Boulevard Émile Jacqmain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacqmain.

50° 51′ 15″ N 4° 21′ 15″ E / 50.854076, 4.354228 () Le boulevard Émile Jacqmain (en néerlandais : Émile Jacqminlaan(Jacqmainlaan)) est un axe routier du centre de Bruxelles (nord du pentagone), parallèle à la rue de Laeken et au boulevard Adolphe Max. Il a été créé par la voûtement de la Senne, et s'appelait plutôt boulevard de la Senne. Il doit son nom au politicien belge Émile Jacqmain. Sa partie au nord du boulevard Baudoin jusqu’à la place Gaucheret est renommée boulevard du Roi Albert II en 1999[1].

Littérature[modifier | modifier le code]

La poétesse et romancière surréaliste Irène Hamoir a publié en 1953 un roman intitulé Boulevard Jacqmain dans lequel les membres du groupe surréaliste belge apparaissent sous des surnoms, Nouguier pour Paul Nougé, Gritto pour René Magritte, Maître Bridge pour Louis Scutenaire, Edouard Massens pour E. L. T. Mesens, Bergère pour Georgette Magritte, Marquis pour Paul Magritte, Sourire pour André Souris, Monsieur Marcel pour Marcel Lecomte, Evrard pour Geert Van Bruane, Crépue pour elle-même.

Œuvres d'art[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La métamorphose du boulevard du Roi Albert II, La Tribune de Bruxelles.

Liens externes[modifier | modifier le code]