Bowfinger, roi d'Hollywood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bowfinger, roi d'Hollywood

Titre original Bowfinger
Réalisation Frank Oz
Scénario Steve Martin
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Imagine Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1999
Durée 97 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bowfinger, roi d'Hollywood (Bowfinger) est un film d'humour américain réalisé par Frank Oz, sorti le 13 août 1999 aux États-Unis et le 10 novembre 1999 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bobby Bowfinger (Steve Martin), patron de la Bowfinger International Picture dont le siège est situé dans une zone déserte de Los Angeles, est un rêveur, loser criblé de dettes sur lequel aucun studio ne miserait un centime. Mais Bobby n'a pas dit son dernier mot.

Emballé par un scénario de série Z écrit par un obscur comptable, il approche sous un fallacieux prétexte la superstar du film d'action, Kit Ramsey (Eddie Murphy), qui l'éjecte sans ménagement de sa limousine. Bobby a alors l'excellente idée de filmer l'acteur en caméra cachée et d'en faire le protagoniste involontaire de sa série Z.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Bowfinger a dans l'ensemble reçu des critiques favorables, obtenant un pourcentage de 80 % sur le site Rotten Tomatoes, pour une note moyenne de 7/10[2] et une moyenne de 71/100 sur le site Metacritic[3]. En salles, le film se hisse à la seconde place du box-office américain lors de sa première semaine avec 18 062 550 dollars de recettes, ainsi que la semaine suivante avec 35 802 745 dollars, avant de chuter à la quatrième place, qu'elle gardera pendant trois semaines avant de finir sa carrière avec 66,3 millions de dollars de recettes aux États-Unis au bout de dix-huit semaines[4].

À l'étranger, le film a engrangé des recettes de 32,2 millions de dollars, faisant un total de plus de 98,6 millions de dollars de recettes mondiales (États-Unis et international).

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Eddie Murphy a accepté de tourner Bowfinger quand il a appris qu'il allait jouer avec Steve Martin, dont il est fan[5].
  • Le rôle de Kitt Ramsey était écrit au départ pour Keanu Reeves[5].
  • De nombreux critiques estiment que le rôle de Daisy est en partie inspiré par Anne Heche, avec qui Steve Martin a eu une liaison. Mais ce dernier a nié catégoriquement[5] tout comme pour Mind-Head, organisation fictif auquel Kitt a adhéré, qui a été comparé par des critiques de cinéma à l'Église de Scientologie[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (fr) « Bowfinger - Fiche de doublage », sur Voxofilm.free.fr (consulté en 1er juin 2011)
  2. (en) Rotten Tomatoes. Consulté le 11 juin 2011.
  3. (en) Metacritic. Consulté le 11 juin 2011.
  4. (en) Box-office mojo. Consulté le 11 juin 2011.
  5. a, b et c (en) « Secrets de tournage de Bowfinger (1999) », sur Internet Movie Database (consulté le 11 juin 2011).
  6. (en) Kevin N. Laforest, « Review: Bowfinger », sur Montreal Film Journal, 1998-2007 Montreal Film Journal (consulté le 10 janvier 2008)
  7. Margaret A. McGurk, « Murphy and Martin: Commandants of comedy strut their absurdist stuff in ‘Bowfinger’ », The Cincinnati Enquirer, Gannett Co. Inc.,‎ August 13, 1999 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]