Naja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Boulengerina)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naja (homonymie).

Naja (/naʒa/) est un genre de serpents de la famille des Elapidae[1]. Les najas sont le groupe de serpent le plus connu et le plus répandu parmi les cobras.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent un peu partout en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde, en Asie du Sud-Est et en Indonésie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les serpents du genre naja ont un corps long (la plupart atteignent 1,85 m) et fin. Les sujets les plus grands mesurent environ 3,10 m, le cobra égyptien étant l'espèce de serpent la plus grande. Certains najas dépassent 4 m de longueur et leur venin est capable de tuer leur victime en moins d'un instant. Les najas ont la capacité de se dresser face à un prédateur et d'aplatir leur cou pour paraître plus grands; ils sont également appelés serpents à lunettes (cobra de capello) à cause du dessin visible sur la partie arrière de leur cou qu'ils dilatent en forme de capuchon lorsqu'ils sont irrités.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme naja pourrait dériver de Nâga, un emprunt à l'hindi, terme qui désigne des serpents mythiques ou du taxon Naia[2], Naja[3] eux-mêmes un emprunt par des flamands à un dialecte srilankais[4]. C'est un mot apparenté au proto-germanique *slangô, *snakô (« serpent »).

Venin[modifier | modifier le code]

La morsure de tous les naja est venimeuse. Ce venin est un neurotoxique qui provoque la paralysie, mais le venin de certaines espèces contient en outre un cytotoxique qui provoque le gonflement et la nécrose des tissus et a un pouvoir anticoagulant important.

Plusieurs naja, dits cobras cracheurs, au lieu de mordre leur victime (leurs crocs antérieurs injectant le venin par des orifices terminaux, comme une seringue hypodermique), possèdent un orifice sur la partie antérieure de la gueule qui leur permet d'éjecter le venin. La portée du jet de venin est variable d'une espèce à l'autre, mais chez toutes, c'est une réaction de défense. Le venin, au contact de la peau de la victime, possède un fort pouvoir irritant. S'il atteint l’œil, il provoque une sensation violente de brûlure et entraîne une cécité qui peut devenir définitive si le venin n'est pas extrait rapidement.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (24 sept. 2011)[5] :

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Le genre Naja comprend de 20 à 22 espèces selon les sources, de nombreuses révisions taxinomiques ayant eu lieu ces dernières années [6].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Laurenti, 1768 : Specimen medicum, exhibens synopsin reptilium emendatam cum experimentis circa venena et antidota reptilium austriacorum, Vienna Joan Thomae, p. 1-217 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Naja (en)
  2. 1693 John Ray, Synopsis methodica Animalium quadrupedum et serpentini generis, p.330
  3. 1712 Engelbert Kaempfer, Amoenitatum, p.565
  4. 1681 Robert Knox, Relation ou Voyage de l'isle Le Ceylan, I, p.127
  5. Reptarium Reptile Database, consulté le 24 sept. 2011
  6. Référence ITIS : TSN {{{1}}} (fr) (+ version anglaise (en))

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :