Boxer (véhicule)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Boxer (Heer))
Aller à : navigation, rechercher
Boxer
Prototype allemand
Prototype allemand
Production
Concepteur Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Caractéristiques générales
Équipage 3 + 8 passagers
Longueur 7,88 m
Largeur 2,99 m
Hauteur 2,37 m
Masse au combat 25,2 tonnes
Armement
Armement principal Lance-grenades de 40mm (Heckler & Koch) ou mitrailleuse lourde de 12,7 mm (M3M)
Mobilité
Moteur MTU V8 199 TE20 diesel[1]
Puissance 530 cv
Suspension 8 roues motrices
Vitesse sur route 103 km/h sur route
Puissance massique 16,1 ch/t
Autonomie 1100 km

Le système Boxer[2] est un véhicule blindé de transport de troupes multi-rôle germano-néerlandais, qui a été décliné en neuf variantes, quatre destinées aux forces armées allemandes (Heer) et cinq pour les forces armées néerlandaises (Koninklijke Landmacht).

Historique[modifier | modifier le code]

Le Boxer est un projet de conception coopérative européenne visant à produire la prochaine génération de véhicule utilitaire blindé. Le projet a été à l'origine commencé comme une joint-venture entre l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France, mais la France a quitté le programme en 1999 afin de poursuivre le développement du Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI). Au début de l'année 2001, les Pays-Bas ont signé un protocole d'accord et ont rejoint le projet. En juillet 2003, peu après le début de la guerre d'Irak, le ministère britannique de la Défense a annoncé son intention de se retirer du programme Boxer et se concentrer sur le Future Rapid Effect System (en) (FRES)[3]. Chaque partenaire du programme (y compris le Royaume-Uni) devait recevoir quatre prototypes en juillet 2004. Le premier prototype a été livré à l'Allemagne en 2002, l'année suivante, les Pays-Bas reçoivent leur prototype et la production qui était programmée pour commencer en 2004 a été retardée jusqu'en 2008 afin de tenir compte des changements de conception et des problèmes politiques afférent au projet.

La production est réalisée par ARTEC GmbH, un consortium formé par Rheinmetall, associé à MAN, et Krauss-Maffei Wegmann (KMW) en vertu d'un programme binational, dans lequel Rheinmetall détient une participation de 64 % de KMW. Le programme est géré par l'OCCAR (Organisation conjointe de coopération en matière d'armement)[4].

Afin de remplacer ses M577, les Pays-Bas ont besoin de 400 véhicules, l'acquisition de 200 véhicules est confirmée à l'automne de 2006. En décembre 2006, le Bundestag approuve l'achat de 272 Boxers pour pour remplacer les actions de ses M113 et TPz Fuchs[4]. Environ 600 unité sont commandées pour l'armée allemande et le 23 septembre 2009, le premier Boxer est remis à l'Office fédéral allemand de la Défense, de la technologie et des approvisionnements (BWB)[4].

Le Boxer est l'un des programmes géré par l'organisation conjointe de coopération en matière d'armement européenne[5], conçu pour être fonctionnel pendant 30 ans, les Boxers allemands ont participé à la mission de ISAF en Afghanistan.

Variantes[modifier | modifier le code]

Les variantes sont destinées au combat, au transport de personnels et de marchandises, dotées de fonctions de commandement et de contrôle, et d’évacuation sanitaire (EVASAN) ; c’est aussi un véhicule d’assistance et de réparation. Ce véhicule 8x8 pèse 33 tonnes, sa vitesse maximale est de 103 km/h et il peut transporter jusqu’à dix soldats.

Le Boxer bénéficie de protections accrues contre différents types de projectiles et contre les mines. Il est conçu pour être transporté dans l'avion de transport européen Airbus A400M et répond aussi aux besoins du programme de Soldat du futur allemand (IdZ pour Infanterist der Zukunft[6]) et de l’architecture d’opérations info-centrées en cours de développement en Allemagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Moteur Diesel 8V 199 pour véhicules militaires moyens, 530 – 600 kW (720 – 820 cv), sur le site du constructeur MTU.
  2. En allemand GTK Boxer, pour Gepanzertes Transportkraftfahrzeug (Véhicule blindé de transport).
  3. Dans le cadre de ce programme, le ministère britannique de la Défense recherche un véhicule plus léger et plus facilement déployable.
  4. a, b et c (en) http://www.armedforces-int.com/projects/boxer_mrav_armoured_vehicle.html Boxer MRAV Armoured Vehicle, sur le site Armed Forces International.
  5. (en) Le programme Boxer géré par l’OCCAr.
  6. (en) Gladius für die Infanterie der Zukunft, commentaire de presse de Rheinmetall.

Lien externe[modifier | modifier le code]