Boucan d'enfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boucan d'enfer

Album par Renaud
Sortie 28 mai 2002
Enregistré hiver 2000-2001 puis hiver 2001-2002
Studio ICP (Bruxelles)
Durée 52 min 47 s
Genre Chanson française
Pop rock
Label Virgin Records

Albums par Renaud

Singles

  1. Docteur Renaud, Mister Renard / Baltique
    Sortie : 3 juin 2002
  2. Manhattan-Kaboul / Tout arrêter...
    Sortie : 22 juillet 2002
  3. Cœur perdu / Petit Pédé
    Sortie : 14 janvier 2003

Boucan d'enfer est le 13ème album studio de Renaud sorti le 28 mai 2002 et pour lequel il a reçu une victoire de la musique en 2003.

Tous les fans et admirateurs de Renaud attendaient cet album depuis plus de 7 ans (et même 8 ans pour un album original). Ce fut le carton plein pour le grand retour de Renaud puisque cet opus s'est écoulé à plus de 2 millions d'exemplaires[réf. nécessaire] (un record pour Renaud). Il s'est surtout fait remarquer par la chanson Manhattan-Kaboul, le premier duo de Renaud sur un de ses albums. Le single a lui aussi battu des records en passant la barre des 700 000 exemplaires vendus[réf. nécessaire].

Genèse de l'album[modifier | modifier le code]

D'octobre 1999 à mars 2001, Renaud part en tournée acoustique, simplement intitulée Une guitare, un piano et Renaud en compagnie de ses amis Alain Lanty et Jean-Pierre Bucolo et avec seulement deux nouvelles chansons : Boucan d'enfer qui fait suite à la séparation d'avec sa femme Dominique, et Elle a vu le loup consacrée à sa fille Lolita. Cette tournée est un moyen de montrer à Renaud que, malgré son absence, malgré sa dégradation physique et vocale, le public l'aime et attend son retour.

Hormis ces deux chansons, Renaud a du mal à retrouver l'inspiration. Un soir pourtant, alors qu'il sort d'une cure de désintoxication, un ami homosexuel lui demande d'écrire une chanson sur les pédés, en échange de quoi il l'autorise à boire. Cela faisait plusieurs années qu'il le tannait pour qu'il écrive cette chanson, Renaud lui répondant toujours qu'après Comme ils disent de Charles Aznavour, il serait difficile de faire mieux. Ce soir-là, son ami insiste en lui disant qu'il souhaitait non pas une chanson vue sous l'angle d'un travesti mais plutôt sur « le petit pédé de base anonyme, l’employé de bureau »[1]. Renaud lui dicte alors les paroles de ce qui deviendra Petit pédé. Le lendemain, à la relecture de la chanson, il se rend compte qu'il est encore capable d'écrire des chansons et entame l'écriture de Docteur Renaud, Mister Renard[2]. Il écrit ainsi finalement une dizaine de textes, qu'il confie à Jean-Pierre Bucolo et Alain Lanty pour la mise en musique.

Pour illustrer l'album, Renaud se tourne vers Titouan Lamazou qu'il connaît depuis quelques années. Celui-ci lui avait fait part de son envie d'illustrer la pochette d'un de ses albums, à une époque où Renaud ne savait pas s'il en ressortirait un[3].

À noter également que l'expression "Boucan d'enfer" est citée dans les chansons "Le père noël noir" et "Dans mon H.L.M." apparaissant dans les albums Le Retour de Gérard Lambert et Marche à l'ombre.

Analyse des chansons[modifier | modifier le code]

Sur cet album, Renaud met un peu de côté ses engagements socio-politiques et parle d'avantage de sa souffrance personnelle comme en témoignent les chansons Boucan d'enfer, Cœur perdu, Tout arrêter... ou encore Mal barrés dans lesquelles il y évoque son chagrin d'amour. Il parle également de sa mélancolie et de la tristesse qu'apportent ses amis disparus dans Mon bistrot préféré et dans Corsic'armes, hommage à François Santoni assassiné en 2001[4]. Désabusé, il garde tout de même un regard critique sur le monde et sur l'actualité dans les chansons Manhattan-Kaboul sur les attentats du 11 septembre 2001, L'Entarté où il s'en prend à Bernard-Henri Lévy et Je vis caché dans laquelle il dit mépriser les médias, le showbizz et la télé-réalité.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Toutes les paroles sont écrites par Renaud Séchan

No Titre Musique Durée
1. Docteur Renaud, Mister Renard Jean-Pierre Bucolo 4:23
2. Petit pédé Jean-Pierre Bucolo 4:32
3. Je vis caché Jean-Pierre Bucolo 4:16
4. Cœur perdu Alain Lanty 4:43
5. Manhattan-Kaboul (avec Axelle Red) Jean-Pierre Bucolo 3:52
6. Elle a vu le loup Renaud Séchan 3:00
7. Tout arrêter... Jean-Pierre Bucolo 3:21
8. Baltique Alain Lanty 2:57
9. L'Entarté Jean-Pierre Bucolo 3:00
10. Boucan d'enfer Jean-Pierre Bucolo 5:00
11. Mon nain de jardin Alain Lanty 2:41
12. Mal barrés Alain Lanty 3:45
13. Corsic'armes Jean-Pierre Bucolo 3:34
14. Mon bistrot préféré Jean-Pierre Bucolo 3:43
52:47

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure position Certification
Drapeau de la France France 1[5] Disque de diamant Diamant[6]
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie) 1[7] Disque de platine Platine[8]
Drapeau de la Suisse Suisse 1[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]