Bouclier Whipple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouclier Whipple utilisé sur la sonde Stardust de la NASA

Le bouclier Whipple, inventé par Fred Whipple, est un type de bouclier utilisé pour protéger les vaisseaux spatiaux habités et non habités contre les impacts de micrométéorites hypervéloces et les débris orbitaux dont les vitesses varient généralement entre 3 et 18 kilomètres par seconde.

Contrairement aux blindages monolithiques des premiers engins spatiaux, le bouclier Whipple se compose d'une plaque relativement mince côté extérieur placée à une certaine distance de la paroi du vaisseau spatial. Cela améliore la protection pour une masse donnée de blindage (la masse est critique pour un engin spatial), mais aussi augmente l'épaisseur des parois des engins spatiaux, ce qui peut poser problème pour les satellites car la place de la coiffe du lanceur est limitée.

L'avantage de ce type de bouclier vient du fait que la première paroi fragmente la particule incidente et disperse les fragments sur une plus grande surface lorsqu'elle vient frapper la paroi interne, réduisant les dégâts.

Il existe plusieurs variantes basées sur le bouclier Whipple simple. Le bouclier Multichoc, comme celui utilisé sur la sonde Stardust, utilise plusieurs plaques minces espacées pour augmenter la capacité du bouclier à protéger les engins spatiaux.

Les boucliers Whipple qui ont un remplissage entre les couches rigides sont appelés « boucliers Whipple farcis ». Le remplissage de ces boucliers est généralement un matériau à haute résistance comme le Kevlar ou Nextel. Le matériau, l'épaisseur et la distance entre couches sont choisis afin de produire un bouclier ayant une masse minimale tout en permettant, également, de minimiser la probabilité de pénétration. Il y a plus de 100 configurations de boucliers sur la Station spatiale internationale, les zones à risque étant revêtues d'un meilleur blindage.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]