sont les différents kits de batteries utilisés par Brad Wilk pendant sa carrière musicale :

  • Audioslave (2002-05):
    • Batterie sur mesure Gretsch et cymbales Paiste :
    • tom de 12x12"
    • tom basse de 16x16" (x2)
    • tom basse de 18x18"
    • caisse claire Tama de 14x7"
    • grosse caisse de 22"x20"
    • Signature Power Crash de 18"
    • Signature Power Crash de 19"
    • 2002 Ride de 22"
    • charleston Signature Sound Edge Hi-Hat de 14"
    • Wilk a été vu utilisant une deuxième cymbale sur la gauche de sa batterie, en 16" ou 17"
  • Audioslave (2006):
    • Batterie sur mesure Gretsch USA Custom Maple (érable) et cymbales Paiste :
    • tom de 12x9"
    • tom basse de 16x16"
    • tom basse de 16x18"
    • caisse claire de 14x6.5"
    • grosse caisse de 22"x18"
    • Signature Power Crash de 18"
    • 2002 Crash de 19"
    • 2002 Ride de 22"
    • charleston Signature Sound Edge Hi-Hats de 14"

Brad Wilk utilise des accessoires Drum Workshop série 9000, des peaux Remo (séries Emperor & Ambassador) et des baguettes Vic Firth 5B.

Carrière d'acteur[modifier | modifier le code]

Il a joué une seule fois en tant qu'acteur dans le film Sleeping Dogs Lie avec Maynard James Keenan (chanteur de Tool) et Ed Asner.

Discographie[modifier | modifier le code]

Rage Against the Machine

Rage Against the Machine (1992)
Evil Empire (1996)
Live and Rare (1998)
The Battle of Los Angeles (1999)
Renegades (2000)
Live at the Grand Olympic Auditorium (2003)

Audioslave

Audioslave (2002)
Out of Exile (2005)
Revelations (2006)

Black Sabbath

13 (2013)

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]