Boulevard Petrovsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 46′ 04″ N 37° 37′ 03″ E / 55.76778, 37.6175

N°25 et 27
N°19/2
Ancien collège, N°6

Le boulevard Petrovsky (littéralement boulevard Saint-Pierre, en russe : Петровский бульвар) est un boulevard du centre historique de la rive droite de Moscou faisant partie de l'Anneau des boulevards. Mesurant 449m, il débute place de la porte Petrovsky et se termine place Troubnaïa.

Tracé dans les années 1820, après la destruction à la fin du XVIIIe siècle des remparts de la Ville Blanche (Bely Gorod), il se situait sur le terrain d'une vaste hôtellerie démolie et reconstruite au début du XXe siècle par Weber. Son nom provient du grand monastère Petrovsky (ou grand monastère Saint-Pierre) situé à proximité dans la rue éponyme Petrovka. Les maisons et les hôtels particuliers situés de chaque côté furent construits ou reconstruits après l'incendie de 1812, et le boulevard Petrovsky réaménagé en 1818.

À La fin du XIXe siècle, il était parcouru par un tramway hippomobile, puis électrique en 1911, jusqu'en 1963. On ouvrit aussi des lignes de trolleybus, à partir de 1941, qui continuent d'être en activité de nos jours. Les stations de métro les plus proches sont les stations Troubnaïa et Tchekhovskaïa.

Un immeuble au N°12 et des maisons à la fin du boulevard (N°23 et N°31) ont été détruits en 1999-2000 pour laisser la place à un vaste complexe immobilier.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

On peut distinguer certains bâtiments remarquables comme :

  • N°2) : Immeuble de rapport ayant appartenu autrefois au grand monastère Saint-Pierre, construit par Ivan Boni en 1901
  • N°4) : Ancien immeuble d'habitation d'une coopérative de travailleurs construit en 1926
  • N°8) : Ancien hôtel particulier, construit en 1786 et rebâti en 1860, des familles princières Tatichtchev, Wiazemski, etc...
  • N°14/29 : Maison construite en 1860 par Dmitri Tchitchagov pour l'hôtel et le restaurant L'Ermitage, abritant désormais la rédaction de la revue L'École supérieure. Elle est à l'angle de la rue Neglinnaïa.
  • N°17/21 : Ancienne maison du négociant en vins Després, construite en 1902 par Robert Klein.
  • N°19 : Hôtel particulier construit au début du XIXe siècle et restauré à la fin du XIXe siècle.
  • N°30/7 : Ancienne hôtellerie reconstruite par Weber au début du XXe siècle.