Bouches-de-l'Elbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouches et Elbe.

Département des Bouches-de-l'Elbe
Departement der Elbmündung (de)

18111814

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la région indiquant sa division en départements. Les Bouches-de-l'Elbe sont le département le plus à l'est.

Informations générales
Statut Ancien département français du Premier Empire
Chef-lieu Hambourg
Histoire et événements
1er janvier 1811 Création du département
30 mai 1814 Traité de Paris : suppression du département
Préfets
1811-1813 Patrice-Charles-Gislain de Coninck
1813-1814 Achille Le Tonnelier de Breteuil

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le département des Bouches-de-l'Elbe (en allemand Departement der Elbmündung(en), ou Elbmündungsdepartement, numéro 128 selon la liste des départements de 1811) est un ancien département français dont le chef-lieu était Hambourg de 1811 à 1814.

Le département est créé le 1er janvier 1811.

Territoire[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Par le sénatus-consulte organique du 13 décembre 1810, il est décidé que la Hollande, les villes anséatiques et le Lauenbourg font partie de la France[1]. La division territoriale du département est décrite par le décret du 4 juillet 1811 concernant l'organisation générale des départements anséatiques[2] :

« Le département des Bouches-de l'Elbe sera composé des pays compris entre le département des Bouches-du-Weser, la mer du Nord, l'Elbe, la Baltique, et une ligne suivant exactement les frontières actuelles du Holstein, enveloppant le Lauenbourg, le territoire de Lubeck, jusqu'au confluent de la Stepenitz dans l'Elbe, et depuis la rive droite au-dessus du confluent jusqu'à Soltau.

En conséquence, les limites du département des Bouches-de-l'Elbe seront, à l'ouest, la mer du Nord et l'Elbe jusqu'au village de Laesa ; au nord, le cours de l'Elbe jusque vis-à-vis le fossé qui se trouve sur la rive droite du fleuve, et qui sépare le territoire de Hambourg de celui d'Altona ; suivant ensuite les anciennes frontières, entre le Holstein et les dépendances de Hambourg jusqu'à Bergedorff, avec les enclaves dépendant de l'ancien territoire de Hambourg, et qui forment les communes de Haosdorff, Schmalenbeck, Woltorff, Ohlstede, Wolsdorff, Berne et Farmesen ;

Au nord-ouest, par le cours de la rivière dite la Bille, jusqu'au village de Poggensée, par les anciennes frontières, entre le Holstein et le Lauenbourg jusqu'à Cense, et par celles entre le Holstein et l'ancien territoire de Lubeck jusqu'à la mer Baltique à Travemunde ;

A l'est, par les anciennes frontières entre le Mecklenbourg et le territoire de Lubeck jusqu'à Gross et Klein-Groenau ; ensuite celles entre le Mecklenbourg et le pays de Lauenbourg jusqu'à la ville de Lauenbourg, avec l'enclave qui s'étend, en remontant l'Elbe, depuis Hollanderey jusqu'à Welsmingen, et de Buhrforde, suivant une ligne qui comprend Ludersbourg, Bollersen, Solbeck, Wendhausen, Hölzen, Reinsdorf, Wendenhevern, Goeb, Stethmerschlenssen, Emsem, Kolekshagen, Niendorf, Mordren et Soltorf ; le cours de la Hue jusqu'au village de Hutzen ; passant ensuite à Steickenhoesen et Timmerloh jusqu'à Soltau, compris dans le département des Bouches-du-Weser ; au sud-est, par une ligne depuis Soltau jusqu'à Hillern, Steinbeck, Galborn, Ripe, remontant un des affluents de la Verse à Varel, de là à Bostel, Heswega, Abbendorff, Bogelsdorf, Olenhorst et Zeven ; suivant ensuite le cours de l'Oste, jusqu'à Spreklreh ; et de là, par une ligne droite de Grodesheim, laissant Anehlohe à l'ouest, et suivant par Jemmenhaus, Ohlemor, Orstude, Bahrensch, jusqu'à la mer du Nord. »

Arrondissements et cantons[modifier | modifier le code]

Le département des Bouches de-l'Elbe a pour chef-lieu Hambourg et est composé de quatre arrondissements, ayant pour chefs-lieux Hambourg, Lubeck, Lunebourg et Stade.

Liste des préfets[modifier | modifier le code]

Liste des préfets napoléoniens (Drapeau de l'Empire français Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
10 janvier 1811 1813 Patrice-Charles-Gislain de Coninck Préfet des Bouches-de-l'Escaut Membre de la Commission constitutionnelle néerlandaise (1815)
15 mars 1813 1814 Achille Charles Stanislas Émile Le Tonnelier de Breteuil Polytechnicien (an IX),
Auditeur au Conseil d'État (11 février 1809),
Intendant des provinces de Styrie (1809),
Carinthie (1809)
et de la Basse-Carniole (1810)
Préfet de la Nièvre
Maître des requêtes au Conseil d'État (Cent-Jours)
Préfet d'Eure-et-Loir (Seconde Restauration)
Préfet de la Sarthe (1820)
Préfet de la Gironde (1822)
Pair de France (1823-1848)
Sénateur du Second Empire

Liste des arrondissements[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sénatus-consulte portant que la Hollande, les cilles anséatiques, le Lauenbourg, etc. font partie intégrante de la France, 13 décembre 1810, Collection complète des lois, volume 17, p. 235.
  2. Décret concernant l'organisation générale des départemens anséatiques, 4 juillet 1811, Collection complète des lois, volume 17, p. 397.