Bouteille à la mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Une bouteille à la mer.
Lancer d'une bouteille (Hurtigruten, Norvège), en 2011.

Rendues célèbres par la littérature, les bouteilles à la mer sont connues du grand public pour servir de moyen d'appel à l'aide aux naufragés sur une île déserte. Le principe de la bouteille à la mer n'est pourtant pas que d'invention littéraire : des « bouteilles à la mer », qui ne sont pas toujours nécessairement des bouteilles, et qui peuvent être abandonnées ailleurs que dans la mer, sont utilisées également dans la réalité.

Définition[modifier | modifier le code]

Une bouteille à la mer est une expression désignant un moyen de communication consistant à inscrire un message sur un morceau de papier, à l'insérer dans un récipient (typiquement une bouteille en verre, ou éventuellement en plastique), et à jeter celle-ci dans une mer ou un océan, sans destinataire précis, avec l'espoir que quelqu'un finisse par la trouver, au gré des courants.

Il est déconseillé d'utiliser une bouteille en matière plastique sous peine de contribuer à la pollution marine. On rencontre dans tous les océans de la planète d'immenses accumulations de déchets, composées surtout de plastiques, qui peuvent flotter durablement.

Un message de ce type est extrêmement aléatoire car, pour qu'il finisse par être lu un jour, il est nécessaire :

  • que la bouteille soit effectivement entraînée au large, et ne revienne pas aussitôt à son point de départ, au gré du ressac ;
  • que la bouteille ne coule pas, ni ne soit cassée ;
  • qu'elle soit parfaitement étanche, pour que l'eau ne dégrade pas le document qu'elle contient, et que sa flottabilité ne soit pas altérée ;
  • que les caractéristiques du document lui permettent de résister à une exposition au soleil, éventuellement longue ;
  • que la bouteille s'échoue sur une côte assez fréquentée, pour être trouvée, sans s'ensabler ni être recouverte par les algues ;
  • que quelqu'un s'aperçoive qu'il y a un message à l'intérieur...
  • que la bouteille, si elle ne s'échoue pas, soit remontée par un chalut de pêche.

Exemples d'utilisation[modifier | modifier le code]

Des bouteilles à la mer ont pu être utilisées par des naufragés essayant par ce moyen de signaler leur présence et d'appeler à l'aide.

Pendant le siège de Paris, durant la guerre franco-prussienne de 1870, les assiégés ont inséré des centaines de messages dans des boules d'étain conçues pour flotter entre deux eaux, qui ont été confiées à la Seine, dans le but qu'elles passent ainsi à travers les lignes allemandes puis soient retrouvées à l'aval.

La NASA a envoyé dans l'espace des messages s'apparentant à des bouteilles à la mer, dans l'hypothèse que d'éventuels êtres extraterrestres les reçoivent : les plaques de Pioneer en 1972 et 1973, puis le Voyager Golden Record en 1977.

Par jeu, des bouteilles à message sont parfois jetées à la mer par des personnes n'étant pas en difficulté, dans le simple but, très hypothétique, que la bouteille soit trouvée un jour, et de nouer un contact avec son inventeur.

L'une des plus anciennes bouteilles à la mer a dérivé durant 97 ans et 309 jours avant d'être repêchée à l'Est des îles Shetland par un pêcheur écossais, Andrew Leaper. Elle contenait une carte postale et une promesse de récompense émanant de l'école de navigation de Glasgow, qui avait organisé en 1914 un jeté de 1890 bouteilles dans le but d'étudier les courants marins de la région[1].

Mais ce record a été battu par une bouteille jetée dans la Baltique par un jeune Allemand en 1913, et repêchée en 2014[2].

Emploi métaphorique[modifier | modifier le code]

Par métaphore, le fait d'envoyer un message à tout hasard, sans s'adresser à quelqu'un en particulier, et en ayant peu de chances d'être entendu, est comparé dans plusieurs langues à une " bouteille à la mer ".

Fiction[modifier | modifier le code]

Deux œuvres classiques développent une intrigue dont l'argument initial est la découverte d'une bouteille contenant un message :

Dans le roman l'Ile mystérieuse, Jules Vernes utilise à nouveau le principe de la bouteille à la mer : c'est ce procédé qui permet au Capitaine Nemo d'informer les colons de la présence d'un naufragé, Ayrton, sur l'Ile Tabor.

L'expression est reprise dans le titre du roman de Nicholas Sparks, Une bouteille à la mer, ainsi que dans deux films de fiction, le premier sorti en 1999, le second en 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :