Boutilimit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boutilimit
(ar) بوتلميت
Une ville menacée par le sable
Une ville menacée par le sable
Administration
Pays Drapeau de la Mauritanie Mauritanie
Région Trarza
Maire Mohamed Ibrahim AHMED-LEBEID
Démographie
Gentilé Boutilimitois
Population 22 257 hab. (2000)
Géographie
Coordonnées 17° 31′ 00″ N 14° 46′ 00″ O / 17.516667, -14.766667 ()17° 31′ 00″ Nord 14° 46′ 00″ Ouest / 17.516667, -14.766667 ()  
Altitude 50 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte administrative de Mauritanie
City locator 14.svg
Boutilimit

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte topographique de Mauritanie
City locator 14.svg
Boutilimit
Le fort construit par les Français.
Scène de rue.
Étal de marchand.

Boutilimit (en arabe : بوتلميت) est une ville et une commune de Mauritanie située à 154 km au sud-est de la capitale Nouakchott, dans la région (wilaya) du Trarza.

La ville est connue pour ses érudits, ses intellectuels et ses hauts fonctionnaires de l'Etat depuis l'indépendance du pays jusqu'au nos jours, surnommée capitale culturelle de la Mauritanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1830 par Cheikh Sidiya Al-Kabîr, c’était un important centre d’enseignement et de formation islamique. La désertification a compromis en partie son développement économique, mais Boutilimit reste l'un des plus importants centres de formation religieuse de Mauritanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se situe à une altitude moyenne de 50 m, à 17°32'N, 17°43'O.

Son climat est aride à hyper-aride, monomodal à variante côtière.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 1977, 1988 et 2000, le nombre d'habitants était respectivement de 7 263, 14 545 et 22 257[1].

En 2005, la population était estimée à 27 170 habitants[2].

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Son Ecole d'éudes arabo-islamiques est célèbre grâce à sa bibliothèque, constituée à l'origine par Cheikh Sidiya El-Kebir (1774–1868), la deuxième collection de manuscrits du pays après celle de Chinguetti. On y aurait retrouvé récemment un manuscrit complet unique au monde, un traité de grammaire d'Averroès.

De nos jours ses plus grandes écoles coraniques sont situées à Archane 12 km au sud, Tamrezguit 35 km au nord-ouest, et de Bir Rahma 5 km ouest [3].

Les ruines d'un fort construit par les Français dominent la ville.

Boutilimit est, également, connue pour ses productions artisanales, notamment les tapis en poil de chameau ou de chèvre, les bijoux en argent et les coffres en ébène.

Personnalités nées à Boutilimit[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

.

  • Cheikh Sidiya El-Kebir fondateur de la ville de Boutilimit.
  • Cheikh Sidi Mohamed Ould Cheikh Sidiya (unique fils de Cheikh Sidiya El Kebir) : savant, poète connu, grand écrivain et résistant.
  • Cheikh Sidiya Baba (fils ainé de Cheikh Sidi Mohamed et petit-fils de Cheikh Sidiya El Kabir) : savant, chef religieux, homme politique influent en Afrique de l'ouest, grand ami respecté de la France, grand érudit maure qui a écrit beaucoup de livres, a composé plusieurs poèmes célèbres dont Nachid al-watani, l'hymne national de la Mauritanie.
  • Cheikh Sid El Moctar ould Cheikh Sidyia dit Bah (fils cadet de Cheikh Sidi Mohamed et petit-fils de Cheikh Sidyia Al Kabir), savant, connu pour sa générosité légendaire.
  • Abdallah ould Cheikh Sidiya : grand chef traditionnel, grand ami de la France, homme influent en Mauritanie et dans toute la région et humanitaire légendaire.
  • Ismail ould Cheikh Sidya : érudit, juriste rigoureux.
  • Brahim Ould Cheikh Sidiya : poète, érudit, explorateur et historien
  • Cheikh Yacoub ould Cheikh Sidya : saint doté de pouvoirs mystiques.
  • Haroun Ould Cheikh Sidiya : historien, amoureux des livres, on a retrouvé chez lui après sa mort des milliers de livres dont des manuscrits rares.
  • Souleymane O. CHEIKH SIDIYA, Premier Député de Boutilimit, Vice-Président du Grand Conseil de l'AOF, Président de l'Assemblée Nationale de Mauritanie.
  • Mohamed Ould Bah Ould Cheikh Sidiya, érudit et grand notable.
  • Cheikh Abdallah Ould Daddah : Un exemple dans la rigueur morale, Homme d'une très grande piété, Fondateur d'une école coranique réputée dans toute la sous-région.
  • Mohamed ould Mohamed El Yedali : poète, gentleman, seigneur, homme mondain et généreux.
  • Cheikh ould Balla Diallo : Grande figure de l'opposition de l'ère coloniale.
  • El Alem ould El Bechir : poète, gentleman, seigneur, homme mondain.
  • Cheikh Mohamed Ould Aoufa, Célèbre Medecin cité par le livre Alwassit fi Tarajim Udaba Shinguitt, décédé en 1912.
  • Mohamed ould Ebou Mediane : juriste réputé, professeur de théologie.
  • Mohammeddou Ould Mohamdy : Alaouite, poète connu dans tout le monde arabe.
  • Mohammed Salem Ould Addoud : le plus grand érudit moderne, connu pour ses positions démocrates, moufti de Mauritanie. Mort en 2009.
  • Cheikh Sidi Mohammed Ettagnitty : Savant mystique, Fondateur d'une école coranique connue dans tout le pays.
  • Cheikh Chriv Elemine Ould Ahmed Saleh: Grand chef tribal et homme d'une genorisité rare. L'une des pus grande fortune de toute la region
  • Mohamed Ould Hormat-Allah Ould Cheikh-Mohamed : chef tribal qui s’est distingué par son combat contre les abus de l’administration coloniale.
  • Mokhtar Ould Cheikh Mohamed Ould Aoufa, célèbre Médecin et poète, oncle du Médecin Abdallahi Ould Aoufa.
  • Aoufa Ould Cheikh Mohamed Ould Aoufa, Poète et grand Médecin. Frère de Mokhtar Ould Aoufa et père du médecin Abdallahi Ould Aoufa cité dans la liste ci-dessous des cadres qui ont aidé à faire avancer le pays.

Boutilimitt était la source de plusieurs cadres qui ont aidé à la création de la République Islamique de Mauritanie :

  • Moktar Ould Daddah : le premier président de la République islamique de Mauritanie.
  • Souleymane Ould Cheikh Sidiya : président du premier parlement mauritanien.
  • Sid'Ahmed Lehbib ould El Hacen : ministre dans le tout premier gouvernement de 1958, député du premier parlement mauritanien.
  • Sidi Mohamed Deyine : directeur de la medersa de Boutilimit, ministre du deuxième gouvernement.
  • Bouna Moctar : député, chef général des oulad demane.
  • Ahmed Salem ould Haiba : ministre de l'Intérieur du premier gouvernement 1958, député du premier parlement mauritanien.
  • Ahmed Ould Abdellahi dit Ould Nwegued : personnage politique de la Mauritanie ancienne, grand syndicaliste.
  • Mohamed ould Maouloud ould Daddah : ancien diplomate, grand intellectuel, chercheur, historien
  • Yacoub ould Ebou Mediane : militant du mouvement de la nahda, député, diplomate, reputé tres généreux
  • Mohamed ould Cheikh ould Jiddou : militant du mouvement de la nahda, ancien ambassadeur et artisan des relations entre les pays du golfe et la Mauritanie (financement de la route de l'espoir, etc.)
  • Abdellahi ould Sidiya :l'un des premiers journalistes de la radio mauritanienne (années 1950), ancien ministre, ancien ambassadeur, premier président du patronat mauritanien (années 1970), promoteur de la qualité d'homme d'affaire en Mauritanie.
  • Ahmed Ould Daddah|Ahmed ould Daddah]] : premier directeur de la Sonimex, premier gouverneur de la banque centrale de Mauritanie, ancien ministre, candidat de taille aux présidentielles de 1992, homme politique de grande envergure et président du plus grand parti politique du pays, chef de l'opposition démocratique.
  • Dr Mohamed Salem Ould Ahmed Saleh : Premier endocrinologue en Mauritanie.
  • Abdallah Ould Ahmed Ould Bah Ould Cheikh Sidiya, Haut fonctionnaire, Avocat.
  • Dr Abdellahi ould Bah : premier cardiologue mauritanien, ancien ministre.
  • Ahmed ould Gnahala : ambassadeur, ministre
  • Sid Ahmed Ould Taya : ambassadeur, ministre, homme d'une génèrosité exemplaire, gentelman
  • Youssef Ould Abdel Fettah: grand cadre, homme genereux, maire de la ville, représentant en Mauritanie de Sheikha Moza Fondation
  • Abdallah O. Souleymane O. Cheikh Sidiya, Diplômé de Scieces-Po Paris, Ancien ministre.
  • Ahmed Ould El Khalef : Administrateur de Régies Financières, et premier contrôleur financier de la Mauritanie.
  • Abdallahi Ould Mouhamed Sidya : premier ingénieur agronome en Mauritanie
  • Brahim ould Boihi : premier pilote mauritanien de ligne internationale, premier mauritanien instructeur chez Air France.
  • Abdelwadoud ould Cheikh ould Ahmed Mahmoud : savant, chercheur, écrivain et historien.
  • Cheikh Mohamed el Hussein ould Habiboulah : grand érudit de renommée au Moyen-Orient, grand seigneur, homme d'une générosité et d'une courtoisie exemplaires, ancien diplomate en Arabie saoudite.
  • Mohamed ould Ahmedou ould Bah: Wali dans plusieurs régions, homme généreux.
  • Mohamed Ould Ebnou : l'un des plus grands poètes mauritaniens, mort en 1940 à Boutilimit.
  • Mohamed ould Rajel ould El Bechir : grand chercheur et interprète du gouverneur général de l'AOF pour le territoire de Mauritanie et ancien directeur des affaires politiques à la gouvernance de l'Afrique-Occidentale française à Dakar.
  • Moctar Ould Hamidoune : le plus grand historien mauritanien, auteur de dizaines de livres en histoire, poète connu enseigné dans toutes les écoles du monde arabe
  • Mohamed Ould Haroun Ould Cheikh Sidiya : grand cadre, homme courtois, maire de Nouakchott à la première expérience démocratique
  • Ahmed ould Minnih : Colonel de l’Armée et Ministre
  • Yacoub ould Rajel: Premier Officier de la Marine Mauritanienne Ancien Commandant de la Marine Nationale.
  • Yacoub Diallo : grand avocat, défenseur des droits de l'homme, opposant et militant du parti RFD.
  • Brahim Ould Ebetty : grand avocat, défenseur des droits de l'homme, opposant militant du parti RFD.
  • Ishac Ould Rajel : premier ingénieur des mines mauritanien (Ecole des Mines de Saint-Etienne), Ancien Ministre et Père du Pétrole Mauritanien.
  • Sidi El Moktar Ould Sidi Brahim: Homme généreux, Ancien Directeur de la jeunesse, Directeur du Complexe olympique National et ancien Maire adjoint de la ville de Boutilimit.
  • Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya : ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire de Mauritanie.
  • DR Ismail Ould El Khalef : Premier docteur d'etat de la Mauritanie Professeur d'université en Matiere D'economoie.
  • Abdallahi Ould Ewffa : médecin traditionnel connu dans toute la Mauritanie, célèbre pour ses essais et écrits sur la maladie du sida.
  • Mohmed Lemine Ould Cheikh Malloum : fondateur d'une école de coran et de grammaire arabe qui existe encore à Beyr Elben.
  • Ahmeddou ould Abdel-kader : le plus grand poète moderne de Mauritanie.
  • Abdellahi (Bellahi) Ould Cheikh Ould Ahmed Aicha, Général de la gendarmerie
  • Sidina ould Sidiya : Homme très généreux, Ancien Colonel de l'Armée Mauritanienne, Ancien permanent du CMSN, Ministre.
  • Maitre Yarbe Ould Ahmed Saleh : Grand Ovocat tres reputes au niveau national
  • Marieme mint Sid-Elmkhtar Ould Ahmed Mawloud première femme député en Mauritanie.
  • Naha Mint Seyyidi : journaliste connue dans tout le pays, la reine de la télévision mauritanienne pendant longtemps, première femme présentatrice de journal à la radio et la télévision locale.
  • Fatimetou mint Haroun ould Cheikh Sidiya : première permanente des femmes du CMSN
  • Khadijettou mint Sidi Mahmoud : première femme maure et deuxième femme mauritanienne ministre
  • Marieme Mint Ahmed Aicha : permanente des femmes du CMSN, ministre
  • Mohamed ould Ahmed Aicha : officier supérieur premier professeur de Chirurgie en Mauritanie,homme courtois.
  • Mohamed ould Messaoud ould Ameijnatt. Grand cadre de l’Éducation Nationale Homme courtois
  • Moussa Ould Ebnou : philosophe, écrivain francophone connu en Mauritanie, auteur de plusieurs romans.
  • Mbarek ould Bouna Moctar : premier officier mauritanien et premier chef d'état-major national.
  • Mohamed ould Cheikh ould Ahmed Mahmoud : Le 1er Ministre de la Défense de la Mauritanie Indépendante
  • Mohamed Ould Sidiya Ould Ebnou :Grand cadre de l’Éducation Nationale(ancien conseiller technique du ministre de l’édiction nationale, directeur de l’ENS, Inspecteur de l’enseignement, directeur de l’enseignement secondaire), Professeur de Sociologie.
  • Pr. Yacoub Ould El Khalef : L'un des plus grand docteurs en pediatrie de la mauritanie et proffessueur de la Faculte de Medcine De Nktt
  • Abdellahi Ould Cheikh Ould Ahmed Mahmoud : premier gouverneur du Rio de oro mauritanien, gouvrneur, ministre
  • Ahmed Salem Ould Mohamed Bouna : successeur de son père à la chefferie générale des Oulad Demane, Ambassadeur, proprietaire de banque.
  • Yedali Ould Cheikh : Journaliste, ministre, membre du parti RFD
  • Sidati Ould Cheikh Ould Ahmed Aicha: Diplomate /Ambassadeur.
  • Chriv Elemin Ould Ahmed Mewloud: chef tribal homme d'une genorisite rare
  • Chriv Sidi El Mokhtar Ould Abeidi: Grand chef tribal genereux et homme politique tres influent

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Savigny-le-Temple (France)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. City Population
  2. World City Populations
  3. « Mauritania's Manuscripts »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Anthony G. Pazzanita, « Boutilimit », in Historical dictionary of Mauritania, Scarecrow Press, Lanham (Maryland) ; Toronto, Plymouth (Royaume-Uni), 2008 (3e éd.), p. 102 (ISBN 9780810855960)
  • Muniar Ould Bouna Mokhtar, Contribution à l'étude de la ville de Boutilimit, ENS, Nouakchott, 1985, 57 p.  (mémoire)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :