Boulevard du rhum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boulevard du rhum

alt=Description de l'image BOULEVARD-DU-RHUM1.jpg.
Réalisation Robert Enrico
Scénario Jacques Pecheral
Robert Enrico
Pierre Pelegri
Tony Recoder
Acteurs principaux
Sociétés de production SNE Gaumont
Pays d’origine Drapeau de la France France / Drapeau de l'Italie Italie / Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre picaresque
Sortie 1971
Durée 135 minutes (2 h 15)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Boulevard du rhum est un film franco-italo-espagnol réalisé par Robert Enrico, sorti en 1971.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1925 : la Prohibition (1919-1933) est appliquée aux États-unis. Le long des eaux internationales, sur la ligne des 3 miles à partir des côtes US (le Rum Row : le "Boulevard du Rhum"), les bateaux chargés d'alcool des rum-runners attendent que les canots rapides viennent prendre livraison. Le bateau de Cornelius van Zeelinga (un brave capitaine, bagarreur, costaud mais pas très futé…), venu de la Jamaïque avec un chargement de rhum, est arraisonné et coulé par les garde-côtes américains. Cornelius s'en sort, passe au Mexique… Il est hébergé dans une fonda (gargote). Le patron lui propose de "jouer à l'aveugle". Le jeu consiste à se faire payer pour servir de cible : dans une grange obscure, une douzaine de tireurs éméchés ont acheté le droit de lui tirer chacun une balle de revolver. Cornelius joue plusieurs fois, et, blessé mais riche, réapparait à La Jamaïque à la barre d'un rafiot, La Lady of my heart. Le trafiquant Sanderson l'attend pour lui confier un nouveau chargement de rhum, mais Cornelius entre dans un cinéma et voit un film muet avec en vedette Linda Larue. Il tombe amoureux de la comédienne, et lâchant la contrebande, la poursuit à travers les ports bordant le Golfe du Mexique. Il rencontrera fortuitement Linda sur une plage déserte…

Les extérieurs tropicaux (plages, mer, villes kitsch des Antilles Anglaises) valorisent le film. Lino Ventura (à l'aise dans les bagarres et les concours de beuverie…) est effacé par Brigitte Bardot en sa quarantaine souple et resplendissante (elle ne jouera ensuite que dans 3 films, stoppant sa carrière en 1973…). À noter de nombreux seconds rôles de valeur, dont Ronald (Guy Marchand), l'amant-partenaire de Linda - Jess Hahn en capitaine rum-runner - Lord Hammond, etc…

Les scènes marquantes : le "jeu de l'aveugle" - la reconstitution des fêtes des Roaring Twenties dans les palaces tropicaux des West-Indies - la rencontre de Lord Hammond (déguisé en Lord Horatio Nelson, à la barre de sa goélette) et de Linda alors que le Lady est pris en chasse par les US Coast Guards au large de Haïti - le mariage de Linda avec le Lord, et sa chanson d'adieu - le duel au sabre entre Lord Hammond et Cornelius, "qui l'a déshonoré avec Linda" - la bagarre des rum-runners libérés de prison : commençant dans un saloon, elle évolue dans la rue et les abreuvoirs voisins, dans la tradition des westerns fordiens…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]