Boucle auditive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panneau signalisant la présence d'une boucle auditive dans une gare du réseau de Melbourne.

Une boucle auditive ou boucle magnétique, est un système d'aide pour personnes malentendantes utilisant une boucle d'induction magnétique. Grâce à ce système, le son provenant du micro d'un orateur, d'un équipement de sonorisation, d'un poste de télévision ou autre est transmis à l'appareil auditif de la personne qui peut ainsi l'entendre sans être gênée par des éventuels bruits ambiants. Ce système est principalement utilisé dans des lieux publics (salles de conférences, cinémas, tribunaux, églises, guichets, etc.) mais peut également être installé à domicile. Une grande partie des appareils auditifs classiques intègrent cette fonction.

Historique[modifier | modifier le code]

L'origine de la boucle magnétique est fortement liée à celle de la fonction "T" des prothèses auditives. Grâce à cette fonction, dont le principe est connu depuis 1947[1], l'appareil auditif peut capter les champs magnétiques générés par le petit haut-parleur présent dans les combinés téléphoniques et restituer le son du combiné à la personne malentendante sans faire appel au micro intégré dans la prothèse. Le son est ainsi plus clair et n'est pas perturbé par les bruits ambiants.

Dès le moment que les prothèses auditives intégraient la fonction "T" et étaient donc capables de recevoir du son via un champ magnétique, il a semblé logique de générer ce champ magnétique autrement que par le combiné téléphonique. La solution la plus simple était de faire circuler du courant électrique dans un fil qui forme une boucle, d'où la boucle magnétique.

Principe[modifier | modifier le code]

Une boucle magnétique s’installe principalement dans un local. L’installation consiste en un fil électrique qui parcourt le périmètre du local formant ainsi une boucle. Ce fil est relié à un amplificateur audio. La prothèse auditive dispose d’une bobine appelée souvent Telecoil ou T-coil. Cette bobine, placée à l'intérieur de la prothèse, est aussi constituée d’un fil qui fait un grand nombre de spires. Le champ magnétique généré par la grande boucle autour de la salle va traverser les petites boucles dans la prothèse et, par ce qu’on appelle l’induction magnétique, le signal électrique présent dans la grande boucle va se retrouver (atténué) dans les petites. On transmet ainsi le signal de l’amplificateur audio à la prothèse, qui va ensuite le restituer à l'oreille de la personne malentendante.

La source sonore peut être quelconque. Dans un cinéma, par exemple, on va transmettre le son du film. Dans une salle de conférence, on va transmettre le son du micro de l’orateur. Dans un guichet de métro, on va transmettre la voix du personnel du guichet, etc.

La boucle peut être installée au niveau du sol, du plafond ou à mi-hauteur. Il en existe des variantes mobiles, qui peuvent être posées sur le sol. Dans d’autres cas, la boucle est intégrée dans les murs, au même titre que l’installation électrique.

Lorsque la salle est très grande, on préfère souvent ne couvrir qu’une partie de sa surface avec la boucle magnétique. Les personnes malentendantes doivent alors en être informées pour qu’elles se tiennent dans la zone en question. Il existe des salles de spectacle où la boucle magnétique n’est présente que sur un nombre très restreint de sièges.

La présence d’une boucle auditive est souvent signalée par un logo bleu représentant une oreille barrée et une lettre "T".

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]