Bourgogne (1766)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourgogne (homonymie).
Bourgogne
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Quille posée 31 janvier 1762[1]
Lancement 26 juin 1766
Caractéristiques techniques
Type vaisseau de ligne
Longueur 51,2 m
Maître-bau 13,3 m
Tirant d'eau 6,5 m
Déplacement 1 500 t
Propulsion voile
Caractéristiques militaires
Armement 74 canons

Le Bourgogne était un bâtiment de 74 canons de la marine royale, lancé le 9 juin 1766 en France[2],[1].

Il fut mis en service en 1772, et servit dans la flotte de la Méditerranée. Il est radoubé en 1775, puis de nouveau en 1778.

Le 4 mai 1779, sur la côte de Gibraltar, il prit part à un engagement naval avec la Victoire contre les deux frégates de 32-canons le HMS Thetis et le Montréal. Le Montréal fut capturé, tandis que le Thetis réussit à s'enfuir.

Il part à la guerre d'indépendance américaine, durant la bataille des Saintes, où il entra en collision avec le Duc de Bourgogne[3].

Il fut détruit le 4 février 1783 sur les côtes de Curaçao[4] entraînant la mort de 80 personnes.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dans Vaisseaux de ligne français de 1682 à 1780, « 2. du deuxième rang », Ronald Deschênes donne 1762 comme année de construction.
  2. W.J. Eccles, France en Amérique, p. 123.
  3. Histoire du vaisseau du Roi La Bourgogne
  4. Vaisseaux de ligne français de 1682 à 1767