Bouteille à la mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Une bouteille à la mer.
Lancer d'une bouteille (Hurtigruten, Norvège), en 2011.

Une bouteille à la mer est un moyen de communication consistant à inscrire un message sur un morceau de papier, à l'insérer dans un récipient (typiquement une bouteille en verre, ou éventuellement en plastique), et à relâcher l'ensemble dans une mer ou un océan, sans destinataire précis, avec l'espoir que quelqu'un finisse par le recevoir au gré des courants.

Il est fortement déconseillé d'utiliser une bouteille plastique sous peine d'alimenter la soupe plastique. On rencontre plusieurs vortex de ce type dans tous les océans de la planète.

La NASA a envoyé dans l'espace des messages s'apparentant à des bouteilles à la mer, dans l'hypothèse que d'éventuels êtres extraterrestres les reçoivent : les plaques de Pioneer en 1972 et 1973, puis le Voyager Golden Record en 1977.

Par métaphore, le fait d'envoyer un message à tout hasard, sans s'adresser à quelqu'un en particulier, et en ayant peu de chances d'être entendu, est comparé dans plusieurs langues à une bouteille à la mer.

La plus ancienne bouteille à la mer a dérivé durant 97 ans et 309 jours avant d'être repêchée à l'Est des îles Shetland par un pêcheur écossais, Andrew Leaper. Elle contenait une carte postale et une promesse de récompense émanant de l'école de navigation de Glasgow, qui a organisé en 1914 un jeté de 1890 bouteilles dans le but d'étudier les courants marins de la région[1].

Fictions[modifier | modifier le code]

Deux œuvres classiques ont des intrigues liées à la découverte d'une bouteille contenant un message :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

http://www.slate.fr/lien/61157/bouteille-mer-message-record