Brad Lincoln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Brad Lincoln Baseball pictogram.svg
20120824-0318 Brad Lincoln.jpg
Phillies de Philadelphie - No  31
Lanceur
Frappeur gaucher  Lanceur droitier
Premier match
9 juin 2010
Statistiques de joueur (2010-2013)
Victoires-défaites 9-11
Moyenne de points mérités 4,66
Retraits sur des prises 167
Équipes

Brad Eric Lincoln (né le 25 mai 1985 à Lake Jackson, Texas, États-Unis) est un lanceur droitier de baseball évoluant en Ligue majeure avec les Phillies de Philadelphie.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Brazoswood High School de Clute (Texas), Brad Lincoln est drafté le 3 juin 2003 par les Rangers du Texas au 28e tour de sélection[1]. Il repousse l'offre et suit des études supérieures à l'Université de Houston où il porte les couleurs des Houston Cougars de 2004 à 2006[2].

Lincoln rejoint les rangs professionnels à l'issue la draft du 6 juin 2006 par les Pirates de Pittsburgh au premier tour de sélection (4e choix)[3]. Il perçoit un bonus de 2,75 millions de dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 21 juin 2006[4]. Il est désigné meilleur joueur de l'année de la Conference USA en 2006.

Il passe quatre saisons en Ligues mineures, mais sa progression est ralentie par une Opération de type Tommy John subie le 3 avril 2007[5]. Durant cette période en mineures, Lincoln est membre de l'équipe des États-Unis qui remporte la coupe du monde 2009[6].

Pirates de Pittsburgh[modifier | modifier le code]

Brad Lincoln avec les Pirates de Pittsburgh en juin 2012.

Lincoln effectue ses débuts en Ligue majeure le 9 juin 2010 comme lanceur partant pour Pittsburgh lors d'un match face aux Nationals de Washington[7]. Il signe sa première victoire au plus haut niveau le 30 juin contre les Cubs de Chicago à Wrigley Field. À cette occasion, il n'accorde aucun point lors des sept manches qu'il lance[8].

Il est réaffecté en Triple-A le 26 juillet 2010 avant de faire deux apparitions en majeures en toute fin de saison, les 22 et 30 septembre, comme releveur[9]

Il dispute 12 matchs pour les Pirates en 2011, dont 8 comme lanceur partant. Sa fiche victoires-défaites est de 2-3 avec une moyenne de points mérités de 4,72.

Au sein d'un solide personnel de lanceurs, Lincoln démontre du progrès en 2012 lorsque les Pirates l'emploient dans 28 matchs, dont 23 comme releveur et 5 comme lanceur partant. Il présente alors une moyenne de points mérités de 2,73 avec 4 victoires, deux défaites, son premier sauevetage dans les majeures, et 60 retraits sur des prises en 59 manches et un tiers au monticule.

Blue Jays de Toronto[modifier | modifier le code]

Le 31 juillet 2012, les Pirates échangent Lincoln aux Blue Jays de Toronto contre un autre ancien premier choix de repêchage, le voltigeur Travis Snider[10]. Les succès obtenus à Pittsburgh en première moitié de saison ne se répètent pas à Toronto. En 24 matchs chez les Jays en 2012, Lincoln présente une moyenne de points mérités de 5,65 en 28 manches et deux tiers lancées, avec une victoire comme seule décision. Il complète sa saison 2012 avec une moyenne de 3,68 en 88 manches lancées lors de 52 sorties, dont 47 comme releveur. Il possède une fiche de 5 victoires et deux défaites.

En 2013, Lincoln lance 31 manches et deux tiers en 22 sorties en relève pour Toronto. Sa moyenne s'élève à 3,98 avec une victoire et deux défaites. Il partage la saison entre les majeures et le club-école de ligues mineures de la franchise, à Buffalo[11].

Phillies de Philadelphie[modifier | modifier le code]

Le 3 décembre 2013, Toronto échange Brad Lincoln aux Phillies de Philadelphie contre le receveur Erik Kratz et un lanceur gaucher des ligues mineures, Rob Rasmussen[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[13]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2010 Pittsburgh 11 9 0 0 1 4 0 52.2 25 6,66
Totaux 11 9 0 0 1 4 0 52.2 25 6,66

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 28th Round of the 2003 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) Fiche de Brad Lincoln, sur le site officiel des Houston Cougars.
  3. (en) « 1st Round of the 2006 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  4. (en) Fiche de Brad Lincoln sur thebaseballcube.com.
  5. (en) « Five down », le 5 avril 2007, sur sportsillustrated.cnn.com.
  6. (en) « USA wins 2009 Baseball World Cup », sur usabaseball.com.
  7. (en) Rapport du match PIT-WAS du 9 juin 2010, sur mlb.com.
  8. (en) Rapport du match PIT-CHC du 30 juin 2010, sur mlb.com.
  9. (en) « Brad Lincoln - 2010 Pitching Gamelog », sur baseball-reference.com.
  10. (en) Toronto Blue Jays trade Travis Snider, Eric Thames for pitching depth; still chasing Matt Garza as trade deadline looms, Richard Griffin, Toronto Star, 31 juillet 2012.
  11. (en) Statistiques de Brad Lincoln en ligues mineures, baseball-reference.com.
  12. (en) Toronto Blue Jays trade righty Brad Lincoln to Philadelphia Phillies for catcher Erik Kratz, left-hander Rob Rasmussen, La Presse canadienne, 4 décembre 2013.
  13. (en) Statistiques de Brad Lincoln en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]