Botrytis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Botrytis est un genre de champignon ascomycète de la famille des Sclerotiniaceae. C'est un genre très proche de sclérotinia. Certaines espèces ont une phase sexuée (téléomorphe) très discrète où inexistante. Ce sont des parasites nécrotrophes de plante. On y rencontre en particulier le très cosmopolite Botrytis cinerea agent de la pourriture grise.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme Botrytis a été forgé à partir du grec[1] botrus ßοτρυς « grappe de raisin ». Il fait référence à la forme des conidiophores [2].

Systématique et classification[modifier | modifier le code]

Les Botrytis ont été originellement décrits au sein des deutéromycètes, c'est-à-dire au sein des champignons imparfaits. Dans les classifications basées sur la forme et la disposition des conidiophores, ils appartenaient à la famille des Dematiaceae. Dans les classifications basées sur la genèses des conidies, ils étaient rattachés au Botryoblastosporés[3]. Dans les classifications modernes, les deutéromycètes apparaissent comme un regroupement artificiel, et les genres mêmes ceux pour lesquels on ne connait pas de formes sexuées (téléomorphes) peuvent être rattachés grâce à la biologie moléculaire à des familles de champignon parfaits, ici les ascomycètes. Lorsqu’une forme sexuée existe chez les Botrytis, elle appartient au genre Botryotinia. Depuis 2013, les règles de nomenclature n'imposent plus la prédominance de téléomorphe sur l'anamorphe, il n'apparait pas encore clairement quel nom, Botrytis ou Botryotinia, sera retenu par les mycologues[4].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (1 nov. 2010)[5] :

Selon World Register of Marine Species (1 nov. 2010)[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. fr-gr
  2. 2013, Thèse d'Anne Sophie Walker sous la conduite d’Élisabeth Fournier voir page 32 (fr)
  3. Anciennes classifications des Deutéromycètes
  4. Anne-Sophie Walker, Diversité et adaptation aux fongicides des populations de Botrytis cinerea, agent de la pourriture grise, Thèse, Université Paris-Sud,‎ 2013 (lire en ligne)
  5. NCBI, consulté le 1 nov. 2010
  6. World Register of Marine Species, consulté le 1 nov. 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :