Boules de geisha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boules de geisha

Les boules de geisha sont un jouet sexuel.

Constituées de boules en métal, reliées entre elles par un cordon en latex, métal ou autre, elles se placent dans le vagin, éventuellement dans l'anus.

Usages[modifier | modifier le code]

Les boules de geisha servent à la pratique du taoïsme ou du tantrisme[1] (voir à ce propos l'article pratiques sexuelles du taoïsme (en)), comme stimulateur sur de longues périodes.

Elles peuvent également servir à remuscler le périnée après un accouchement, de par leur poids élevé, en complément d'exercices de Kegel. Elles permettent aux femmes de mieux maîtriser les muscles de leur vagin, de donner plus de plaisir à leur partenaire et de s'en procurer davantage également.

Elles servent aussi à tonifier le périnée et éviter ainsi les fuites urinaires.

Description[modifier | modifier le code]

Le diamètre des boules est en principe d'une taille d'environ 3,5 à 5 cm. Ces boules sont officiellement à l'usage de la musculation des mains, mais la nuance est subtile. Les boules modernes sont reliées entre elles par un fil et ont un cordon qui permet de les retirer comme un tampon.

Historiquement, il s'agissait de boules d'acier ou émaillées, pouvant contenir un grelot, connues sous le nom de boules Ben Wa (, yīndàoqiú, « boules vaginales » ou , nèiyòngqiú, « boules à usage interne »). Elles s'insèrent complètement à l'intérieur du vagin en laissant le cordon dépasser à l'extérieur. L'ensemble se lave ensuite simplement à l'eau claire avant la prochaine utilisation[2].

Les boules de geisha existent en différentes matières apportant des sensations variées, notamment en plastique dur, ou recouvertes de latex, ou de silicone.

Ces boules sont prioritairement destinées au vagin mais peuvent également être insérées dans l'anus s'il est bien dilaté. C'est donc un jouet sexuel pour la femme ou pour l'homme. Il existe aussi une variante vibrante.

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Boules de geisha insérées dans le vagin.

Chaque boule contient une bille (généralement métallique), dont les mouvements erratiques, liés aux déplacements de l'utilisatrice, génèrent des sensations par petits chocs et roulements. Quand les coquilles (les boules) s'entrechoquent du fait de ces déplacements, les billes d'acier qu'elles contiennent provoquent une vibration sourde et permanente sollicitant les muscles du vagin et qui peuvent, chez certaines femmes, provoquer un plaisir immédiat. Le périnée devient de plus en plus puissant et vibre de plus en plus fortement lors des orgasmes. Les sensations augmentent d'autant plus que le périnée est puissant.

Si leur sortie rapide peut favoriser un orgasme puissant, il s'agit avant tout d'un jouet à porter sur des périodes de durée moyenne, pour pimenter les préliminaires ou épicer des situations érotiques. Certaines femmes aiment les porter dans des situations de la vie courante (au travail, en public) afin de provoquer une stimulation sexuelle dans des lieux ou moments considérés comme inappropriés. Selon le revêtement des boules, ce jouet peut cependant être bruyant, ce qui peut amener des situations gênantes en public.

Le port vaginal peut provoquer, chez certaines femmes, une abondante lubrification ; le poids des boules aidant, il est fréquent que l'ensemble sorte tout seul.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « More about Tantrism »
  2. Attention aux produits détergents (savon, produit vaisselle), qui pourrait rester dans le textile de la cordelette, et potentiellement irriter les tissus internes.

Articles connexes[modifier | modifier le code]