Bouchard (burgrave de Ratisbonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La marche orientale en 976 et son expansion future

Bouchard (Burchard, Burkard, mort vers 982) fut margrave de la marche orientale de la Bavière et burgrave de Ratisbonne de 955 à 976. Il était aussi comte de Geisenhausen. Il était le fils du comte Udalrich de Zurichgau et un petit-fils du duc Bouchard Ier de Souabe. Il a épousé une fille du duc de Bavière, Arnulf le mauvais, ce qui lui permit d´obtenir ses fonctions de burgrave et de margrave peu après l´écrasement du soulèvement de Ludolphe (953/954) et la victoire à la bataille du Lechfeld (955) près d´Augsbourg contre les hongrois du duc Fausz. Depuis Pöchlarn sur le Danube, il agrandit son domaine des marches orientales jusqu'à Sankt Pölten et la Traisen.

En 973, avec l´aide de Bouchard III de Souabe, il parvient à faire nommer son fils Henri évêque d´Augsbourg. En 974, il participe au soulèvement de Henri II de Bavière contre l´empereur Otton II. C'est pour cela que ses titres de margrave et burgrave lui sont retirés en 976 lors du démembrement de la Bavière par Otton II. Dans les marches orientales, il est remplacé par son probable beau-frère Léopold Ier de Babenberg, l'homme qui fonda la dynastie des Babenberg en Autriche.

Il est le père d'Henri, évêque d'Augsbourg de 973 à 982, mort le 13 juillet 982 à Cotrone et de Willibirg, épouse d'Adalbero, comte de Viebach en Carinthie.

Liens[modifier | modifier le code]