Bouteille de vin de Spire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La bouteille de vin de Spire.

La bouteille de vin de Spire, qui contient probablement du vin, a été trouvée à proximité de Spire, en Allemagne, en 1867 et est qualifiée de « plus vieille bouteille de vin existante » au monde[1],[2],[3]. Datée d'entre 325[1] et 350 après J.-C.[4], ce serait la plus vieille bouteille de vin non ouverte au monde[1],[4],[5],[6]. Depuis sa découverte, elle est exposée au musée du vin situé à l'intérieur du musée historique du Palatinat à Spire[7]. Ce Römerwein (« vin romain ») est situé dans la salle de la Tour[8]. Ce même musée abrite également « la plus vieille bouteille de vin en Allemagne qui soit encore complètement remplie de vin », trouvée en 1913 et dont le millésime de 1687 provient du vignoble Steinauer près de Naumbourg[1],[9].

Il s'agit d'un récipient en verre d'une contenance de 1,5 litre avec des « épaules » ressemblant aux anses des amphores[6], de couleur vert-jaune, avec des poignées en forme de dauphins.

Préservation[modifier | modifier le code]

La bouteille a été découverte lors d'une fouille dans la tombe d'un noble romain du IVe siècle[9]. La tombe contenait deux sarcophages, l'un contenant le corps d'un homme et l'autre celui d'une femme[1]. Selon une source, l'homme était un légionnaire romain et le vin était une provision pour son voyage céleste[10]. Parmi les six bouteilles de verre récupérées dans le cercueil de la femme et les dix récipients dans le sarcophage de l'homme, un seul contenait encore un liquide. Dans le tiers inférieur, se trouve un liquide clair, et un mélange semblable à la colophane le recouvre. Alors qu'il a perdu sa teneur en éthanol, l'analyse démontre qu'une partie du liquide a été du vin[1]. Ce dernier, probablement produit dans la même région[5], a été dilué avec un mélange d'herbes[1]. La conservation du vin est attribuée à la grande quantité d'huile d'olive épaisse, ajoutée à la bouteille pour protéger le vin de l'air[1], ainsi qu'à un cachet de cire chaude[2],[4],[5].

Même si les scientifiques souhaitaient accéder au contenu de la bouteille afin de l'analyser plus en détail, la bouteille était toujours fermée en 2011, en raison des préoccupations sur la façon dont le liquide pourrait réagir lors de son exposition à l'air[5],[7]. Le conservateur du musée, Ludger Tekampe, a déclaré en 2011 qu'il n'a vu aucune variation dans la bouteille au cours des 25 dernières années[7]. Selon la professeur d'œnologie Monika Christmann de l'université Hochschule Geisenheim (de), « [m]icro-biologiquement, il n'est probablement pas gâté, mais il n'apporterait pas de plaisir en bouche »[5].

Pétrone (14–66 après J.-C.), dans son livre Satyricon, parle de bouteilles fermées par du plâtre, et celle de Spire est du même type. L'utilisation de verre pour la bouteille était inhabituelle à l'époque, car le verre romain était considéré comme un matériau trop fragile pour être fiable[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Speyer wine bottle » (voir la liste des auteurs)

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « The Roman Wine of Speyer: The oldest Wine of the World that's still liquid », Deutsches Weininstitut (consulté le 25 avril 2014)
  2. a et b (en) Bethanne Patrick, John Thompson et Henry Petroski (préface), An Uncommon History of Common Things, Washington, D.C., National Geographic (cartonné),‎ 17 novembre 2009, 304 p. (ISBN 1426204205, présentation en ligne)
  3. Plus précisément, le plus vieux vin sous forme liquide encore existant. Les vestiges les plus anciens connus de vin, mais sous forme résiduelle, remontent à 6000 ans avant JC. — (en) Gregory Dal Piaz, « Old Wine »,‎ 8 novembre 2010
  4. a, b et c (en) The Globe and Mail, Ask A Wine Expert: 101 Things We All Want to Know, Booktango,‎ 4 décembre 2013 (ISBN 978-1-4689-4147-0, lire en ligne), p. 13
  5. a, b, c, d et e (en) Allan Hall, « Shall we crack open the 350AD vintage? Historians debate whether to open 'world's oldest bottle of wine' », Daily Mail,‎ 10 décembre 2011 (lire en ligne)
  6. a, b et c (en) Ronald S. Jackson, Wine Science: Principles and Applications, Burlington, MA; London; San Diego, Academic Press/Elsevier,‎ 30 avril 2008 (ISBN 0123736463, lire en ligne), p. 489
  7. a, b et c (en) « Museum scared to open ancient Roman wine », The Local (Germany edition),‎ 9 décembre 2011 (lire en ligne)
  8. « Musée du Vin - Spire », sur Guide vert Michelin (consulté le 27 avril 2014)
  9. a et b (en) « Roman Wine in Speyer : Highlight of the Wine Culture », sur speyer.de (consulté le 26 avril 2014)
  10. « Le plus ancien vin du monde », sur Pfalz.de (consulté le 25 avril 2014)