Bouble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 04′ 53″ N 2° 47′ 25″ E / 46.0814, 2.79028 ()

Bouble
Passage à gué en amont de Chantelle
Passage à gué en amont de Chantelle
Caractéristiques
Longueur 65,5 km [1]
Bassin 555 km2 [2]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 3,97 m3/s (Chareil-Cintrat) [2]
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Gouttières
· Coordonnées 46° 04′ 52″ N 2° 47′ 25″ E / 46.0811, 2.7903 (Source - Bouble)  
Confluence la Sioule
· Localisation Saint-Pourçain-sur-Sioule
· Coordonnées 46° 17′ 01″ N 3° 16′ 28″ E / 46.2836, 3.2744 (Confluence - Bouble)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Allier, Puy-de-Dôme
Régions traversées Auvergne

Sources : SANDRE, Géoportail

La Bouble est une rivière française qui coule dans les départements du Puy-de-Dôme et de l'Allier en région d'Auvergne. C'est un affluent en rive gauche de la Sioule, dans laquelle elle se jette peu avant Saint-Pourçain-sur-Sioule. Elle est de ce fait un sous-affluent de l'Allier puis de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 65,5 km de longueur[1], la Bouble prend naissance sur le territoire de la commune de Gouttières dans le département du Puy-de-Dôme et se dirige d'abord vers le nord-est. Arrivée aux abords de la commune de Target dans le département de l'Allier, la Bouble change son orientation, et finit par choisir la direction de l'est qu'elle maintient tout au long du reste de son parcours. Elle se jette dans la Sioule en rive gauche peu avant la localité de Saint-Pourçain-sur-Sioule.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Passerelle sur la Bouble au pied de l'abbaye Saint-Vincent de Chancelle
Passerelle sur la Bouble au pied de l'abbaye Saint-Vincent de Chantelle.

Dans les deux départements de l'Allier (03) et du Puy-de-Dôme (63), la Bouble traverse vingt communes[1] :

Affluents[modifier | modifier le code]

La Bouble a treize (13) taxons affluents référencés[1] dont :

  • Le Venant : longueur de 20 km
  • Le Boublon : longueur de 16,9 km

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit moyen annuel de la Bouble, calculé sur 42 ans à Chareil-Cintrat (de 1967 à 2008), est de 3,97 m3 par seconde pour une surface de bassin de 555 km2.

La rivière présente d'importantes fluctuations saisonnières de débit, avec des hautes eaux d'hiver-printemps comprises dans une fourchette située entre 5,06 à 8,31 m3, de décembre à mai inclus et maximales en février, et un étiage prononcé de fin d'été-début d'automne, de juillet à septembre, caractérisé par une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 0,873 m3 au mois de septembre[2].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : K3373010 - la Bouble à Chareil-Cintrat pour un bassin versant de 555 km2[2]
(Données calculées sur 42 ans de 1967 à 2008)

Source : Banque Hydro - Ministère de l'écologie et du développement durable

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Le VCN3 peut tomber jusque 0,025 m3, soit seulement 25 litres par seconde en cas de quinquennale sèche, ce qui peut être considéré comme très sévère pour une rivière de cette importance.

Crues[modifier | modifier le code]

Les crues de la Bouble peuvent être très importantes. Pour la Bouble, rivière à fortes crues, le QIX 2 et le QIX 5 valent respectivement 65 et 97 m3⋅/s. Le QIX 10 est de 120 m3⋅/s. Quant aux QIX 20 et QIX 50, ils valent respectivement 140 et 170 m3⋅/s.

À Chareil-Cintrat, le débit instantané maximal enregistré a été de 215 m3⋅/s, le 27 avril 1998, tandis que le débit journalier maximal était de 125 m3⋅/s le 4 février 2003. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était largement plus forte que la crue cinquantennale déterminée par le QIX 50, et donc tout à fait exceptionnelle.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin est de 231 millimètres annuellement, ce qui est relativement moyen en France. Le débit spécifique (Qsp) atteint 7,3 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]