Boulevards périphériques de Pékin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cinquième périphérique

Pékin est l'une des rares villes au monde à posséder plusieurs boulevards périphériques. Ils sont actuellement au nombre de cinq. L'un des boulevards périphériques de Pékin les plus importants est le deuxième périphérique, au cœur de la ville, qui passe au sud de la place Tian'anmen et empruntant le site des anciens remparts de la Ville tartare.

1er périphérique[modifier | modifier le code]

Il n'y a en réalité pas de premier périphérique en tant que tel. Certaines routes du centre ont pu être appelées collectivement premier périphérique par le passé, mais cette appellation n'est plus utilisée.

2e périphérique[modifier | modifier le code]

Le deuxième périphérique (qui est en réalité le premier) fut construit dans les années 1980 et agrandi dans les années 1990. Il forme désormais une boucle rectangulaire autour du centre de Pékin, une zone globalement équivalente à la vieille ville tartare.

Le deuxième périphérique traverse des zones très centrales de la ville, et au-dessus de la gare centrale.

3e périphérique[modifier | modifier le code]

Le troisième périphérique fut construit dans les années 1980 et complété dans les années 1990. Il est également situé dans le centre, et passe notamment par le Central business district et les bâtiments diplomatiques. C'est le périphérique le plus interne à être lié directement avec les grandes artères transversales.

4e périphérique[modifier | modifier le code]

Le quatrième périphérique, qui fut complété en 2001, est distant d'environ 8 km du centre de Pékin. Il connecte les parties moins centrales de la ville et traverse le centre technologique de Zhongguancun, Pékin ouest, le district de Fengtai, et Pékin est.

Le quatrième périphérique, tout comme d'autres périphériques, dispose depuis quelques années de girophares factices (lumières bleues et rouges) qui s'allument la nuit. Les conducteurs sont trompés et imaginent que la police est en patrouille, ce qui les incitent à ralentir.

5e périphérique[modifier | modifier le code]

Ce périphérique est plus distant du centre (environ 10 km) et relie les banlieues de Huantie, Shigezhuang, Dingfuzhuang et Ciqu. Il passe également par le centre de développement de Pékin. Il traverse des terres désolées dans le sud avant de se diriger à l'est vers les Collines parfumées (Fragrant Hills en anglais).

Du fait de sa proximité avec les installations Olympiques, il a été surnommé l'Avenue Olympique.

6e périphérique[modifier | modifier le code]

C'est à ce jour le périphérique le plus éloigné du centre (environ 15 à 20 km), il fut construit durant les années 2000 et a été terminé il y a peu.

Il relie Pékin aux districts de Shunyi, Tongzhou, Changping, et Daxing.

7e périphérique[modifier | modifier le code]

Le septième périphérique n'existe pour l'instant que dans l'esprit des urbanistes. Il est probable que ce septième périphérique sera construit de façon à devenir le premier des périphériques à dépasser les limites de la municipalité de Pékin.

En 2004, le gouvernement central a approuvé un plan d'urbanisation qui contenait l'idée d'un septième périphérique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :