Boulevard de la Madeleine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1er, 8e, 9e arrt
Boulevard de la Madeleine
Boulevard de la Madeleine, vers 1895
Boulevard de la Madeleine, vers 1895
Situation
Arrondissement 1er, 8e, 9e
Quartier Place-Vendôme, Madeleine, Chaussée-d'Antin
Début 53 rue Cambon et 1 rue de Caumartin
Fin 10-16 place de la Madeleine
Morphologie
Longueur 220 m
Largeur 43,30 m
Historique
Création 1676
Géocodification
Ville de Paris 5815
DGI 5888

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard de la Madeleine

48° 52′ 11″ N 2° 19′ 35″ E / 48.869669, 2.326494 ()(M) Ce site est desservi par les stations de métro Opéra et Madeleine.

Le boulevard de la Madeleine est un des quatre grands boulevards de Paris, et fait donc partie de la chaîne constituée d'ouest en est par les boulevards de la Madeleine, des Capucines, des Italiens et Montmartre.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Plaque du boulevard de la Madeleine à Paris

Le boulevard doit son nom à l'église de la Madeleine toute proche.

Article détaillé : Église de la Madeleine.

Lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Boulevard de la Madeleine en 2011.
Bas relief sur l'ancien Hôtel de la Compagnie des Messageries Maritimes
  • no 12 : Hôtel de la Compagnie des messageries maritimes. D'inspiration classique, élevé par l‘architecte J. de Saint-Maurice et les ingénieurs constructeurs Lugagne et de Bouillanne en 1916, l'ancien siège de la Compagnie des Messageries Maritimes est un grand immeuble, entre le boulevard et la rue de Sèze, les rues Vignon (22 fenêtres en façade) et Godot-de-Mauroy. Ses murs conservent des sculptures et bas relief maritimes. Le transfert du siège des Messageries Maritimes du Boulevard de la Madeleine à Paris à la Tour Winterthur à La Défense a eu lieu en 1975.
  • no 25 : Emplacement de la Galerie Bernheim-Jeune à partir de 1906 à 1925

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Paris, Clermont-Ferrand, Michelin, coll. « Le Guide Vert »,‎ 1993, 245 p. (ISBN 2-06-700352-6)

Sur les autres projets Wikimedia :